Archives du mot-clé Dorohedoro

Bilan Manga 2016

L’année 2016 a été très riches en mangas pour moi, que ce soit du côté des nouveautés et surtout en rattrapages de vieilles sorties. J’ai longtemps hésité sur la forme à adopter pour ce bilan. Un seul article avec un ordre chronologique comme en 2015, un top 12 comme en 2014, ou des bilans en catégories comme les années précédentes. Tellement de choix… Cette année, je compte donc procéder par éditeur. Installez-vous confortablement, avec une tasse de thé ou de chocolat chaud à portée de main, c’est une longue lecture qui nous attend.

mpd-psycho-14-pikaMa résolution pour 2016, c’était de finir ou d’avancer dans plusieurs de mes séries mises en pause depuis trop longtemps. Je ne compte pas les cas désespérés que je ne reprendrai jamais (genre, Air Gear et son scénario nawak). On commence avec Pika. Leur catalogue actuel ne me parle pas beaucoup, mais j’ai profité des réimpressions pour avancer dans MPD Psycho. L’histoire est toujours aussi complexe et prétexte à des mises en scènes gores et cruelles, alliée à un dessin méticuleux et glaçant. Plus on avance et plus le scénario devient obscur et chaque réponse amène d’autres questions, toujours plus nombreuses. Je ne m’attendais pas à un tel propos politique, qui m’a rappelé quelque peu Ki-itchi VS. Lire la suite Bilan Manga 2016

Publicités

Dorohedoro : Original Sound Track

Fin avril dernier j’apprenais l’existence prochaine d’un projet pour le moins original : une OST pour Dorohedoro, avec une illustration inédite de Q.Hayashida, qui a aussi supervisé le projet (je ne sais pas à quel point elle s’est impliquée parce que je ne comprends rien au japonais). Plusieurs artistes du « monde entier » (= 6 pays)(dont la FRANCE, cocorico !) vont donc proposer des morceaux et chansons inspirées de l’univers du manga. A noter que je connais aucun de ces artistes et que cette OST va donc être mon premier contact avec leurs différents univers.
dorohedoro soundtrack Lire la suite Dorohedoro : Original Sound Track

Dorohedoro : Gyoza Men

Dans Dorohedoro, la nourriture est importante, et particulièrement un certain met très apprécié dans le manga, celui qui apparaît le plus fréquemment et ce dès le premier chapitre : les gyozas.

La folle farandole des gyozas qui s'envolent !
La folle farandole des gyozas qui s’envolent !

Nikaido tient en effet une gargote spécialisée dans les gyozas et Caiman en raffole. Elle s’amuse même à nous apprendre une recette dans le tome 5. Lire la suite Dorohedoro : Gyoza Men

Dorohedoro Head Mascot Collection 2

Je continue mon habitude d’acheter les goodies de Dorohedoro deux ans après leur sortie. Cette fois-ci, ce sont encore les straps des têtes décapitées de sept des personnages principaux. C’est tellement cool et dans le thème de la série. Eh ouais, Q-Hayashida adore décapiter ses personnages (et les faire souffrir de manière plus générale).dorohedoroheadmascot Lire la suite Dorohedoro Head Mascot Collection 2

2014 : douze mois de mangas en 12 points.

Aujourd’hui, la mode, c’est les bilans manga. On est envahis de bilans manga. Au début, je ne pensais pas en faire un, parce que je n’avais pas envie de faire une série d’article comme en 2012. Vu ma motivation actuelle (ceci est le premier billet de Décembre et on est le 29 !), on en aurait vu la fin au deuxième semestre 2015. Juste à temps pour un bilan manga 2015 (lien à venir, ahah). Ecrire un article super long que (presque) personne ne lira n’était pas motivant non plus. Du coup, dilemme. J’ai mis des images pour compenser. C’est joli.

Plutôt que de faire mes catégories habituelles (fin de série, nouveautés, coup de cœur, titres ralentis snif et à mort Panini) ou de trier par éditeur (Kana, Glénat ou encore feu Panini), j’ai décidé de procéder chronologiquement en ne gardant qu’un événement important par mois (en moyenne). D’où le titre du billet. Voilà.

Commençons donc avec… Lire la suite 2014 : douze mois de mangas en 12 points.

Games of Darkness (7)

Chapitre 7 :
The millenium ennemy (Part 1)
 

« I want a pefect body
I want a perfect soul »
Creep,
Radiohead.

 Il faisait nuit. Le ciel entrecoupé de nuages épais laissait parfois voir une magnifique lune pâle et ronde. Un jeune homme aux cheveux longs et blancs se tenait devant le Game. Son uniforme de lycéen ouvert sur un T-shirt blanchâtre volait au vent. Dans sa main droite, il tenait un anneau doré qu’il portait par ailleurs comme un collier grâce à une anse et une cordelette. Un triangle avec un œil ouvragé était contenu dans le cercle de l’anneau et cinq cônes pointus pendaient mollement sous l’effet du vent. Cinq ? Non, quatre. Le dernier pointait à l’horizontal, droit en direction du magasin de jeux.

YGO-050 Enter Dark Bakura

– Kruuu, kruuu… ricana l’homme en crissant des dents comme une craie sur un tableau de classe. Il semblerait qu’un autre objet millénaire soit ici, à Domino… Voici une chance unique de m’en emparer !

*** Lire la suite Games of Darkness (7)

Bilan Manga 2011 (2)

Aujourd’hui, l’on va faire dans les contrastes avec deux rubriques diamétralement opposées. Tout débord, laissez-moi vous présenter…

les manga dont un tome (ou un peu plus) est sorti cette année, ce qui est pas un mince exploit !

(oui, le titre est long, et alors ?)

Onmyôji a vu son tome 6 repoussé maintes fois, à l’instar des volumes précédents. Et à l’heure actuelle, aucune date pour le suivant…

Manga - Manhwa - Dorohedoro Vol.10

On a cru à un miracle lors de l’annonce du contrat signé pour les tomes 10 à 12 de la série. Mais cela n’a pas empêché le report du dixième tome de juillet à octobre… Heureusement, on devrait pouvoir savourer les deux suivants en 2012, avril et novembre respectivement.

Manga - Manhwa - Heartbroken Chocolatier Vol.3

La délicieuse série de Setona Mizushiro continue de sortir sur un rythme annuel, forçant ainsi Kazé et les lecteurs à s’armer de patience pour savourer la suite. Le tome 4 venant de sortir au Japon, on ne l’aura pas avant la fin du premier semestre 2012…

Manga - Manhwa - Banana fish Vol.13

Pas vraiment une sortie, mais j’ai -enfin !- réussi à trouver les tomes 12 et 13 de Banana Fish. Fouiner le marché de l’occasion est un défi à relever tous les jours ! \o/

Manga - Manhwa - Gantz Vol.7

Enfin ! Il m’a fallu attendre un an et la réédition de ce tome en rupture de stock pour enfin pouvoir comprendre ce qui se passait dans le tome 8. Parce qu’il faut bien l’avouer, mais ce septième tome marque un tournant dramatique dans l’affrontement contre les Bouddha extraterrestres ! Maintenant, je vais pouvoir me concentrer sur la suite…

Et maintenant, voyons l’inverse, la catégorie comprenant les manga dont pas un seul petit tome n’est venu pointer le bout de son petit nez.

Manga - Manhwa - Gunslinger girl Vol.12

Le manga de Yu Aida arrive en premier de la liste, parce qu’on aura deux tomes l’année prochaine et que Gunslinger Girl quittera donc cette catégorie pour 2012. Ô joie.

Parce que la série est en pause au tome 21 depuis super trop longtemps, ben j’ai arrêté d’acheter la suite, histoire de ne pas combler l’écart trop rapidement. Mais ma patience a des limites, malheureusement…

Pour Ikigami, c’est simplement que j’ai mis en pause en attendant la sortie prochaine du dernier tome. Histoire de m’offrir la suite et fin d’un seul coup, pour voir si oui ou non il y a bouleversement…

Manga - Manhwa - Robot Vol.4

Là, j’ai une excuse toute bête : j’attendais la sortie des tomes 6, 7 et 8 pour pouvoir détruire mon compte en banque mais ce fut alors qu’un incident fâcheux arriva. A leur parution, le tome 5 avait tout simplement disparu des rayons… Tadadam…

Manga - Manhwa - Bus Gamer - The pilot Edition

Et voilà le dernier de cette catégorie, Bus Gamer de Kazuya Minekura. Parce que Tonkam avait annoncé une sortie pour le second semestre 2011, et pis en fait, non. Résultat, on devrait l’avoir au printemps prochain. Ouf !

Et voilà, c’est tout…. pour le moment !

Le programme forcément passionnant de mes vacances.

Et voilà ! Ma deuxième année de licence est finie, résultats aux alentours du 20 mai. Et donc, VACANCES ! Juste de quoi rendre jaloux pas mal de monde. Eh ouais, un tiers de l’année en vacances…

Il faut donc que je trouve un moyen de remplir ces 120 jours…

Tout d’abord, je vais pouvoir commencer la saison 3 de United States of Tara, celle-ci venant à peine de débuter aux USA.

Cette série narre les aventures comiquo-dramatique d’une mère de famille atteinte d’un trouble de la personnalité multiple. Si le thème est plutôt traité de manière optimiste, n’en reste pas moins que l’histoire n’est pas toujours joviale… N’empêche que moi je me marre bien, c’est le principal. Le seul défaut pourrait être le traitement des personnages secondaires, dont les arcs scénaristiques n’ont aucun suivi entre deux saisons (enfin, ce fut le cas entre la 1 et la 2) et qui ne sont pas toujours passionnant…

En juillet viendra bien évidemment Torchwood : Miracle Day, que j’attends avec impatience. Et je pense, évidemment, revoir la série intégralement avant cette diffusion !
Bon, je pense que je n’ai pas besoin de vous expliquer en longueur et en largeur de quoi il retourne, j’en parle assez souvent ici-même. ^_^

J’essaierais aussi et sûrement Spartacus : Blood & Sand, vu que Meloku en dit du mal.
Comme j’ai l’esprit de contradiction, ça m’a donné envie de voir par moi-même. Et pis, au pire, si j’aime pas, je pourrais toujours me faire un plaisir de critiquer la série. Nan, franchement, j’adoooore critiquer. =)
Puis bon, de la violence gratuite avec des gerbes de sang, des ralentis en plein combat, des scènes de sexe, « en veux-tu? en voilà! », ça fait un bon truc, à regarder sans déplaisir. On verra si je suis assez bon public pour ça…

Il y a aussi le nouveau manga d’Hiromu Arakawa, Silver Spoon (Gin no Saji en vo).
J’appréhendais ce retour avec l’excellent Fullmetal Alchemist et il faut dire que j’aime bien les premiers chapitres sortis. C’est évidemment à des mondes de FMA, mais ça me plaît bien. Ce style de manga convient très bien au style d’Arakawa-senseï.
Et avec un chapitre par semaine, ça va me faire de la lecture ! Youhou !

D’ailleurs, du côté des nouveautés, il y a Sprite, le mois prochain, chez Kazé (pour mémoire, y a un article un poil plus long que ces trois phrases qui se battent en duel, il suffit de cliquer sur le méga lien que je mets, youhou !). Qui pourrait d’ailleurs être la dernière nouveauté jusqu’à la rentrée, vu le peu d’intérêt que j’ai pour les futurs titres annoncés… Alors, à moins que je ne craque sur une série sortie depuis longtemps… Ce qui risque sûrement d’arriver, par contre.

Ce futur bel été verra aussi le retour tant attendu de D.Gray-Man avec son tome 20, pile à temps pour la Japan Expo (hasard ou pas ?).

Enfin, il me faudra attendre finalement mi-Août pour me procurer Dorohedoro 4, sortant donc 7 mois après le précédent… Eh oui, il semble que même aux Etats-Unis, la série vend peu.. Moi qui comptait sur Viz pour compléter ma collection et les tomes manquants que Soleil ne rééditera jamais, je commence à avoir peur d’une annulation là-bas. Enfin, du moment qu’ils me sortent le 5, après, j’ai la vf… ^o^

Le cadeau de Meloku

Aujourd’hui, comme l’indique le titre de ce billet (qui va sûrement s’avérer être le plus passionnant de ce blog, c’est dire…), c’est l’anniversaire de ce cher Meloku.

Ci-dessus, Shin de Dorohedoro, son avatar actuel.

Il a donc passé 20 ans d’existence sur cette bonne vieille planète (la Terre, pour ceux qui aurait un doute). 20 ans de joyeusetés et de manga, principalement. Je résume, hein. Heureusement qu’il n’y a pas eu que ça dans sa vie. En 20 ans, il a eu le temps de faire plein de conneries (ce qu’il pourra vous confirmez, il suffit de demander aimablement).

En matière de manga, il a bon goût (dans l’ensemble). Sa collection tend à s’étendre vers l’infini et l’au-delà, ce qui devrait défier les lois de la physique d’ici quelques années, quand il tentera de caser ses manga dans moins de place qu’ils n’en prennent réellement.

C’est quand même lui qui a rappelé à mon bon souvenir l’existence de Dorohedoro. Ce manga atypique où l’on peut croiser un monomaniaque des champignons, un lézard humain tuant des mages, un tueur avec un masque de coeur humain et  des diables largement inquiétants. Où un coup de tête un peu violent peut éjecter le cerveau, un couteau aiguisé peut couper des membres, de la fumée noire peut vous transformer en champignon et des zombies peuvent vous manger une nuit par an. Le manga borderline par excellence.

Eh oui, rien que ça ! Du coup, certains pourraient insinuer que je lui suis redevable à vie, étant donné la qualité inestimable du manga de Q. Hayashida. Eh bien, à ceux-là, je leur répondrais que non. Point barre. Non pas que je soit un salaud ingrat. Mais que lui ai déjà, de mon côté, conseillé d’excellent titre, comme Onmyôji, le Pacte des Yôkaï ou Professeur Eiji. Du coup, cela respecte parfaitement le principe d’échange équivalent cher à Fullmetal Alchemist.

Ah, au fait, vous avez l’impression que ce billet part dans tous les sens ? C’est parfaitement normal, pas d’inquiétudes à avoir ! En effet, vous remarquerez qu’il est classé dans la jolie catégorie « Tout et n’importe quoi ». Et là, c’est plus du n’importe quoi que du « tout ». Parfaitement logique.

Sur ce,  bon anniversaire Meloku, et fin en queue-de-poisson !

Ah, attendez un instant. On me souffle dans l’oreillette que j’ai oublié le cadeau, pourtant nommé dans le titre de ce billet. Eh oui, un cadeau. Le cadeau ! Eh bien, le voici, le voilà ! Une magnifique statuette en PVC de Caiman pour la modeste mais rondelette somme de 114.85€ (selon le taux de conversion actuel), frais de port évidemment exclus ! =)

Allez, pour la commander, c’est par ici !