digimon-adventure-tri-saikai

Digimon Adventure Tri : Saikai

Et voilà, après de longs longs mois d’attente, le premier chapitre (sur 6) de cette nouvelle saison d’Adventure est finalement sortie. Cet OAV titré Saikai (Réunion en français) est divisé en 4 épisodes de 20 minutes environ. Il est dispo sur Crunchyroll pour les US et le Canada mais pas pour la France et je ne sais pas s’il y a un moyen simple (et légal ?) de contourner cet épineux problème. Du coup, j’ai été obligé (oui, oui !) de visionner Saikai de manière totalement illégale (mais chuuut).digimon-adventure-tri-saikai

Comme l’affiche le montre, cette première salve d’épisodes et surtout centrée sur Yamato et Taichi. Tri se déroule six ans après les événements de la première saison (donc trois ans après Zero-Two). Nos héros sont donc au lycée et Tai, en particulier, s’interroge sur son avenir. Passé une introduction mystérieuse, le début a donc un coté Slice of Life très poussé, et un rythme tranquille qui diffère grandement des saisons précédentes. Il faut attendre un peu de temps pour avoir de l’action et du combat avec des boules de feu, des rayons lasers et plein d’explosions partout. Mais en soi, ce n’est pas un défaut, au contraire. Cela permet de revoir Hikari, Sora, Kôshiro et les autres dans un environnement normal (un lycée) avant que ne surviennent les premières perturbations…

Tri joue à fond la carte de la nostalgie, et ça fonctionne. Ainsi, le premier ennemi qui apparaît est un Kuwagamon, peut-être le même que les Digisauveurs ont affronté des années plus tôt. L’opening et l’ending sont les mêmes, ainsi que la musique lors des évolutions (avec quelques arrangements tout de même, histoire de les moderniser je suppose). Que de souvenirs (rappel : j’ai vu Digimon Adventure en vost au printemps 2015) ! Mais le parallèle s’arrête là. Ici, pas de camp de vacances, pas de flocons de neige en plein été. Non, ce sont les Digimons qui font irruption dans le monde réel du fait de perturbations étranges (un peu comme dans Tamers). Et Taichi se rend compte de la dangerosité des Digimons :  il prend conscience de leur pouvoir de destruction et des possibles blessés et morts que leur arrivée sur Terre risque d’engendrer.

Une grande partie de Saikai est centré sur le conflit intérieur de Taichi, qui se demande si combattre les digimons ne risque pas de provoquer plus de dégâts que laisser faire le gouvernement, la police ou l’armée. Ce conflit intérieur amène bientôt un autre conflit avec, je vous le donne entre mille… Yamato. J’aurai aimé un peu d’originalité de ce côté-là, mais non, Tri retombe dans les mêmes travers que ses aînées. Par ailleurs, le côté « romance » est plus poussé qu’avant, et cela amène d’agréables touches d’humour et rajoute un peu de légèreté. Et même si Taichi et Yamato sont en tête d’affiche, comme dans la série originale, les autres ne sont pas en reste. Le plus surprenant, c’est que Kôshiro, qui était le plus effacé jusque-là, prend plus d’importance (et pas que pour des scènes rigolol) et c’est plutôt cool. Pour le moment, le seul qui se met de lui-même en retrait, c’est Jô. Le pauvre Gomamon doit se sentir un peu abandonné… Mais cela pourrait, je pense, être traité plus amplement par la suite.

Evidemment, qui dit nouvelle série dit nouvelle séquence d’évolutions. Je la trouve personnellement un peu longuette, mais c’est assez classe. Tous nos digimons préférés y ont le droit, ce fan service ! Sauf un, pour une raison évidente à vrai dire. Maintenant, reste à voir quelles seront les nouvelles animations pour les évolutions ultimes, qui utilisent trop souvent de la 3D plutôt moche.

Un autre des points positifs, de mon point de vue, c’est que les enfants de Zero-Two ne sont pas complètement oubliés, même si leur sort est pour le moment plus qu’incertain. J’espère qu’on en saura plus par la suite et que cela prendra une part importante du scénario. Je risque d’être déçu si c’était juste un stratagème grossier pour excuser rapidement l’absence de Ken, Iori et des autres (et de leurs partenaires digimons respectifs, cela va de soi). Pour l’instant, on ne peut que faire des hypothèses, ce premier chapitre étant aussi avare en réponse qu’il est généreux en interrogations. Il va falloir encore attendre un peu pour voir le mystère se dissiper peu à peu…

Et l’une des questions que l’on se pose durant le visionnage, c’est le rôle d’Alphamon dans cette histoire. Pour le moment, on ne sait rien de lui, si ce n’est qu’il semble avoir un but lié à la nouvelle, Meiko, et à son digimon : Meikuumon. Un digimon trop choupinou dont le design s’inspire d’une race de chats (les maine coon pour être précis). Comme c’est un chat, il est évident que je craque déjà pour sa petite bouille toute kawaii. Reste à voir son implication dans toute cette histoire, son lien avec Alphamon et les digimons infectés par je-n’ai-pas-trop-compris-quoi (un cybervirus, sûrement). Mais aussi quand, comment, et peut-être même pourquoi Meiko a eu un digimon. En bref, pas mal de mystères entourent ce nouveau duo…

Ce premier film pose donc doucement les bases et il reste donc pas mal de zones d’ombres à éclaircir pour la suite.  Suite qui est justement prévue pour début Mars et s’intitule Ketsui ( »Détermination » si j’en crois les traductions)(source : ici).

4 réflexions sur “ Digimon Adventure Tri : Saikai ”

  1. « Tous nos digimons préférés y ont le droit, ce fan service ! Sauf un, pour une raison évidente à vrai dire. »

    Ce ne serait pas plutôt deux ? Il me semble qu’on ne voit pas Gatomon et Gomamon évoluer.
    La raison évidente, tu penses à Gatomon ? (j’ai souvenir de sa forme suivante mais Digimon étant un lointain souvenir, en quoi ce serait évident ?)

    1. Ah oui, effectivement ! J’ai zappé Gomamon ! Mais lui, c’est parce que Jo n’est pas là lors de l’affrontement à l’aéroport.
      Pour Gatomon/Tailmon, c’est parce qu’elle est naturellement à son stade « Champion », contrairement aux autres. :3

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s