[CHALLENGE] Manga Suki 2018 : Février

Tout d’abord, je tiens à remercier Manga Sukii qui me donne l’occasion d’écrire au moins un article par mois (et ce, même si Mars a vu un regain inattendu de publications)(et c’est pas fini).

Ce mois-ci, l’accent sera mis sur de la romance tragique. Vous pouvez retrouver les sélections de mes camarades directement sur le blog de notre hôte, en plusieurs parties.

Eh bien, vous allez être servi, niveau tragique, puisque mon choix s’est porté sur Devilman, récemment adapté en anime par Netflix, avec un suffixe bien approprié : Crybaby. Lire la suite [CHALLENGE] Manga Suki 2018 : Février

Publicités

Houseki no Kuni : Concept Arts book

Sorti le 28 février dernier, le livre regroupant les concepts arts de Yoichi Nishikawa créés pour la version animée de L’ère des Cristaux par Orange est enfin arrivé chez moi. On retrouve déjà certaines de ses œuvres dans les livrets « artwork » en complément des coffrets DVD ou BR mais on a là un format plus agréable pour profiter au mieux de la beauté de ses illustrations.. Voici donc une occasion de vous en proposer quelques aperçus.

Couverture Houseki no Kuni Concept Art book Lire la suite Houseki no Kuni : Concept Arts book

Eclat(s) d’Âme

Shimanami Tasogare était attendu depuis un petit moment (le 1er tome est sorti fin 2015 au Japon), et c’est finalement chez Akata sous le titre Éclat(s) d’âme que nous le retrouvons. C’est le deuxième titre de l’éditeur à s’intéresser aux personnes LGBT, poursuivant sur la lancée du Mari de mon frère de Gengoroh Tagame (auquel ce nouveau titre risque d’être souvent comparé). Espérons que ce ne soit pas le dernier. Le titre comporte « déjà » 3 tomes au Japon et après être passé par le magazine Hibana (aux côté de Dorohedoro !), il continue sa vie grâce au site de prépublication en ligne de l’éditeur. Déjà avec des guillemets car, en réalité, le rythme japonais est lent (un tome par an, en hiver). On peut espérer voir d’autres séries sur ce thème en même temps (parce que si faut attendre sa fin, ça ne sera pas avant 2020 voire 2021…). Je croise les doigts.

eclat ame 1 akata Lire la suite Eclat(s) d’Âme

[CHALLENGE] Manga Suki 2018 : Janvier

Pour la première année, Manga Suki a réuni une belle équipe pour parler de mangas, avec un thème imposé par mois. Le hashtag officiel : #ChallengeMangaSuki. Je ne sais pas encore si je vais participer tous les mois, mais je vais tenter le coup.

Pour Janvier, il s’agit d’un « manga qui évoque une reconversion ou un nouveau départ ».
Après quelques hésitations quant à l’heureux élu, j’ai choisi Nana, de Aï Yazawa. J’ai eu beaucoup de mal à me décider sur un titre précis, mais au bout d’un moment, il faut bien que le choix soit fixé et définitif… Vous pouvez retrouver mon avis et ceux des autres participant-e-s dans l’article en lien CLIC CLIC. (Il y a trois partie, mon humble contribution apparaît dans la 2ième).

Nana (Bobonyan) Lire la suite [CHALLENGE] Manga Suki 2018 : Janvier

Nouveautés Janvier 2018 : Centaures & Spiritual Princess

Loin de moi l’idée de commencer un nouveau format d’articles où je viendrais chaque mois vous présenter les nouvelles séries lancées par les éditeurs. Je n’ai pas vraiment l’envie, le temps et les moyens financiers de commencer des mangas aussi souvent. D’ailleurs, le point commun de ces deux séries, Centaures et Spiritual Princess, c’est qu’elles sont toutes deux terminées. Enfin, pour Centaures, pas encore, mais d’ici quelques années, l’auteur (auteure ?*) ayant prévu 5 tomes. L’autre est fini en 12 tomes, comme indiqué à l’arrière. De plus en plus de mangas indiquent lorsque la série est finie dans son pays d’origine, preuve que c’est devenu au fil des années un argument de vente.news janvier centaures spiritual princess Lire la suite Nouveautés Janvier 2018 : Centaures & Spiritual Princess

[Proto] Antarcticite

La nouvelle est un peu passée inaperçue, tombant en plein milieu des festivités de fin d’années. Cependant, voilà : bientôt nous aurons Antarticite en figurine ! Et quoi de mieux que de le représenter dans sa pose iconique, celle qui a traumatisé une génération entière de cristaux ? Comme l’annonce le compte twitter de Kahotan, cette nouvelle figurine est directement inspiré du Garage Kit créé par Cochineal et sorti en 2016.

Eh bien je vais être honnête, mais la version GK ne me paraît pas bien mieux pour le moment. Ce n’est encore qu’un prototype, donc on peut espérer des améliorations d’ici l’annonce 100% détaillée sur le blog de GSC, mais entre les lèvres grisâtres, le contour de son œil gauche, le socle qui ne fait pas « alliage d’or et de platine » et les cassures peu esthétiques, je ne suis pas super émerveillé. Dommage.

Evidemment, pour le moment, nous n’avons ni prix ni date de sortie (mais ce sera après Septembre 2018, après la sortie de Phosphophyllite, seule certitude).

[GSC] Ice Kirby

Après quelques mois d’attente depuis la précommande, voici qu’arrive enfin le nouveau Kirby de Good Smile Company, avec des accessoires glacés. On ne présente plus Kirby, l’adorable mascotte rose-bonbon qui gagne des capacités en aspirant tout et n’importe quoi.

Ce Kirby bleu est accompagné de sa couronne de glace (évidemment), mais aussi d’un parasol, de sa tenue de combat ou encore d’une étoile. Pas mal d’accessoires permettant donc de varier les poses. Je pense que cela doit être encore mieux si l’on a déjà le premier Kirby (que Good smile company ressort régulièrement), histoire de commencer une petite équipe, à la Team Clash Deluxe. Alors, il manque encore quelques couleurs de Kirby, mais vu les possibilités en terme d’accessoires et de pouvoirs, rien ne dit qu’on n’aura pas, d’ici quelques mois ou année, un Kirby violet avec la capacité Poison  ? Ou un Kirby jaune avec Étincelle ? Un Kirby vert avec Feuille ? Les combinaisons sont infinies… Plein de Kirby, un rêve qui pourrait devenir réalité, si Goodsmile Company entend mes prières.

FIGHT!!!

Revenons-en à ce Kirby de glace, notre star du jour. Comme pour Marie version hiver qui venait avec des accessoires pour la précédente version, ce Kirby glacé possède un visage rose (endormi) pour le précédent Kirby (que je ne possède pas, sinon ce ne serait pas drôle). Il va donc falloir que je me procure cet ancien Kirby dès qu’il sera de nouveau dispo, et à moi les multiples mises en situations rigolotes !!

En plus, ses mains et pieds sont aimantés, ce qui permet de varier très facilement les positions. 

En attendant, il y a de quoi s’occuper et s’amuser avec ce Kirby. Entre sa coiffure glacée, il dispose aussi (comme déjà écrit plus haut) d’un parasol ou d’un bandeau de combattant. Et également 4 visages différents (content, énervé, inhale ou exhale). Il a aussi une étoile pour sa capacité « Star Bullet ». Bref, c’est assez copieux.

Land of the Lustrous

Le 27 juin dernier sortait enfin la version américaine de L’ère des Cristaux, sous le titre Land of the Lustrous, le même que pour le futur anime, prévu en octobre (pas de date plus précise pour le moment mais on a le droit chaque semaine à du teasing sur le chara-design des gemmes) . Cela faisait un moment que l’annonce de cette publication était tombée (octobre 2016 !!) et j’avais hâte de voir le résultat. En espérant aussi une sortie des deux one-shot de Haruko Ichikawa, à défaut d’une version française…

Pas besoin de résumer l’histoire, si ? En gros, c’est un cristal, Phosphophyllite, qui aimerait se battre contre les Séléniens. Mais sa nature fragile l’en empêche. Maître Vajra lui propose alors de rédiger une encyclopédie.

Il y a plusieurs différences entre la vf proposée par Glénat et la version américaine de KodanshaUSA. La plus notable étant le format : plus grand. Si l’on ne regarde que l’emballage extérieur, on remarque rapidement d’autres divergences. Dont une qui fait tache : l’absence de brillant sur la couverture cartonnée ! Scandale ! C’est quand même l’un des aspects le plus important de la couverture !!! Couverture qui, comme la grande majorité des couv’ US, ne possède pas de jaquette. Du coup, on y perd l’illustration N&B qui devrait se trouver en-dessous… Clairement une grosse déception de ce côté-là…

Mais la plus grande erreur, de mon point de vue, c’est l’absence de rabats !! Pourquoi ? vous demandez-vous. Tout simplement parce que l’illustration de la couverture est en partie amputée par cette regrettable absence et pour ce tome 1, c’est Cinabre qui en fait les frais… Ils ont heureusement sauvé Maître Vajra en décalant le dessin. Triste. Et complètement illogique comme décision, surtout que le placement de Cinabre à cet endroit et ce à chaque couverture est symbolique de sa place dans le manga. Isolé, en retrait, mais toujours présent dans l’esprit de Phos… Ceci est donc une faute grave. Impardonnable.

Adieu Cinabre…

Un détail moins important mais qui fera grincer des dents chez certains, c’est la comparaison, en fin de résumé, avec la série animée Steven Universe…

Heureusement, l’intérieur ne commet pas ce genre d’impair. Mieux, la traduction proposée par Alethea et Athena Nibley respecte scrupuleusement la neutralité de genre des cristaux. Toutefois, plutôt qu’un usage malin des pronoms ‘they’ ou ‘them’, cela se fait plutôt par des circonvolutions (en répétant les prénoms ou ‘some gem’, ‘other gems’, etc.), avec des tournures de phrases plus longues, mais qui sonnent tout de même naturel.

En bref, une petite déception dans l’ensemble, heureusement que la vf existe (j’attends les deux recueils de nouvelles maintenant).

Du NYAN et des mangas :3