Archives du mot-clé Donyatsu

Donyatsu #4

Rompant avec la régularité initiale de publication des premiers tomes, Kozaki Yusuke nous livre le quatrième tome des folles aventures de son chat beignet à la fin du joli mois de Mai, soit un léger décalage de trois mois. Vous avez hâte de découvrir la couverture forcément toute mignonne avec plein d’hybride animaux/pâtisserie ?

Permalien de l'image intégrée

Eh bien, il n’en sera rien ! Pour ce volume, on découvre l’aspect mecha de la série, avec en vedette Robosaki, le robot géant supposé protéger la Terre d’on ne sait pas trop quoi en fait. Malgré le côté débilo-humoristique du manga, on y découvre petit à petit un scénario de science-fiction de plus en plus poussé, le truc que seuls les Japonais savent si bien faire.

D’habitude, ce genre d’articles est idéalement situé dans la chronologie de l’année : début d’été ou fin d’hiver, mais avant les fameux Wonder Festival et leur lot de goodies Donyatsu. Malheureusement, pour des raisons indépendantes de notre volonté, rien de tel pour 2014. Algernon n’a dévoilé aucune nouveauté lors du dernier WonFest, pour le plus grand déplaisir de votre dévoué serviteur (moi). L’invasion de straps Donyatsu semble donc en déclin, alors même que les possibilités étaient infinies (et au-delà). En espérant qu’un déclic inespéré s’opère dans les prochains mois, alors que l’anime arrive à son terme avec le futur douzième épisode diffusé prochainement.

Publicités

Wonfest Winter 2014

C’est un peu une déception mais ce Wonder Festival commençait très mal, bien loin du dernier qui larguait ses informations dans un compte-goutte judicieusement aguicheur. Ici, il aura fallu attendre, patiemment.

(Image : catalogue Kotobukiya - novembre 2012) Lire la suite Wonfest Winter 2014 

Bilan chiffré de l’année écoulée.

Comme tous les ans WordPress.com a compilé les stats de ce blog. Le rapport annuel est tombé, les chiffres sont là : malgré une baisse de régime (une dizaine d’articles en moins), il y a le même nombre de visites (enfin, à la dizaine ou centaine près).

Contrairement à 2012 ou le top 5 n’était constitué que d’articles plus vieux, cette fois, il y a de la nouveauté : le billet sur Katsura Hoshino et celui sur l’attaque des titans. Sinon, Meloku est toujours présent en double dans le top 5 des commentateurs, c’est lolilol (mais je le soupçonne d’utiliser deux adresses mail différentes exprès) (ou un truc du genre).

On remarquera que j’ai bien fait de m’inscrire sur Twitter, que le concours d’Animint m’a apporté de a visite (c’est sûrement lié à l’attaque des titans) et qu’il y a un forum de Jojo’s qui m’aime.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Voilà, c’était l’article trop facile à écrire pour débuter l’année, mais je reviendrais sous peu pour des trucs mieux (enfin, j’espère). o/

(PS : vous ne trouvez pas ça dingue, en 2013, que des gens recherchent encore Tsubasa Reservoir Chronicle ?)

Invasion : Planète Donyatsu

Comme vous le savez certainement déjà, j’ai récemment craqué pour la dernière fournée de straps issus du manga Donyatsu. Ce qui, en soit, vaut largement le coup d’en écrire un bel et long article. Mais j’ai voulu profiter de l’arrivée imminente du pack estival pour faire d’une pierre deux coups et VLAN. Le voici, le voilà.

Tout d’abord, je vous présente le premier venu : Baum Cougar. Par malheur, il est le seul disponible en une seule variété, les autres pouvant goûter aux joies de parfums divers et variés. Du coup, je l’ai placé à côté de deux grosses prunes pour faire genre qu’il est pas seul. Genre.

DSCF6753

Lire la suite Invasion : Planète Donyatsu

Summer Donyatsu

Cela est devenu une habitude d’Algernon. A chaque Wonder Festival, ils nous sortent des straps dérivés de la série en version revisitée. Après la Saint-Valentin et Noël, Algernon nous invite en vacances !

Le programme ? Un Blue Sky Donyatsu, une Pink Flowers Ronya et un Orange Spot* Kumacaron. Sortie prévue pour le dernier week-end de Juillet en exclusivité mondiale sur un tout petit bout de terre à l’est de la Chine.

Le mot de la fin ? Nyan.

[* : Pour Kumacaron, l’appelation officielle est Sun, mais je garde ma pseudo-logique couleur-nom.]

CampNano & vacances

Tous les ans, à cette époque de l’année, je pond un article visant à me vanter des nombreuses activités que je vais faire durant mes looongues vacances. Manque de peau, cette année, je retourne aux deux mois que j’avais quand j’étais au lycée. Cela vaut le coup de faire des études si c’est pour avoir moins de vacances, tiens !

Et c’est pourtant cette année que j’ai décidé de me gaver de séries, de romans et de manga. Bon, j’ai définitivement abandonné l’idée de me mettre un jour à Spartacus dont je parle depuis deux ans (ahah). Mais, par contre, je compte bien rattraper mon retard dans :

– Doctor Who (saisons 2 à 7);

– Once Upon A Time (mis en pause à l’épisode 6 ou 7 de la saison 1);

– Dexter (saisons 7 et 8):

– Teen Wolf (saisons 2 et 3);

 True Blood (saisons 5 et 6)…

Sans oublier de commencer Supernatural (8 saisons !) et Lost (« seulement » 6). Et puis, il y a aussi Sherlock dont il me manque seulement 3 petits épisodes, donc ça devrait le faire. Et j’aimerais me refaire l’intégrale de Battlestar Galactica et de X-Files. Je suis (trop) optimiste, je le sais.

Car la moitié de mes vacances va être amputée grâce à un événement littéraire de taille : le CampNano ! Mais qu’est-ce donc ? La sonorité finale du mot, « Nano », devrait vous évoquez le Nanowrimo. Et oui, le marathon d’écriture de l’hiver est papa d’un joli fiston estival. Du 1er au 31 Juillet, je serai donc fortement occupé à écrire, encore une fois.

Mais excepté ce changement de mois, le CampNano recèle des nouveautés intéressantes. En effet, chaque nanoteur est placé au sein d’une tente virtuelle partagé avec six ou sept autres, selon les souhaits de chacun, allant du hasard total à la recherche précise par pseudo. On peut aussi être solitaire et s’enfermer dans une tente sans laisser personne entrer. Ça fera plus d’espace et moins de tentation à procrastiner sur le tchat privé. (Et c’est pas comme s’il n’y avait pas un chat français bien actif pour perdre du temps.)(Oh, wait !)

Le principal avantage du CampNano, à mon goût, c’est que l’objectif à atteindre est libre : de 10 000 mots à 1000 kmots. Sachant que ce dernier me paraît humainement irréalisable mais bon, passons. Il paraît que le café peut réaliser des miracles.

L’objectif fixé ? 30k, soit moins de 1000 mots par jour, c’est raisonnable. Car, rappelons-le, le mois de Juillet compte 31 jours. 31 ! Là où Novembre, ce radin, n’en a que 30 ! Et une journée, 24h supplémentaire, dans ce genre de défi, ça compte, et pas qu’un peu !

Pour la première fois, je vais partir avec un plan. Plutôt précis, de surcroît. Vais-je tenir le choc ? Ce sera la grande surprise. De toute façon, avec ou sans plan, mes Nano ont la faculté naturelle de partir en cacahuètes. Alors que je préfère les chips. Tant pis.

L’idée est née en Novembre dernier, mais il était prématuré pour elle d’être couché sur papier. Et le CampNano d’Avril était en plein pendant mon premier mois de stage, concilier les deux aurait peut-être était difficile. (J’en sais rien, j’ai pas essayé.)

Mais avec l’ambition chronophage que je me suis fixée en terme de visionnage de série, ce CampNano va sûrement être plus dur que prévu. Ou alors que je sacrifie ma vie sociale en Août (ahah).

Bref, je sens que vous trépignez d’impatience pour obtenir, en avant-première, le résume officiel de mon futur Nanotruc. Eh ben, je garde la surprise, parce que je ne sais pas vraiment comment commencer (malgré la présence d’un plan, ahah). Alors, pour faire simple… Le Nanotruc va être un mélange entre les univers de :

– Yu-Gi-Oh;

– Torchwood;

– Donyatsu;

– Lovecraft.

Et je n’exclue pas une apparition surprise de Cartox. Cela dit, il n’y aura, je l’espère, aucune trace de chimie, parce qu’écrire mon rapport de stage m’a largement suffit en terme d’analyse de la silice, des nitrates ou des nitrites, quelle que soit l’eau utilisée ou la méthode. Argh.

Sur ce, je vous laisse avec cette grosse impression de WHAT THE FUCK que je viens d’écrire. Bisous.

Donyatsu & friends

Je viens de me rendre compte que ça faisait super longtemps que je n’avais pas évoqué ces drôles d’animaux. Et ça tombe bien, vu que l’actualité autour de Donyatsu vient de se réveiller, contrairement à moi.

En effet, on savait que le chat-donuts avait des amis tous aussi particuliers que lui, mais aucun n’avait eu la possibilité d’exister sous forme de figurine choupi. Cette erreur est réparée.

91df

Ainsi, excepté Baumcougar, les deux autres se voient déclinés en trois parfums :  chocolat, fraise, vanille pour Ronya et lavande, menthe et fraise pour Kumacaron. Voilà de quoi ouvrir l’appétit.

Ces straps sont prévus pour fin-mai, au prix de 600 yens (~5€), autrement dit, pas grand chose. Enjoy !

Spotted : Heaven Manga

Tu l’as aperçu(e) dans les commentaires mais tu n’arrives pas à lui parler ? Tu souhaites laisser un message pour le ou la retrouver ? Fais donc, et le web-blogueur de ce magnifique site publiera ANONYMEMENT ton message d’amour sur cette page !

Et on commence dès maintenant avec une belle déclaration :

Lire la suite Spotted : Heaven Manga