Archives du mot-clé Vacances

CampNano & vacances

Tous les ans, à cette époque de l’année, je pond un article visant à me vanter des nombreuses activités que je vais faire durant mes looongues vacances. Manque de peau, cette année, je retourne aux deux mois que j’avais quand j’étais au lycée. Cela vaut le coup de faire des études si c’est pour avoir moins de vacances, tiens !

Et c’est pourtant cette année que j’ai décidé de me gaver de séries, de romans et de manga. Bon, j’ai définitivement abandonné l’idée de me mettre un jour à Spartacus dont je parle depuis deux ans (ahah). Mais, par contre, je compte bien rattraper mon retard dans :

– Doctor Who (saisons 2 à 7);

– Once Upon A Time (mis en pause à l’épisode 6 ou 7 de la saison 1);

– Dexter (saisons 7 et 8):

– Teen Wolf (saisons 2 et 3);

 True Blood (saisons 5 et 6)…

Sans oublier de commencer Supernatural (8 saisons !) et Lost (« seulement » 6). Et puis, il y a aussi Sherlock dont il me manque seulement 3 petits épisodes, donc ça devrait le faire. Et j’aimerais me refaire l’intégrale de Battlestar Galactica et de X-Files. Je suis (trop) optimiste, je le sais.

Car la moitié de mes vacances va être amputée grâce à un événement littéraire de taille : le CampNano ! Mais qu’est-ce donc ? La sonorité finale du mot, « Nano », devrait vous évoquez le Nanowrimo. Et oui, le marathon d’écriture de l’hiver est papa d’un joli fiston estival. Du 1er au 31 Juillet, je serai donc fortement occupé à écrire, encore une fois.

Mais excepté ce changement de mois, le CampNano recèle des nouveautés intéressantes. En effet, chaque nanoteur est placé au sein d’une tente virtuelle partagé avec six ou sept autres, selon les souhaits de chacun, allant du hasard total à la recherche précise par pseudo. On peut aussi être solitaire et s’enfermer dans une tente sans laisser personne entrer. Ça fera plus d’espace et moins de tentation à procrastiner sur le tchat privé. (Et c’est pas comme s’il n’y avait pas un chat français bien actif pour perdre du temps.)(Oh, wait !)

Le principal avantage du CampNano, à mon goût, c’est que l’objectif à atteindre est libre : de 10 000 mots à 1000 kmots. Sachant que ce dernier me paraît humainement irréalisable mais bon, passons. Il paraît que le café peut réaliser des miracles.

L’objectif fixé ? 30k, soit moins de 1000 mots par jour, c’est raisonnable. Car, rappelons-le, le mois de Juillet compte 31 jours. 31 ! Là où Novembre, ce radin, n’en a que 30 ! Et une journée, 24h supplémentaire, dans ce genre de défi, ça compte, et pas qu’un peu !

Pour la première fois, je vais partir avec un plan. Plutôt précis, de surcroît. Vais-je tenir le choc ? Ce sera la grande surprise. De toute façon, avec ou sans plan, mes Nano ont la faculté naturelle de partir en cacahuètes. Alors que je préfère les chips. Tant pis.

L’idée est née en Novembre dernier, mais il était prématuré pour elle d’être couché sur papier. Et le CampNano d’Avril était en plein pendant mon premier mois de stage, concilier les deux aurait peut-être était difficile. (J’en sais rien, j’ai pas essayé.)

Mais avec l’ambition chronophage que je me suis fixée en terme de visionnage de série, ce CampNano va sûrement être plus dur que prévu. Ou alors que je sacrifie ma vie sociale en Août (ahah).

Bref, je sens que vous trépignez d’impatience pour obtenir, en avant-première, le résume officiel de mon futur Nanotruc. Eh ben, je garde la surprise, parce que je ne sais pas vraiment comment commencer (malgré la présence d’un plan, ahah). Alors, pour faire simple… Le Nanotruc va être un mélange entre les univers de :

– Yu-Gi-Oh;

– Torchwood;

– Donyatsu;

– Lovecraft.

Et je n’exclue pas une apparition surprise de Cartox. Cela dit, il n’y aura, je l’espère, aucune trace de chimie, parce qu’écrire mon rapport de stage m’a largement suffit en terme d’analyse de la silice, des nitrates ou des nitrites, quelle que soit l’eau utilisée ou la méthode. Argh.

Sur ce, je vous laisse avec cette grosse impression de WHAT THE FUCK que je viens d’écrire. Bisous.

Publicités

Le programme forcément passionnant de mes vacances.

Et voilà ! Ma deuxième année de licence est finie, résultats aux alentours du 20 mai. Et donc, VACANCES ! Juste de quoi rendre jaloux pas mal de monde. Eh ouais, un tiers de l’année en vacances…

Il faut donc que je trouve un moyen de remplir ces 120 jours…

Tout d’abord, je vais pouvoir commencer la saison 3 de United States of Tara, celle-ci venant à peine de débuter aux USA.

Cette série narre les aventures comiquo-dramatique d’une mère de famille atteinte d’un trouble de la personnalité multiple. Si le thème est plutôt traité de manière optimiste, n’en reste pas moins que l’histoire n’est pas toujours joviale… N’empêche que moi je me marre bien, c’est le principal. Le seul défaut pourrait être le traitement des personnages secondaires, dont les arcs scénaristiques n’ont aucun suivi entre deux saisons (enfin, ce fut le cas entre la 1 et la 2) et qui ne sont pas toujours passionnant…

En juillet viendra bien évidemment Torchwood : Miracle Day, que j’attends avec impatience. Et je pense, évidemment, revoir la série intégralement avant cette diffusion !
Bon, je pense que je n’ai pas besoin de vous expliquer en longueur et en largeur de quoi il retourne, j’en parle assez souvent ici-même. ^_^

J’essaierais aussi et sûrement Spartacus : Blood & Sand, vu que Meloku en dit du mal.
Comme j’ai l’esprit de contradiction, ça m’a donné envie de voir par moi-même. Et pis, au pire, si j’aime pas, je pourrais toujours me faire un plaisir de critiquer la série. Nan, franchement, j’adoooore critiquer. =)
Puis bon, de la violence gratuite avec des gerbes de sang, des ralentis en plein combat, des scènes de sexe, « en veux-tu? en voilà! », ça fait un bon truc, à regarder sans déplaisir. On verra si je suis assez bon public pour ça…

Il y a aussi le nouveau manga d’Hiromu Arakawa, Silver Spoon (Gin no Saji en vo).
J’appréhendais ce retour avec l’excellent Fullmetal Alchemist et il faut dire que j’aime bien les premiers chapitres sortis. C’est évidemment à des mondes de FMA, mais ça me plaît bien. Ce style de manga convient très bien au style d’Arakawa-senseï.
Et avec un chapitre par semaine, ça va me faire de la lecture ! Youhou !

D’ailleurs, du côté des nouveautés, il y a Sprite, le mois prochain, chez Kazé (pour mémoire, y a un article un poil plus long que ces trois phrases qui se battent en duel, il suffit de cliquer sur le méga lien que je mets, youhou !). Qui pourrait d’ailleurs être la dernière nouveauté jusqu’à la rentrée, vu le peu d’intérêt que j’ai pour les futurs titres annoncés… Alors, à moins que je ne craque sur une série sortie depuis longtemps… Ce qui risque sûrement d’arriver, par contre.

Ce futur bel été verra aussi le retour tant attendu de D.Gray-Man avec son tome 20, pile à temps pour la Japan Expo (hasard ou pas ?).

Enfin, il me faudra attendre finalement mi-Août pour me procurer Dorohedoro 4, sortant donc 7 mois après le précédent… Eh oui, il semble que même aux Etats-Unis, la série vend peu.. Moi qui comptait sur Viz pour compléter ma collection et les tomes manquants que Soleil ne rééditera jamais, je commence à avoir peur d’une annulation là-bas. Enfin, du moment qu’ils me sortent le 5, après, j’ai la vf… ^o^

Histoire d’une couverture : Les vacances de Jésus et Bouddha 1

Les vacances de Jésus & Bouddha est la nouvelle série à sortir chez Kurokawa ce jeudi. Je l’ai déjà évoquée en Décembre dernier, lorsque l’information avait joyeusement fleuri sur tous les sites d’actualités manga.

Ci-dessus , la première couverture, version japonaise à gauche, version française à droite. Et, Ô étrangeté, que remarque-t-on ?

Jésus et Bouddha ont interverti leur place en apprenant la belle langue de Molière ! Quels farceurs, ces deux-là !

Plus sérieusement, connaissant Kurokawa, je me doutait qu’il y avait une raison à ce changement. C’est-à-dire, pas comme Panini qui a osé supprimer le fond vert au tome 9 de Saiyuki Reload (billet à venir sous peu).

Je leur ai donc posé la question sur Facebook, site qui se trouve donc être fort utile occasionnellement. Et leur réponse m’a entièrement satisfaite.

Le placement des personnages n’est pas le fruit du hasard. Sur les visuels de promotion et sur les premiers essais de couverture, le titre est disposé de manière horizontale. Hors voir écrit « Jésus & Bouddha » alors que les personnages sont Bouddha et Jésus manquait de logique. Nous en avons donc discuté avec l’auteur qui nous a autorisé à changer la disposition (uniquement sur le volume 1).

En fait, j’y avais pensé, mais n’étant point sûr, une confirmation s’imposait. Voilà qui est fait !

A bientôt pour de nouvelles informations capitales ! =)