Archives du mot-clé Yu Aida

Gunslinger Girl 15

Meloku a gagné. Il a gagné un pari vieux de plus d’un an. Gunslinger Girl, le seinen de Yu Aida, se termine bel et bien avec ce tome 15. La prépublication s’est close en septembre dernier avec la sortie du centième chapitre, histoire de finir sur un beau compte. Ce dernier tome bénéficie, pour l’occasion, d’une édition spéciale avec un petit livret tout en couleur, comme pour le tome 10.

Du coup, j’aurais aimé pouvoir commander cette version collector. Mais je m’y suis pris trop tard, et il est déjà Out of print un peu partout, snif, bouhouhou.

J’ai hâte de connaître le contenu de ce libretto II. Je prie pour des pages-couleurs issues de la prépublication ou des trucs du genre. Style, mini-artbook. Ce serait cool. Vivement des scans totalement illégaux.

En attendant, pour la France, on peut espérer le trouver dans nos librairies préférées pour le premier semestre 2013, au plus tôt.

Publicités

Gunslinger girl 96

C’est une tradition. Je poste en effet régulièrement un billet pour faire état de l’avancé du manga au Japon et en France. On n’en apprend pas grand chose, à chaque fois, mais comme je ne veux pas perdre une si bonne habitude, allons-y gaiement !

Lire la suite Gunslinger girl 96

Gunslinger Girl 13, enfin !

Alors que le tome 13 vient de paraître chez nous et que le 14 arrivera cet été, le chapitre 93 du futur volume 15 a été prépublié fin Février. A ce rythme, on peut espérer la sortie du tome 15 à l’automne. De toute façon, en France, pas avant 2013, évidemment.

Ce treizième tome est encore une fois riche en bouleversements, et l’on sent bien que, petit à petit, l’auteur nous emmène vers une fin dramatique… Aucune fillette ne semble pouvoir être épargnée, que ce soit à cause des symptômes de leur reconditionnement ou plus simplement de par leur mode de vie, forcément dangereux. La fin du volume est sûrement la pire de toutes les fins de volume, et heureusement que le tome suivant arrive !

Du côté des bonus, on est gâté, avec des informations sur les restaurants italiens, les voitures, l’armée et le tabac. bref, rien de primordial par rapport à Gunslinger Girl, mais qui nous en apprends sur nos voisins transalpins.

Gunslinger Girl 14

Aussi incroyable que cela puisse paraître, voici qu’un deuxième tome de la splendide série de Yu Aida sort cette année, en ce pluvieux mois de Décembre (à quand la neige ?). Le tome 14, donc, est prévu pour le 17 décembre prochain. Et encore une fois, magnifique couverture, à l’ambiance bleutée et sombre, ce qui devrait mieux coller avec le logo de Kazé Seinen. Je vous laisse admirer !

En France, les t.13 et 14 sortiront en 2012, sans plus de précisions pour le moment…

Gunslinger Girl 13 & 14.

Avec un tome seulement par an, il est clair que la série de Yu Aida sait se faire désirer. De fait, les ventes, en France, on baissé tome après tome, comme trop souvent quand un manga voit sa parution ralentie (je me demande bien ce que ça va donner avec le futur t.10 d’Agharta…).

Du coup, proposer un tome en solitaire n’offre aucune visibilité à la série, et Kazé change d’optique (comme Glénat dernièrement).

Numéro de juin (27/04/11) contenant le chap.84

Au pays du joli Soleil-Levant, le tome 13 est sorti en avril dernier, et il aurait donc pu paraître en France fin 2011, au plus tôt. Mais Kazé en a décidé autrement, histoire de proposer le tome suivant plus rapidement.

Ainsi, le tome 14, qui a déjà près de la moitié de ses chapitres prépubliés (chapitre 87 le 27 juillet), devrait suivre de quelques mois son prédécesseur. Mais pour cela, il faudra être patient et attendre jusqu’en 2012.

En plus, il se pourrait bien que ce t.14 soit le dernier tome… En tout cas, clairement l’un des derniers…

Gunslinger Girl 13

Chaque année, la sortie d’un tome de Gunslinger Girl est un petit évènement en soi. Car avec un seul tome par an, on peut affirmer sans se tromper que la série se laisse désirer…

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore l’un des meilleurs seinen sortant en France, voici un rapide résumé, fait-main (d’après le résumé fournis par Kazé, faut pas trop m’en demander, non plus… >_<).
Pour combattre le crime organisé, le gouvernement italien a pris une mesure extrême. Sous couvert d’activités sociale et médicale, le service d’aide sociale assure en fait la logistique pour une équipe de professionnels chargés d’éliminer les chefs de clan ou d’assurer la protection de témoins-clefs, en utilisant des enfants-soldats : les gâchettes de l’agence sont toutes des jeunes filles, conditionnées physiquement et psychologiquement après divers accidents. Placées sous la tutelle rapprochée d’un adulte membre de l’agence, chacune de ces enfants est devenue une véritable machine à tuer, d’une efficacité redoutable.

She's still an andolescent child.

Depuis quelques tomes, on sent que la série approche inéluctablement de sa fin. Chaque couverture est donc un indice pour découvrir, avec une avance d’environ 6 mois (par rapport à la sortie française), ce qui se passe dans le tome en question.
Et l’ambiance rouge de ce volume n’est pas pour nous rassurer. Une explosion, les larmes d’Henrietta, le visage semblant impassible de José… Cette couverture nous promet de l’action mais aussi de l’émotion, de la tristesse, le tout sous le cadrage dramatique d’une lumière rougeâtre fortement inquiétante.
Assurément l’une des plus belles couvertures de la série.