Archives pour la catégorie Ma vie à moi (la mienne)

CampNano & vacances

Tous les ans, à cette époque de l’année, je pond un article visant à me vanter des nombreuses activités que je vais faire durant mes looongues vacances. Manque de peau, cette année, je retourne aux deux mois que j’avais quand j’étais au lycée. Cela vaut le coup de faire des études si c’est pour avoir moins de vacances, tiens !

Et c’est pourtant cette année que j’ai décidé de me gaver de séries, de romans et de manga. Bon, j’ai définitivement abandonné l’idée de me mettre un jour à Spartacus dont je parle depuis deux ans (ahah). Mais, par contre, je compte bien rattraper mon retard dans :

– Doctor Who (saisons 2 à 7);

– Once Upon A Time (mis en pause à l’épisode 6 ou 7 de la saison 1);

– Dexter (saisons 7 et 8):

– Teen Wolf (saisons 2 et 3);

 True Blood (saisons 5 et 6)…

Sans oublier de commencer Supernatural (8 saisons !) et Lost (« seulement » 6). Et puis, il y a aussi Sherlock dont il me manque seulement 3 petits épisodes, donc ça devrait le faire. Et j’aimerais me refaire l’intégrale de Battlestar Galactica et de X-Files. Je suis (trop) optimiste, je le sais.

Car la moitié de mes vacances va être amputée grâce à un événement littéraire de taille : le CampNano ! Mais qu’est-ce donc ? La sonorité finale du mot, « Nano », devrait vous évoquez le Nanowrimo. Et oui, le marathon d’écriture de l’hiver est papa d’un joli fiston estival. Du 1er au 31 Juillet, je serai donc fortement occupé à écrire, encore une fois.

Mais excepté ce changement de mois, le CampNano recèle des nouveautés intéressantes. En effet, chaque nanoteur est placé au sein d’une tente virtuelle partagé avec six ou sept autres, selon les souhaits de chacun, allant du hasard total à la recherche précise par pseudo. On peut aussi être solitaire et s’enfermer dans une tente sans laisser personne entrer. Ça fera plus d’espace et moins de tentation à procrastiner sur le tchat privé. (Et c’est pas comme s’il n’y avait pas un chat français bien actif pour perdre du temps.)(Oh, wait !)

Le principal avantage du CampNano, à mon goût, c’est que l’objectif à atteindre est libre : de 10 000 mots à 1000 kmots. Sachant que ce dernier me paraît humainement irréalisable mais bon, passons. Il paraît que le café peut réaliser des miracles.

L’objectif fixé ? 30k, soit moins de 1000 mots par jour, c’est raisonnable. Car, rappelons-le, le mois de Juillet compte 31 jours. 31 ! Là où Novembre, ce radin, n’en a que 30 ! Et une journée, 24h supplémentaire, dans ce genre de défi, ça compte, et pas qu’un peu !

Pour la première fois, je vais partir avec un plan. Plutôt précis, de surcroît. Vais-je tenir le choc ? Ce sera la grande surprise. De toute façon, avec ou sans plan, mes Nano ont la faculté naturelle de partir en cacahuètes. Alors que je préfère les chips. Tant pis.

L’idée est née en Novembre dernier, mais il était prématuré pour elle d’être couché sur papier. Et le CampNano d’Avril était en plein pendant mon premier mois de stage, concilier les deux aurait peut-être était difficile. (J’en sais rien, j’ai pas essayé.)

Mais avec l’ambition chronophage que je me suis fixée en terme de visionnage de série, ce CampNano va sûrement être plus dur que prévu. Ou alors que je sacrifie ma vie sociale en Août (ahah).

Bref, je sens que vous trépignez d’impatience pour obtenir, en avant-première, le résume officiel de mon futur Nanotruc. Eh ben, je garde la surprise, parce que je ne sais pas vraiment comment commencer (malgré la présence d’un plan, ahah). Alors, pour faire simple… Le Nanotruc va être un mélange entre les univers de :

– Yu-Gi-Oh;

– Torchwood;

– Donyatsu;

– Lovecraft.

Et je n’exclue pas une apparition surprise de Cartox. Cela dit, il n’y aura, je l’espère, aucune trace de chimie, parce qu’écrire mon rapport de stage m’a largement suffit en terme d’analyse de la silice, des nitrates ou des nitrites, quelle que soit l’eau utilisée ou la méthode. Argh.

Sur ce, je vous laisse avec cette grosse impression de WHAT THE FUCK que je viens d’écrire. Bisous.

Publicités

Exterminate !

Si vous me suivez sur Twitter ou que vous avez tenté d’atteindre mon blog ces deux derniers jours, vous avez du constater quelques soucis d’accessibilité. Pourtant, non, mon blog ne faisait pas le pont, lui.

Que vous soyez des fidèles lecteurs de ce blog ou que vous le découvriez avec ce billet d’exception, je me dois de vous fournir des explications, pour le juste repos de mon âme.

Lire la suite Exterminate !

Hallowrimo…

Et non. Je suis désolé, mais cette année, contrairement à 2011, je ne vais pas vous régaler d’une succulente histoire d’horreur. Quoique, en y réfléchissant un peu, c’est peut-être bien la chose la plus terrifiante qui soit… Mais personne ne s’en régalera. Non, personne…

C’est pas moi, j’y peux rien, j’ai juste tapé Hallowrimo dans google pour voir.
Lire la suite Hallowrimo…

Comme pour beaucoup d’entre vous, la rentrée scolaire est arrivée, et avec elle un changement total de mon rythme de vie. En effet, avec un emploi du temps chargé à bloc, 8h-18h, du lundi au vendredi, je vais avoir du mal à actualiser ce blog aussi souvent que pendant la période bénie de mes vacances.

Néanmoins, je vais faire des efforts pour garder ce lieu aussi vivant que possible, avec des nouveautés assez irrégulièrement, mais bon, au moins, y en aura de temps à autre.

Courage, les vacances reviennent dans 9 mois.

Ahah.

Vacances !!!

Presque comme l’année dernière mais avec un mois de retard, me voici enfin tranquillement installé pour vous parler de mes vacances. Exams finis, résultats imminents.

Cette année, malheureusement, pas de United States of Tara ou de Torchwood pour occuper mes trois petits mois estivaux. Le premier s’est arrêté dans la quasi-indifférence générale et le second est en arrêt maladie pour une durée indéterminée.

Par contre, peut-être que je vais vraiment tenter Spartacus : Blood & Sand, près d’un an après en avoir parlé. Même s’il faut aussi que je commence Game Of Thrones et finisse les livres dont est issue la série.

Parce que mieux vaut tard que jamais, et que Meloku en dit toujours du mal. Enfin, de mémoire.

Lire la suite Vacances !!!

Mais pourquoi Bobo il a rien foutu en Novembre ?

Bonne question. Car il est vrai qu’en se penchant sur les articles publiés ce mois-ci, on se rend rapidement compte qu’il a pas écrit grand chose le Bobo. Entre l’article anniversaire rédigé pendant mes pseudo-vacances d’octobre, les billets sur Yotsuba comportant même pas 1000 mots, le contenu était assez pauvre. Reste deux articles bien fournis. Bref, pas de quoi se taper le cul par terre par rapport aux habitudes de ce blog.

Lire la suite Mais pourquoi Bobo il a rien foutu en Novembre ?

La triste de vie de Monsieur F…

Il faisait déjà sombre lors de cette ténébreuse nuit sans lune, quand plusieurs silhouettes mystérieuses se rassemblèrent autour d’un feu agonisant. Elles s’assirent en cercle, sans autre bruit que celui, inquiétant, du vent gémissant dans les arbres et des feuilles mortes se balançant sous son souffle. L’une de ces ombres encapuchonnées se saisit alors d’une bourse, en sorti une poignée d’une étrange poudre et le lança sur le feu, avant de commencer, d’une voix basse et lugubre :

« Soumise à l’approbation de la Société de Minuit, cette histoire s’intitule… »

 « Ou l'Histoire de la Triste Vie de Monsieur F., en français. »
 Lire la suite La triste de vie de Monsieur F… 

Rentrée…

Et voilà ! Mes quatre mois (et un peu plus) de vacances arrivent à leur terme. Déjà, ou enfin, je ne saurais pas trop dire, ni juger. Je sais que ces vacances ont été bien remplies, mine de rien…

Mais voilà, elles se terminent, la vie reprend son court après cette pause estivale marquée par un temps automnal et Torchwood. En fait, principalement du Torchwood, vu que j’ai passé mon temps à regarder les épisodes, spéculer sur la suites, regarder les previews, ignorer les spoilers, écrire des articles dessus, puis, dernièrement, commencer les trois derniers romans sortis. Bref, un été encore plus Torchwood que lors de la sortie (traumatisante) de Children Of Earth.
(J’ai aussi été occupé par un job d’été, mais on va effacer ça de nos mémoires…)

Bref, tout ça pour dire que je m’en vais rejoindre ma (belle) ville d’études dès demain, et que ce sera l’éclate mais sans connexion internet durable. Comme faut que je révise un peu mes cours de L2 avant d’entamer ma L3, ça vaut mieux. Et faudra que j’évite les distraction style manga (L’Académie Alice, kyah !) et romans (Torchwood, nyyyyh, je vais louper les derniers épisodes, rattrapons-nous sur Long Time Dead et The Men Who Sold The World !)

Je viendrais quand je pourrais, sans que cela soit une nécessité vitale et urgente. Normalement. En gros, vous me verrez moins, ce qui devrait me rendre encore plus désirable (je sais que vous rêvez de moi la nuit).

Sur ce, à la prochaine !