Sprite

Non, je ne parlerais pas ici de la boisson gazeuse aux extraits naturels de citron et de lime, mais bien d’un manga, dont le titre vient sûrement du dernier sprite de cette page.

Sprite est un manga de Yûgo Ishikawa, publié dans le Big Comic Superior de Shôgakukan au Japon. J’ai découvert ce titre fin Décembre, quand des « spoiler » des titres à venir chez Kazé Manga ont filtré sur Manga-News (et ont été effacés dans la demie-heure suivante). Mais maintenant que l’annonce est officielle, je peux en parler sans craindre de condamnation à mort sur ma personne. Le premier tome sortira en France dans la première quinzaine de mai.

Sur la couverture ci-dessus, vous pouvez voir l’heureuse héroïne, qui, un jour, aperçoit des flocons de neige… noirs ? Ce même jour, elle rend visite à son oncle, un nerd/geek/otaku (prenez la définition qui vous arrange) qui a passé 10 ans de sa vie, rien que ça, reclus dans son appart’ à jouer à un jeu en ligne, avec pour seule compagnie son chien, Albert. Un cas exceptionnel comme on croise très peu (et heureusement, non ?). C’est une fois sur place que le drame mystérieux arrive et que commence réellement l’intrigue angoissante.

Mais oui, qu’est-ce que c’est que ce bordel ? Bonne question, à laquelle les réponses seront données parcimonieusement au cours du récit. J’ai pour l’instant lu cinq des sept chapitres qui composent le premier tome (la série est en cours, le tome 5 sortant en mars au Pays du Soleil-Levant). Autant dire que je ne sais rien de ce que la série va donner par la suite, mais ce début en huit-clos me plaît bien. Des scènes affreuses ayant déjà eu lieu, pour mon plus grand plaisir. Le mystère Sprite reste entier…

Cela mis à part, j’ai appris aujourd’hui que Yugo Ushikawa a été l’assistant de Naoki Urasawa (l’auteur de 20th Century Boys et de Monster, entre autres, pour ceux qui auraient besoin de situer le bonhomme). Cependant, outre l’inimportance de cette info, je me demande pourquoi cela est précisé partout sur la présentation de Sprite, sauf pour l’effet, « s’il a été son assistant, ça ne peut qu’être bien, j’achète », ce qui est un raisonnement totalement stupide, comme si ce fait avait une quelconque influence sur ses travaux…
Par exemple, est-ce que dire que Nobuhiro Watsuki (Kenshin) a été l’assistant de Takeshi Obata (Death Note) nous permet de mieux comprendre le style narratif de monsieur Watsuki ? Savoir que Hiroyuki Asada (I’ll, Letter Bee) a travaillé pour Kazushi Hagiwara (Bastard !)nous permettrait-il de faire un lien entre leurs oeuvres ? Ben, je serais tenté de dire que non.
En plus, vu la perte de contrôle totale de Urasawa sur son scénario dans 20th Century Boy (« Qui est Ami ? » Même lui ne le sait pas !), il vaut mieux que cela n’ait pas de grandes conséquences à long terme sur les travaux de ses assitants. Sinon, on peut d’ores et déjà prédire que la fin sera aussi jolie qu’une queue de poisson…

En bref, c’est donc avec impatience que j’attends la version de Kazé, surtout qu’ils font du bon boulot, la plupart du temps (par contre à 7.50€ le tome, j’espère que c’est un plus grand format que d’habitude).

13 réflexions sur “ Sprite ”

  1. Objection !!
    Dans 20th Century Boys on sait qui est Ami. Et à la fin ce n’est pas le plus important. La fin de Monster est terrible et continue de diviser les fans (pas sur sa qualité mais sur ce qu’il s’est passé) et celle de Pluto promet de déchirer. Les deux derniers tomes de 20th sont nazes mais il y a une raison. Naoki Urasawa a été malade et a conclu son récit rapidement pour les fans. Ensuite par soucis de plaire au public, l’auteur à sorti deux tomes qui expliquent la situation. C’est gros, pas crédible, mais l’auteur a le mérite d’avoir proposé une fin supplémentaire pour ses lecteurs alors qu’il n’allait pas bien.

    Pour les assistants, je fonctionne dans le sens contraire. Si j’aime un auteur, je vais lire les manga sur lesquels il a travaillé en tant qu’assistant. J’aime reconnaitre le trait de l’auteur sur les décors. Par exemple Asano sur Larme Ultime. On voit que les décors d’Asano et ceux de Takahashi se ressemblent.

    Sinon le manga m’intéressait déjà sans savoir que l’auteur a travaillé avec Naoki Urasawa. Il me semble que je t’en avais déjà parlé mais j’aurais préféré un autre manga du monsieur. Néanmoins, Sprite, je prend avec plaisir (:

    Et sinon Bobo, ça gaze ?
    -> []

    1. On sait qui est Ami, effectivement, et j’ai oublié qui c’était (preuve que c’était finalement pas important, malgré tout l’enjeu qu’il y avait sur la découverte de son identité secrète)… Mais l’auteur a quand même multiplié les possibilités, au point même de rajouter des gosses à la bande d’amis initiale, quand il s’est rendu compte que malgré les nombreux suspects, aucun n’était réellement crédible. « Tu ne te souviens pas de machin ? Il portait un masque tout le temps, comme Ami ! » Et, plusieurs tomes plus tard :  » En fait, ils étaient deux à porter en permanence un masque ! Tadam! ». D’ailleurs, j’ai arrêté les frais (je les empruntais à la médiathèque >_>) vers le tome 14/15. Donc la nazitude de la fin et/ou de 21st Century Boy, je ne peux pas trop en parler, je ne l’ai pas lu. Néanmoins, je sais que mon frère aimerait se les acheter, donc, peut-être qu’un jour… Il aurait sûrement mieux fait de mettre sa série en pause pour une durée indéterminée et d’y revenir ensuite, plutôt que de la bâcler, non ?
      Pour Monster, je ne critiquerai pas, c’est son meilleur manga et je l’ai vraiment apprécié, jusqu’au bout.

      Idem pour les assistants. J’aime bien lire les bonus de GTO où on voit les délires de Randô Ayamine, ou ceux de Psychometrer Eiji avec Aya Kanno. Et essayer de repérer les « figurants » dessinés par les assistants, c’est un véritable défi !😄

      Tu m’en avais parlé en Décembre, justement, quand je t’avais fais parvenir la nouvelle via mp. =)

      Et la porte t’es grand ouverte😄

      1. Ben moi j’ai trouvé qui était Ami dès sa première apparition. Ca m’a semblé logique. Et à la relecture c’est parfaitement crédible. Après j’ai cru un instant que c’était Otcho, et à un autre instant que c’était Sadakiyo. Mais en fait non. L’auteur nous envoie parfaitement sur de fausses pistes. Et les tomes 17 et 18 sont grandioses *_*
        Je serais plus critique envers Pluto qui m’a déçu, mais le tome 6 est tellement énorme. C’est le premier tome parfaitement maitrisé où l’auteur ne s’égare pas entre tous les personnages (il n’en reste plus beaucoup faut dire ^^) et les deux derniers chapitres sont terribles. C’est la première fois que l’auteur fait « ça ».

        (j’ai espoir que Sprite me secoue…..)

        1. Chanceux. Je reste convaincu malgré tout que l’auteur s’est lui-même embrouillé dans son méli-mélo. Du reste, j’en attends pas beaucoup de cet auteur dont je trouve la réputation surfaite (eh oui, la déception 20th Century Boys fut bien grande).

          Après, je pense qu’en dehors de ça, Sprite est pour l’instant un bon manga, bien énigmatique, et pour le peu que j’en ai lu, l’auteur a encore devant lui un tas de possibilités scénaristiques. Du coup, devant tant de libertés, j’espère que ses choix me plairont.

        2. Ohba à une réputation surfaite (on lui donne des bons sujet et il (car vu la misogynie explicite et dérangeante présente dans ses « manga », je suis persuadé que c’est un homme) en fait du caca mou en bouteille (rien à voir avec Sprite pour l’instant)). Je ne peux pas me permettre de croire que tu puisses ranger un 20th Century Boys à côté d’un Death Note, ou pire: Bakuman… Ce n’est pas parce qu’il est devenu l’auteur de seinen le plus connu en France que ses oeuvres ont perdu de leurs qualités. Pour moi 20th Century Boys reste le meilleur manga sorti en France (après Solanin et Real, mais ils ne comptent pas ceux là. Ils vivent sur une autre planète tellement ils sont bons). Plus que l’intrigue pourtant géniale, énorme et tous ce que tu veux, ce qui fait que j’ai apprécié l’oeuvre plus que Monster (qui est pourtant plus constant), c’est le côte « nostalgie » du manga. En plus les refs au manga, au rock, au catch,… sont un régal. J’en veux encore. J’adore la SF et les manga se déroulant dans un Japon plus ancien. Dans ce manga il y les deux. L’histoire démarre avant 1970 et se termine à l’an 3 après Ami. Naoki chéri a même inventé un nouveau calendrier. En plus les personnages ne manquent pas de charisme, et je m’apperçoit qu’il est 3heure du mat passées et que je pourrais continuer jusqu’à demain. Je vais m’arrêter là pour aujourd’hui.

          Je ne lis pas les scans. Je ne peux pas parler de Sprite. Mais j’espère que les bulles seront suffisament grandes.
          *Ah tiens, elle est encore ouverte…*

        3. En même temps, je ne parle pas d’Ohba, mais de Obata (pas de ma faute s’ils travaillent presque toujours ensemble). En fait, si j’avais voulu être juste, j’aurais comparé 20th Century Boys à Rampu, le Génie de la Lampe (ou un truc du genre), vu que Nobuhiro Watsuki a été son assistant durant l’écriture de ce manga. Du coup, je pense que ça rabaisse encore une fois la comparaison…
          Là, par contre, comparer Real à 20th Blabla…, c’est honteux. C’est malsain. Sacrilège. Blasphème. J’en vomirai mon âme si j’en avais une. Berk.

          Vivement Mai que tu puisses parler de Sprite en toute liberté, alors. =)

        4. Ah, non, moi j’étais plus dans les trucs d’assistants toussa. Et 20th CB, c’est le Bien, je détiens la clef du bon gout universel et pis c’est tout è_é

        5. Bah moi aussi ^_^ »

          Par contre, tu ne me feras pas changer d’avis. Ton bon goût a mauvais goût. C’est l’exception qui confirme la règle… =)

  2. J’aime le sprite !
    Hum, désolée. D’après ce que j’ai compris, c’est un manga d’horreur alors ? Généralement, j’aime pas trop, je trouverais ça plus intéressant si ça faisait peur, mais j’essaierais bien quand même pour voir…

    1. Un thriller mystérieux et angoissant, mais pas vraiment d’horreur. Du moins, pas pour ce que j’en ai lu. Ça fait un peu peur, mais c’est surtout l’irréalité de la situation qui intrigue. En gros, c’est un manga « What The Fuck ? »😄

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s