Yu-Gi-Oh – School Arc

[Je retrouve ma passion Yu-Gi-Oh , ça s’est vu, alors je vous préviens, vous allez vous manger des articles estampillés Yu-Gi-Oh dans les semaines qui suivent. Miam.]

Yu-Gi-Oh est ressorti en une version Bunko (format légèrement plus petit, pour plus de pages) de 22 tomes, nouvelles couvertures, postface de l’auteur et également cartes de tarot représentant les persos). Une bien belle édition dont j’ai déjà fait mention ici (c’était la belle époque où il y avait bien plus d’images que de texte…).

Mais le plus important, c’est qu’on apprend le découpage en arc que voit l’auteur. Si, pour moi, c’était basiquement tomes 1-7 (premier arc, sans nom)/8-15 (Royaume des Duellistes)/16-31 (Battle City)/32-38 (Monde de la Mémoire), Kazuki Takahashi découpe son manga en 7 parties distinctes, certaines étant très courtes.

On va s’intéresser ici à la première, nommée School Arc (arc de l’école, en français, au cas où).

Cette première partie comporte les 25 premiers chapitres, soit les 3 premiers tomes plus un chapitre du volume 4. Dans la version bunko, ça correspond exactement au deux nouveaux volumes.

Alors, ce School Arc avec lequel débute le manga est en fait un arc un peu fourre-tout, permettant de présenter les personnages, d’affiner leur personnalités et leurs relations, avant d’entamer les choses sérieuses. Ainsi, le premier chapitre est vraiment simple : un lycéen réussit un puzzle en forme de pyramide et voit son souhait (avoir des amis) exaucé, en plus de l’apparition soudaine d’une seconde personnalité, sadique et cruelle à souhait.

En effet, comme le dit Kazuki Takahashi dans l’un des derniers tomes, au début, il avait l’intention de faire un manga démoniaque. L’entité habitant notre pauvre Yûgi devait donc être sombre et torturée… Et, pour les premiers chapitres, c’est bien le cas. Si les jeux auquels s’adonne l’autre Yûgi sont loin d’être captivants, les sanctions qu’il inflige sont cruelles, et vont même parfois jusqu’à la mort !

Dans ces 25 chapitres, on fait donc la connaissance des personnages principaux : Yûgi et son double, Anzu, Jono-Uchi, Honda, Kaiba et son frère. Des chapitres sans grande importance au niveau de l’ampleur des enjeux (oh mon dieu, le méchant vendeur de basket est de mèche avec les voyous !), mais qui permettent de solidifier les liens entre les protagonistes, et de présenter un début d’intrigue, notamment avec l’arrivée du premier « ennemi » important. Non, ce n’est pas Kaiba, mais bien entendu, Shahdi.

Shadhi est le premier à se présenter à Yûgi avec en sa possession un objet millénaire (en fait, deux, mais la Balance Millénaire est connue pour son inutilité…). Du coup, c’est l’occasion pour mettre en avant le mystère de ces objets et également de foutre plein de trucs égyptiens tout partout (momie, sarcophage…). Et c’est la première fois que la « force de l’Amitié » se manifeste ! Parce que Shadhi s’en prend aux amis de Yûgi , c’est tous ensemble qu’ils vont se battre, déstabilisant l’égyptien… Cela fait, on ne le reverra plus jamais autrement que par des flash-back. Shadhi restera un personnage mystérieux tout au long de la série, mêlé bien plus qu’on ne pourrait le penser au secret des objets millénaires…

Autre ennemi, bien plus récurrent celui-là, Seto Kaiba. Lâche et cruel, il perd plutôt bêtement face à l’autre Yûgi, dans un match de Magic & Wizard sans trop de suspense, et qui n’a rien à voir avec la complexité des duels qui suivront. Kazuki Takahashi dit avoir inventé les règles en une nuit, mais il lui faudra plusieurs tomes pour que les duels se jouent véritablement sur des combos, et non pas un simple monstre contre monstre.

Au final, cette partie introductive est bien sympa, malgré le design encore approximatif de Yûgi et son double (dont la coupe de cheveux se fixera définitivement au cours du Death-T). Une partie bien différente du reste du manga, recelant de bonnes idées mais encore parfois trop confus. Cependant, le meilleur est à venir… Et notamment, le Death-T, mystérieux projets auquel Mokuba fait allusion lors de sa défaite, avant de subir le Jeu de la Sanction… Mais ça, ce sera pour la prochaine fois !…

Publicités

9 réflexions sur « Yu-Gi-Oh – School Arc »

  1. Raaaah, c’est super de pouvoir causer Yu-Gi-Oh ! avec un fan non-kikoolol x)

    Ce qu’on peut déjà voir dans cet arc, c’est que Takahashi a été fan Jojo’s Bizarre Adventure, dans sa façon étrange de mettre en scène des combats et dans le découpage de l’action. Il est de l’école Araki.

    Moi, j’ai accroché dès ces premières pages, malgré le fait que plus jeune, ça me paraissait bien différent de l’animé. D’ailleurs, l’animé a été édulcoré. La scène d’exécution du conservateur du musée, c’est plutôt violent !

    J’attends tes autres billets, j’ai pas grand chose à dire sur cet arc (je ne me rappelle même plus où il se termine ^^’).

    1. Yeah, heureux de te faire plaisir ! (Même si j’ai des côtés kikoolol de temps en temps, mais j’assume >_> )

      Pour le côté « Araki », j’ai effectivement vu dans un interview de Takahashi qu’il adore Jojo’s. Et en lisant Jojo après YGO, j’ai vu pas mal de ressemblance. Puis en relisant YGO après Jojo, ça m’a encore plus frappé !

      J’avoue que quand j’ai lu le premier tome, que j’ai adoré, ça m’a semblé bizarre qu’il n’y ait pas de cartes ni de duel. Heureusement que Kana avait rédigé un p’tit bonus explicatif !=)

      Sinon, l’arc se termine avec le duel de Monster Capsule Chest contre Mokuba, qui finit dans une grosse Capsule de niveau 1 XD Un duel sympa mais pas transcendant non plus. Un gros manque d’enjeu et de tension. Enfin, bon, son adversaire n’est qu’un gosse, aussi…

      1. Les deux ou trois premiers tomes il y a longtemps. Mais ça ne m’a pas empêché de regarder la série animée sur M6, de jouer aux jeux vidéo, et de collectionner les cartes ^^

        1. Mais c’est pas pareil que le manga qui est beaucoup plus mieux, surtout vu les changements opérés par 4Kids sur l’anime… =/

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s