Archives pour la catégorie Goodies

[UNBOXING] Le Pharaon ~ Yu-Gi-Oh

Le voilà enfin arrivé chez moi ! Sorti fin mars au Japon, le temps de faire le voyage jusqu’en France, et voilà ! Pour à peu près 7500 Yens (sans frais de port), on a le droit à une magnifique figurine de l’autre Yûgi lors de l’arc final, dans le Monde de la Mémoire. Impressionnant grâce à sa cape virevoltante sous le vent de l’Egypte.

Il est assez impressionnant, malgré sa petite taille, tant pour le réalisme de sa coupe, respectant la réalité historique de l’Egypte des Pharaons, que pour ses nombreux accessoires dorés tout scintillants. Le drapé de sa cape ajoute une belle sensation de mouvement malgré une pose globalement figée.

On peut aussi lui retirer cette cape et la main qui va avec.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mon seul regret, l’absence de goodies bonus comme pour les premières figurines. Ici, pour avoir le strap (le cartouche avec le nom véritable du Pharaon !), il fallait commander la version plus chère sur le Store officiel de Kotobukiya… Snif. A une prochaine figurine, même si on attends avec impatience la future annonce de Kotobukiya !…

Le wonderfest des Cristaux

Ce dimanche a lieu au Japon le Wonder Festival hiver 2017, que l’on retrouve avec le hashtag #wf2017w. Hashtag qui a envahi mon fil d’actualités. Mais bon, c’est le jeu quand on suit autant de fan de japoniaiseries. Je n’attendais pas grand chose cette année, sinon une nouvelle figurine Yu-Gi-Oh par Kotobukiya. Genre, Bakura le roi des voleurs, ou le prêtre Seto, ou Kujaku Mai… Bref, il reste encore pas mal de choix dans la liste des persos secondaires. Mais non, juste une ou deux photos du Pharaon, déjà vu. Dommage.

Non, la véritable surprise vient de Good Smile Company. Grâce qui annonce une figurine de mon manga du moment (« moment » = plus d’un an déjà). L’ère des Cristaux. Alors que le manga de Haruko Ichikawa progresse doucement avec un septième tome pour ce printemps et qu’il n’a pour l’heure aucune adaptation animée, l’éditeur annonce une figurine. Dingue.  Lire la suite Le wonderfest des Cristaux

Yu-Gi-Oh ! : L’ère des bijoux

Le manga de Kazuki Takahashi a fêté ses 20 bougies l’année dernière, et on n’a pas fini d’en entendre parler. Alors que le manga et l’anime ont donné naissance à des tonnes et des tonnes de produits dérivés, notamment grâce au jeu de cartes qui perdure grâce à la longévité de l’adaptation (dont une nouvelle série et son nouvel héros ont été annoncés récemment), voilà que depuis quelques moi, la plus récente mode ce sont… les bijoux ! Lire la suite Yu-Gi-Oh ! : L’ère des bijoux

Yu-Gi-Oh : Le Pharaon Yûgi par Kotobukiya

Avec tous ces articles sur L’ère des Cristaux, on pourrait presque en oublier que ma passion première, c’est Yu-Gi-Oh, ce shônen dans lequel les conflits se règlent avec des jeux de cartes. Le manga n’a plus d’actualité depuis la sortie du film au printemps dernier (et aucune date pour l’Occident ???) mais voilà que Kotobukiya a enfin dévoilé le prototype finale de leur prochaine figurine, annoncée il y a quelques mois.pharaon kotobukiya Lire la suite Yu-Gi-Oh : Le Pharaon Yûgi par Kotobukiya

L’ère des Cristaux : promo, analyses & goodies

L’ère des Cristaux, ou 宝石の国 ou Houseki no Kuni pour ceux qui savent lire les idéogrammes japonais, c’est 1) un manga dont je ne cause pas assez (c’est Twitter qui le dit) et 2) un manga qui a débuté dans le magazine mensuel Afternoon de Kôdansha en Octobre 2012 (dans le numéro de Décembre donc, logiquement…), aux côtés de Vinland Saga, Knights of Sidonia ou encore Historie.

Couverture de l'Afternoon pour le lancement de la série.
Couverture de l’Afternoon pour le lancement de la série.

Et aujourd’hui, plutôt que du manga en lui-même, je vais traiter de ce qui l’entoure. Goodies, publicités, etc. L’éditeur japonais a soutenu L’ère des Cristaux : pour son premier chapitre, la série avait l’honneur de la couverture du magazine de prépublication et également quelques pages couleurs, ce qui est extrêmement rare pour la série. En effet, si le manga de Haruko Ichikawa fait régulièrement la couverture, il n’y a pas eu de pages couleurs depuis le sixième chapitre, dans le Gekkan Afternoon de Mai 2013… Lire la suite L’ère des Cristaux : promo, analyses & goodies

Neko Dango

Comme vous le savez sûrement, je m’évertue chaque jour qui passe à trouver le plus de japoniaiseries kawaii. C’est mon chemin de croix. Dure pénitence que la mienne. Passons. J’ai découvert en début d’année une nouvelle variété de chats mélangés à une spécialité japonaise, le dango (ou boulette de riz gluant). Ils sont donc appelés, en toute logique, Neko Dango.

DSC03680
Yuki Neko Dango se met à l’ombre par cette chaleur d’été…

Créés par la firme San-ei Boeki, il en existe différentes sortes, de différentes tailles, et donc pour tous les goûts. On retrouve aussi de disponibe à la vente des boîtes pour les ranger… Mais ce qui m’a le plus attiré chez ces Neko Dango, c’est leurs variétés spéciales. Ainsi, pour l’hiver, San-ei Boeki a sorti des Yuki Neko Dango, avec des motifs en forme de flocon de neige, doré ou argenté, sur leur doux pelage. C’est choupi.

DSC03681
Un Sakura Neko Dango dans son élément naturel.

Pour fêter le printemps, ce sont des Sakura Neko Dango, tout roses et avec des pétales de fleurs en ornement. Et cette fois, ce sont quatre petits chats-boulettes qui sont proposés. Trop mimi. Mais j’ai résisté à la tentation pour n’en choisir qu’un. Ce fut difficile, j’ai tenu bon. Bravo moi.

Et évidemment, il ne faut pas minimiser l’inventivité des Japonais pour décliner le concept à l’infini. Les Neko Dango s’habillent  spécialement à l’occasion des fêtes : Noël, Halloween… Ainsi, la fournée de l’année dernière comprenait un chat-citrouille, un « chat noir » et un chat-vampire. Cette année, rebelote mais avec un chat-démon violet à la place du vampire, et une mise à jour des deux autres, avec quelques subtiles différences. On peut donc supposer qu’il y aura aussi de nouvelles versions pour Noël. De quoi remplir rapidement une maison avec des boules de chats tout partout !

DSC03679
Les deux Neko Dango de Tanabata, dans leur boîte.

Il y a également des célébrations moins connues en Occident, comme Hinamatsuri (« fête des poupées » pour la traduction mot à mot, une journée célébrant les petites filles, le 3 mars) ou Tanabata, la fête des étoiles qui célèbre la réunion de Orihime (Véga) et Hikoboshi (Altaïr), deux étoiles séparées le reste de l’année par la Voie Lactée, qui a lieu le 07/07. Les Neko Dango de Tanabata m’ont suffisamment plu pour que je leur trouve une place chez moi. Nyan.

Pour plus d’infos en japonais : http://www.san-ei-boeki.co.jp/original-nekodango.html#hw

Nyanbo 2 : Cat in Danboard

Pour d’obscures raisons qui me sont encore inconnues, je n’ai jamais écrit d’article lorsque j’ai reçu la première salve de Nyanboard, ces étranges croisement entre la mascotte de Yotsuba &! et des chats de toutes sortes. Heureusement, l’arrivée de 10 nouveaux Nyanbo me permet de rattraper cet impardonnable oubli (ou flemmardise, au choix).

DSC03648
Persian, Tabby Gray, Tabby Pointed et Bicolore Orange découvre une étrange plante violette.

Ces dix nouveaux chats sont faits sur le même modèle que les précédents, même taille, même texture, même assemblage, mêmes articulations des bras et de la tête. Ils font environ 7 cm, ce qui est largement suffisant pour être KAWAII. Regardez ces petites oreilles toutes choupies !!!

DSC03650
Bicolor Cow, Siamese et Calico Camel explore un champ de cailloux.

Il y a trois sets de 3 chats (« sweet », « bitter » et « mild »), ce qui revient à moins cher si vous n’en voulez que certains en particulier, mais pour obtenir le cartox-chat « normal », il faut prendre le pack de 10. A noter que la première édition sera de nouveau dispo en juillet.

DSC03651
Tabby Bicolor, Normal et Bicolor Black admirent de jolies fleurs.

Voilà pour ce billet-photos, on se dit Nyan ! en attendant une troisième série de nyanbo (et l’anime en octobre) !

Dorohedoro : Original Sound Track

Fin avril dernier j’apprenais l’existence prochaine d’un projet pour le moins original : une OST pour Dorohedoro, avec une illustration inédite de Q.Hayashida, qui a aussi supervisé le projet (je ne sais pas à quel point elle s’est impliquée parce que je ne comprends rien au japonais). Plusieurs artistes du « monde entier » (= 6 pays)(dont la FRANCE, cocorico !) vont donc proposer des morceaux et chansons inspirées de l’univers du manga. A noter que je connais aucun de ces artistes et que cette OST va donc être mon premier contact avec leurs différents univers.
dorohedoro soundtrack Lire la suite Dorohedoro : Original Sound Track

Dorohedoro : Gyoza Men

Dans Dorohedoro, la nourriture est importante, et particulièrement un certain met très apprécié dans le manga, celui qui apparaît le plus fréquemment et ce dès le premier chapitre : les gyozas.

La folle farandole des gyozas qui s'envolent !
La folle farandole des gyozas qui s’envolent !

Nikaido tient en effet une gargote spécialisée dans les gyozas et Caiman en raffole. Elle s’amuse même à nous apprendre une recette dans le tome 5. Lire la suite Dorohedoro : Gyoza Men

Dorohedoro Head Mascot Collection 2

Je continue mon habitude d’acheter les goodies de Dorohedoro deux ans après leur sortie. Cette fois-ci, ce sont encore les straps des têtes décapitées de sept des personnages principaux. C’est tellement cool et dans le thème de la série. Eh ouais, Q-Hayashida adore décapiter ses personnages (et les faire souffrir de manière plus générale).dorohedoroheadmascot Lire la suite Dorohedoro Head Mascot Collection 2