La semaine du shôjo 2020

Après trois années sans participation de ma part, me revoilà à l’occasion de cette événement lancé par Club Shôjo, commencé depuis lundi 20 avril et se terminant donc sous peu. J’espère que cette fois-ci, je ne serai pas en retard. En tout cas, à l’heure d’écrire ces quelques lignes, je suis largement dans les temps, la Semaine du Shôjo venant tout juste de commencer se terminant demain…

La question posée aux participant(e)s de cet événement interblog est énoncée ainsi : « quel shôjo conseillerais-tu à un débutant ? ».

Semaine_du_shojo_2020_000

Question complexe. Pas facile d’y répondre en quelques mots, même si je vais tenter l’essai. Si je me rappelle mon propre parcours de lecteur, les premiers shôjo lus ont été Card Captor Sakura, Sailor Moon et Fruits Basket. Du coup, par bête mimétisme, je serais tenté de proposer ces trois titres pour un ou une débutante. Après tout, ils sont encore disponibles grâce à des rééditions récentes (ou à venir, pour Sailor Moon, même si la dernière version est assez fraîche). Petit risque néanmoins que ces titres aient vieilli, et que s’ils me plaisent, ce soit surtout parce que la nostalgie m’empêche de voir des défauts majeurs. Cela dit, Sailor Moon et Card Captor Sakura ont encore une actualité : un film en préparation, faisant office de « saison 4 » pour Sailor Moon Crystal, et les aventures de Sakura se poursuivent avec un nouvel arc Clear Card (pas encore de saison 2 pour l’adaptation animée).

Mon but, en conseillant un shôjo, à part qu’il plaise à la personne conseillée (mais cela va de soit), serait que le titre ne soit pas un repoussoir du genre, en répondant à un strict cahier des charges remplis de clichés (amourettes à deux balles, avec une héroïnes un peu cruche tiraillée entre un brun ténébreux et un blond enjôleur).

L’âge de la personne conseillée entre en jeu également. Si l’on peut tenter Mirumo à 10 ans, je doute fortement qu’un adulte y trouve son bonheur. (Quoique ?) Mais il faut prendre aussi ses goûts en compte : préfère-t-elle le fantastique, le policier, la sf, la romance ?…

Et puis, qu’entend-t-on exactement par « débutant » ? Est-ce que la personne débute dans la lecture tout court, ou a déjà une impressionnante collection de romans, de BD, de mangas en tout genre sauf shôjo dans sa bibiothèque ? Ce serait deux profils totalement différents, et le conseil qui suivrait serait radicalement différent aussi.

Le premier type pourrait se voir conseiller un titre plus « classique », alors que le second aurait un manga plus innovant. Il faudrait donc un titre qui se démarque un peu du reste de la production habituelle et donne quand même envie de lire d’autres shôjo, même les plus classiques ou clichés…  Et que le titre soit trouvable facilement (tant pis pour Banana Fish ou Le pacte des Yokai)(que j’aime pourtant beaucoup, mais entre le premier qui est en arrêt de commercialisation sans aucune réédition malgré l’anime et le second dont certains tomes sont introuvables alors même que le titre est toujours en cours, au rythme affolant de un tome par an…). Et le tout en correspondant à ce que recherche notre débutant(e). Eh ben. Ça va pas être facile cette histoire. Heureusement que je fus un grand lecteur, shôjo y compris. Au passé, car je lis moins, et bien moins de shôjo, surtout pour les nouveautés récentes.

roi des roses

J’ai donc décidé de faire un fichier excel avec plusieurs critères de sélection, eh oui une liste rapide :

  • Pour un shôjo fantastique qui questionne l’identité de genre : L’infirmerie après les cours* (Setona Mizushiro, 10 tomes, terminé)
  • Pour un shôjo musical dans le Japon des années 60-70 : Kids on the Slope* (Yuki Kodama, 9 tomes, terminé)
  • Pour un classique où l’héroïne paraît neuneu et servile mais où l’histoire vire rapidement au teen angst plein de mélodrames : Fruits Basket (Natsuki Takaya, 23 ou 12 tomes selon l’édition choisie, terminé)
  • Pour un shôjo fantastique et avec de la romance : Spiritual Princess (Nao Iwamoto, 12 tomes, terminé)
  • Pour un shôjo musical plein de drama et de bishônen : Nana (Ai Yazawa, 21 tomes, en pause depuis plus de 10 ans)
  • Pour un shôjo artistique, mais dans le milieu de la mode cette fois-ci, de la même autrice mais plus court : Paradise Kiss ( disponible en 1 ou 5 tomes, terminé)
  • Pour des classiques du style « magical girl », plutôt jeune public : Sailor Moon (Naoko Takeuchi, 10 ou 12 tomes, terminé), Card Captor Sakura (CLAMP, 12 tomes, terminé), Chocola & Vanilla (Moyoco Anno, 8 tomes, terminé)
  • Pour un shôjo d’action, mêlant sous-entendu yaoï, drogues et complots : Banana Fish* (Akimi Yoshida, 19 tomes, terminé)
  • Pour découvrir une grande autrice, Moto Hagio pour ne pas la citer, et un classique du genre : Le cœur de Thomas* (one-shot)
  • Pour un shôjo gourmand croquant : Heartbroken Chocolatier (Setona Mizushiro, 9 tomes, terminé)
  • Pour un titre slice of life tendre et émouvant : Kamakura Diary (Amiki Yoshida, 9 tomes, terminé)
  • Pour une revisite de l’histoire d’Angleterre et d’une pièce de William Shakespeare : Le Requiem du roi des Roses (Aya Kanno, 13 tomes, en cours)

Pas une liste super satisfaisante, vu que certains sont introuvables neuf (désolé pour tout ceux avec un *) ni facilement en entier, mais ce sont de très bons titres dans leur genre et leur situation éditoriale est réellement regrettable. Je ne pouvais pas passer à côté. Ils ne remplissent donc pas tous les critères que j’ai moi-même défini… Triste histoire. Mais j’ai fait l’effort de ne pas conseiller 7 Seeds ou Le cortège des cent démons ! Ouf.

Mais bon, au pire, le ou la débutante, le manga shôjo qu’il ou elle veut lire : je lui prête. :3

Blogs participants :

5 réflexions sur « La semaine du shôjo 2020 »

  1. Bonjour,
    Voici un article fort intéressant !

    Si je reprends ta liste, j’approuve pour « Kids on the Slope » cette saga reste indélébile ! Pareillement pour « Spiritual Princess », on retrouve très bien le côté folklorique, et cela très bien dosée. Pour « Nana » je me dois d’approuver. « Card Captor Sakura » et « Chocola et Vanilla » sont vraiment des classiques pour le genre « Magical Girl » !

    Banana Fish m’intéresse grandement (j’ai vu l’anime, et j’ai lu les derniers chapitres du T19) mais n’est malheureusement plus commercialisé…

    Oh et il faut vraiment que je commence « Le Requiem du roi des Roses » à chaque fois cela suscite ma curiosité.

  2. Ce n’est jamais évident de conseiller des titres quand on ne sait pas vraiment à qui on s’adresse. Merci pour cette jolie sélection. 🙂 Kids on the Slope fait partie de mes prochains mangas que je veux lire !

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s