Archives du mot-clé Panini

Bilan Manga 2016

L’année 2016 a été très riches en mangas pour moi, que ce soit du côté des nouveautés et surtout en rattrapages de vieilles sorties. J’ai longtemps hésité sur la forme à adopter pour ce bilan. Un seul article avec un ordre chronologique comme en 2015, un top 12 comme en 2014, ou des bilans en catégories comme les années précédentes. Tellement de choix… Cette année, je compte donc procéder par éditeur. Installez-vous confortablement, avec une tasse de thé ou de chocolat chaud à portée de main, c’est une longue lecture qui nous attend.

mpd-psycho-14-pikaMa résolution pour 2016, c’était de finir ou d’avancer dans plusieurs de mes séries mises en pause depuis trop longtemps. Je ne compte pas les cas désespérés que je ne reprendrai jamais (genre, Air Gear et son scénario nawak). On commence avec Pika. Leur catalogue actuel ne me parle pas beaucoup, mais j’ai profité des réimpressions pour avancer dans MPD Psycho. L’histoire est toujours aussi complexe et prétexte à des mises en scènes gores et cruelles, alliée à un dessin méticuleux et glaçant. Plus on avance et plus le scénario devient obscur et chaque réponse amène d’autres questions, toujours plus nombreuses. Je ne m’attendais pas à un tel propos politique, qui m’a rappelé quelque peu Ki-itchi VS. Lire la suite Bilan Manga 2016

20th Century Boys


Titre :
20th Century Boys
Auteur : Naoki Urasawa
Éditeur japonais : Shogakukan
Éditeur français : Panini
Nombre de tomes : 24 (21st Century Boys inclus)

Résumé :

Début des années 70 : Kenji et sa bande d’amis inventent une histoire de science-fiction sur la fin du monde à l’aube du nouveau millénaire. C’est les vacances, il fait beau, faut bien s’occuper.

1997 : Alors que l’histoire écrite durant son enfance semble se réaliser, Kenji découvre qu’un mystérieux groupuscule utilise le logo qu’il a inventé. Pourtant, il ne réclamera pas de droits d’auteur.

Avis pas du tout rempli de mauvaise foi. Pas du tout.

Le thriller de Naoki Urasawa commence bien, très bien même, avec une recette efficace et superbement appliquée, même si les rouages se devinent parfois trop facilement. En mêlant habilement passé et présent, souvenirs et réalité, Naoki Urasawa impose un style et une saveur unique à son manga, bourré de références (surtout musicales).

Rapidement, on en vient à la question primordiale, celle qui fera l’identité du manga : qui est Ami, le gourou de cette secte ?

Lire la suite 20th Century Boys

All Rounder Meguru

Aujourd’hui, nous allons parler d’une série qui s’est retrouvée il y a peu dans mon bilan manga 2011 (vous savez, celui qui a duré longtemps, longtemps, squattant même début janvier !).

All Gay Meguru !

All Rounder Meguru est la dernière série en date de l’auteur, avec déjà 7 tomes de sortis au Japon. En France, Hiroki Endô est surtout connu pour son précédent manga, Eden. Donc, petite précision pour commencer. Ceux qui s’attendent à revoir un monde pessimiste et violent dans lequel se mélange tous les fluides vitaux possibles, faite demi-tour ! All Rounder Meguru, ce n’est pas un Eden-bis. Alors oui, mine de rien, cela reste assez violent avec déjà au moins un mort par tome, mais on est loin de sa précédente série qui faisait plus dans le quota de massacre par tome.

Lire la suite All Rounder Meguru

Saiyuki Reload 10 – fin de série

Et voilà ! La Prophétie paninienne s’est enfin réalisé ! Comme prévu, les trois derniers tomes sont sortis à six mois d’intervalle chaque, et, pour une fois, sans aucun report de dernière minute. Si l’on peut féliciter l’éditeur de sandwich pour sa ponctualité, pas d’inquiétudes à avoir, il reste plein d’autres détails sur lesquels se plaindre. On ne devient pas un éditeur compétent et respectable du jour au lendemain…

Lire la suite Saiyuki Reload 10 – fin de série

Histoire d’une couverture : Saiyuki Reload 9

Comme l’annonçait l’article de lundi, cette fois, on va parler de Saiyuki Reload, série de Kazuya Minekura qui a connu une vie difficile en France et ce, grâce à l’incapacité notoire de Panini pour éditer des manga. Et un éditeur incompétent, un !

Après avoir gâché la série en offrant au lecteur des tomes à la rigidité cadavérique, ce qui rend la lecture pénible. Après avoir gâché le dos du tome 6 en doublant légèrement les doigts de Zakuro à la main gauche, alors que n’importe quel imbécile aurait été capable de réparer ça avec le logiciel adéquat (mais là, c’est l’inverse, c’est un incompétent Paninien qui a crée cette double main). Après avoir gâché le tome 8 en mettant une couverture floutée, qui donne mal à la tête à trop la fixer, voici la nouvelle et drôle aventure de Panini ! Que de péripéties !

Cette fois, on supprime le fond de couleur, parce que, ben, c’est cher l’encre verte. Et pis, le vert kaki, c’est pas vendeur. Alors, on amis du blanc. Ça représente l’innocence, la pureté, et la neige. Quoi ? L’hiver est passé ? Ben, tant pis, on fait avec, c’est joli, le blanc.

Non, franchement, cette décision stupide vient concrétiser tout ce qu’on pouvait penser de Panini : c’est de pire en pire.

Là encore, j’aurais aimé savoir les raisons sous-jacentes à ce changement. Mais un fait important : Panini ne répond pas aux courriels qu’on leur envoie (ou alors, dans la décennie suivante, autant parler à un mur…) et la personne qui tient le facebook avoue être « une tanche en manga » (jeudi 3 mars 2011, 21h34). Et on sait qu’il n’y aura jamais de page Panini Manga, contrairement à ce qui avait été dis. Du coup, on peut toujours se brosser pour avoir des réponses concrètes (sauf sur la planning, pour ça, j’ai déjà eu des réponses).

Bref, une nouvelle fois, Panini fournit de l’eau au moulin de ses détracteurs…

Edit :
Au final, la couverture est bien verte. Reste à savoir pourquoi tous les visuels fournis ne l’étaient pas.

Saiyuki Reload

Et voilà, encore une fois, je n’ai pu résister à la tentation !!!
Le cherchant littéralement partout dans le magasin, qu’au rayon manga bien sûr, je ne suis pas (complétement) débile, j’ai pris le Saiyuki Reload et l’ai acheté, malgré son coût !!
Sute de la première série Saiyuki, j’y ai retrouvé tous les ingrédients et ça m’a ravi !!!
Depuis le temps que je l’attendait, j’y croyais plus ! Ca fait vraiment bizarre de se retouver là, assis, tranquille, à lire un livre attendu depuis un an maintenant !!!
Mais je reviens au livre, en lui-même:
Les dessins sont toujours aussi bien (c’est du Kazuya Minekura, quoi…) et les premiers chapitres servent à remettre en place les éléments de la première série (surtout le premier, en fait, puisque les actes 2 et 3 sont plus sérieux).
Et, maintenant, l’édition française, car, fait rare pour un manga Panini, je n’ai pas trop été choqué par les zolis carrés blancs !! Et non, le lettrage est parfois même plutôt pas mal, déjà mieux que ceux à quoi Panini nous a habitué ! Même s’il y a toujours mieux…
 
Pour la suite :
Tome 2 : 12 juillet,
Tome 3 : 13 septembre !!