Archives du mot-clé Kaiba

Games of Darkness (6)

Chapitre 6 :
Death-T

« And if you pray well no one’s gonna save you »
The Origin Of Love,
Mika.

Jôno-Uchi se précipita dans le bureau du capitaine Yûgi. Il trouvait que ce dernier avait quelque chose de changé dernièrement, depuis l’accident qui avait ravagé son bureau du sol au plafond, mais il n’arrivait pas à déterminer quoi précisément. Peut-être était-ce sa coupe de cheveux, qu’il semblait avoir subtilement modifié, ou son regard, qui semblait moins sévère.

– Yûgi, désolé de t’interrompre, mais j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. Lire la suite Games of Darkness (6)

Publicités

Games of Darkness (3)

Chapitre 3 :
First Game

« It’s a small crime
And I got no excuse »
9 Crimes, Damien Rice.

– Quoi ? Un jeu ?                                                                                                                                

– Mais les règles seront légèrement différentes…

– Tu oses me défier, moi ?! s’esclaffa Seto. Mon niveau me permet de jouer dans des tournois d’envergure internationale ! Et toi ? Inconnu au bataillon ? Un noob qui me défie, la bonne blague.

– Aurais-tu peur de perdre ? le provoqua Yûgi, inébranlable.

– Soit ! Dans ce cas, je commence.

Seto Kaiba sortit son jeu de cartes, le posa sur la table et en piocha cinq ; Yûgi fit de même. Seto posa une carte face visible :

– J’invoque Gargoyle en mode attaque.

De la fumée jaillit brusquement de la carte et le monstre apparut :

– Mais, quoi ?! Le dessin de la carte ! Le monstre vient de se matérialiser !

– Je t’avais prévenu, Kaiba, que le jeu serait légèrement différent… A mon tour. Je pose le Dragon des Ténèbres, également en mode attaque.

Le dragon apparut sur le bureau, face à la gargouille de Seto, toutes griffes dehors, prêt à en découdre. Yûgi lança l’attaque et la créature adverse disparut. De 2000 points de vie, Seto passa à 1500. La partie était plutôt bien engagée pour Yûgi.

– Voici la version Jeu des Ténèbres de Magic & Wizards, Kaiba ! Lire la suite Games of Darkness (3)

Games of Darkness (2)

Chapitre 2 :
First day

« I would bathe in a world of sensation
Love, goodness and simplicity
(While violated and imprisoned by technology) »
Song Of Myself, Nightwish.

C’était sa première journée de travail. Du coup, Anzu stressait légèrement. Pas jusqu’à se ronger les ongles, mais presque. Or, elle savait à quel point cette habitude était mauvaise. C’était difficile de ne pas s’y astreindre. Chasser le naturel…

Mais elle ne savait pas pourquoi elle avait été embauché ni les véritables motivations de son employeur, le mystérieux Capitaine Mutô. Contrairement à Kujaku Maï ou à Otogi Ryuji, elle n’avait aucune qualification suscitant un quelconque intérêt. C’était bien pour cela qu’elle bossait pour un fast-food. Avant de poser sa démission le matin même.

Allait-elle se coltiner les photocopies et le café, comme Jôno-Uchi, l’autre lycéen qu’employait Fameginkgo ? Anzu espérait que non, mais l’étendue de son curriculum vitae ne lui donnait pas beaucoup d’espoir pour que cela se déroulât autrement. Cela dit, le salaire que lui avait fait miroiter le capitaine Mutô était largement supérieur à son précédent, donc s’il fallait faire des tâches ingrates, elle saurait s’y résoudre. Et ce, même si son côté rationnel lui chuchotait qu’on ne pouvait pas payer quelqu’un autant juste pour utiliser une cafetière et une photocopieuse…

Lire la suite Games of Darkness (2)

[Kotobukiya] Jôno-Uchi Katsuya

J’ai appris que la figurine de notre Jôno-Uchi sortirait en avril 2013 il y a même pas une semaine mais une si faible info ne valait pas le coup de rédiger un billet, surtout en plein Nanowrimo. Cependant, voilà qu’il montre déjà sa bonne bouille un peu partout. Et ici aussi, du coup.

Est-il aussi décevant que le fut le Black Magician ? La réponse est non.

jonouchi00

Lire la suite [Kotobukiya] Jôno-Uchi Katsuya

Fuck the rules, I’m in plastic !

Après le petit mais courageux Yûgi, voici son rival de toujours, le menaçant Seto Kaiba. Comme le veut la coutume de Kotobukiya, la première édition est accompagnée d’un petit strap, ici, on a ainsi le Battle Ship sur lequel se sont déroulées les épreuves des quarts de finale. La réplique miniature est parfaite.

DSCF6367

Lire la suite Fuck the rules, I’m in plastic !

Yu-Gi-Oh – Death-T Arc

pDeuxième partie du manga selon l’auteur, le Death-T regroupe les chapitres 26 à 40 (tome 3 en bunko, mais tome 4 et 5 en normal). Il s’agit simplement de la vengeance de Kaiba à l’encontre de Yûgi (et son double) suite à sa défaite dans la première partie. Défaite qui a permis à Yûgi de récupérer la carte de son grand-père, le Blue-Eyes White Dragon, qui contenait son âme (hum, quoi, qu’est-ce que j’ai dit de bizarre ?).

Lire la suite Yu-Gi-Oh – Death-T Arc

Yu-Gi-Oh – School Arc

[Je retrouve ma passion Yu-Gi-Oh , ça s’est vu, alors je vous préviens, vous allez vous manger des articles estampillés Yu-Gi-Oh dans les semaines qui suivent. Miam.]

Yu-Gi-Oh est ressorti en une version Bunko (format légèrement plus petit, pour plus de pages) de 22 tomes, nouvelles couvertures, postface de l’auteur et également cartes de tarot représentant les persos). Une bien belle édition dont j’ai déjà fait mention ici (c’était la belle époque où il y avait bien plus d’images que de texte…).

Mais le plus important, c’est qu’on apprend le découpage en arc que voit l’auteur. Si, pour moi, c’était basiquement tomes 1-7 (premier arc, sans nom)/8-15 (Royaume des Duellistes)/16-31 (Battle City)/32-38 (Monde de la Mémoire), Kazuki Takahashi découpe son manga en 7 parties distinctes, certaines étant très courtes.

On va s’intéresser ici à la première, nommée School Arc (arc de l’école, en français, au cas où).

Lire la suite Yu-Gi-Oh – School Arc