Pokemon : Rubis & Saphir

A l’occasion de la sortie des jeux Omega Rubis et Alpha Saphir, Kurokawa nous a sorti l’année dernière l’arc Rubis & Saphir de la grande saga Pokémon. En seulement 3 tomes (10€ chaque), comme pour la première partie de La Grande Aventure, dont le dernier est paru pile pour Japan Expo 2015.

Bref, revenons-en à Rubis et Saphir. Reprenant le scénario des jeux, voici le résumé éditeur : « Rubis vient d’emménager dans la région de Hoenn et compte bien assouvir sa passion pour les concours Pokémon ! Mais ce n’est pas du goût de son père, un sévère Champion d’Arène qui préférerait le voir s’entraîner au combat. Rubis va fuguer et faire la connaissance de Saphir, une jeune fille au caractère bien trempé qui ambitionne de remporter tous les Badges de la région. Les deux jeunes gens vont se lancer un défi : réaliser leurs rêves en 80 jours ! »

Au scénario, on retrouve Hidenori Kusaka, qui officie sur toute la série, sans lassitude apparemment. Au dessin, ce n’est plus Mato, mais Satoshi Yamamoto, arrivé pour remplacer la première durant l’arc Or & Argent. Je trouve son trait moins détaillé et plus rond, mais heureusement, les pokémons choupis restent choupis sous sa plume. Suffit de voir les chapitres consacrés à Posipi et Négapi pour s’en convaincre.

On se retrouve donc à Hoenn, en compagnie de deux gamins que tout oppose. La sauvageonne Saphir ne vit que pour l’action et le combat, en bonne héroïne de shônen, alors que le tranquille Rubis ne s’intéresse qu’à la grâce et la beauté de ses petites créatures. Le parti pris est intéressant. Et l’inversion des stéréotypes n’est pas qu’un gimmick comique, même si cela sert l’humour du titre, mais contribue entièrement au scénario. En effet, les deux jeunes gens vont entrer en compétition : le premier qui remporte toutes les médailles de son domaine de prédilection gagne !

Mais en chemin, alors que Rubis et Saphir n’ont que leur défi en tête, on découvre aussi de nouveaux ennemis. Cependant, Hoenn ne compte pas une Team Truc mais deux ! Team Aqua versus Team Magma, deux obscures organisations aux motivations tout aussi obscures… Le premier tome n’en dévoile que peu sur le sujet, mais distille quelques indices. Evidemment, tout est plus clair si on a joué aux jeux (ou aux remakes).

Pour ce que j’en ai lu (un tome), ce Rubis & Saphir est prometteur, j’ai hâte de voir nos héros progresser et comment leur aventure personnelle va se mêler avec l’histoire de Hoenn et de ses pokémons légendaires.

File:Ruby Sapphire chapter Adventures.png

Petit point sur la parution en France. Depuis Juillet dernier et la fin de cet arc, c’est le silence complet chez Kurokawa. Où est la suite ? A quand les autres arcs (Argent/Or, mais aussi Cristal, Platine, Emeraude et tous les autres…) ? Certes, au Japon aussi c’est un peu le bordel, avec 3 séries en cours en même temps (XY, Ω Rubis & α Saphir et la série « normale » Pokemon Special qui compile actuellement l’arc Noir & Blanc 2). Mais Kurokawa avait été capable d’analyser, je cite, « le succès des deux premiers tomes de la Grande Aventure », ce qui « [leur] a permis de [se] projeter sur Rubis et Saphir ». Or, un tel projet ne se met pas en place aussi facilement et en si peu de temps (il y a à peine plus de 3 mois d’écart entre le T.2 de la première partie et le T.1 de Rubis/Saphir, donc j’ai un peu de mal à croire qu’ils n’avaient pas planifié plus en amont cette sortie). Parce que genre, fin Août, début Septembre, dans les locaux de Kurokawa, on se dit, tiens, ça marche bien Pokemon, les remakes de Saphir et Rubis arrivent en Novembre, sortons la troisième génération en Décembre (sans faire la 2ième) ? Hmmm…

De toute façon, la comm’ de Kurokawa, c’est toujours ça : d’abord le déni, puis miracle, on découvre que les sites marchands avaient en fait raison sept à dix jours plus tard (ça peut prendre quelques semaines ou quelques mois, parfois, plus rarement)(ce fut le cas pour Nyanpire), comme le montre cette preuve flagrante (cliquable).kurognagnagna

Ou encore, il y a plus longtemps, et cette fois, ça concernait Rubis & Saphir :

kuroLOL

Bref, une longue tradition de réponses de ce style où l’on fait semblant que les annonces vues sur Amazon, Fnac et autres ne sont que des erreurs de ces sites et non des fuites. Et ça ne concerne pas que Pokémon, évidemment (et ce n’est pas non plus limité à Kurokawa).

D’un autre côté, je comprends qu’ils veuillent garder le contrôle sur leurs annonces, mais tout de même, s’ils ont réussi à conserver l’exclusivité sur One-Punch Man, pourquoi ça coince avec les autres ? Et puis, pourquoi un tel culte du secret sur leur planning quand il s’agit simplement de la suite de leurs mangas en cours ? La palme du ridicule revenant à ce post facebook où l’éditeur met en compétition le fameux shônen tant attendu et One-Punch Man. Avec cette magnifique parenthèse…KUROSEMOQUEDENOUS

Du coup, qu’attendent-ils pour annoncer cette suite (à part l’accord de l’ayant-droit japonais) ? Bref, vivement Février (l’annonce officielle, la 100% vraie vérifiable de source sûre et certifiée sans OGM devrait tomber en Janvier du coup).

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s