Yu-Gi-Oh ! Arc-V

Alors que le manga original est terminé depuis un bail, l’anime n’en finit pas de pondre des sequels à l’intérêt plus ou moins négligeable. C’est donc la cinquième série estampillée Yu-Gi-Oh qui voit le jour, alors même que Kazuki Takahashi jurait que Zexal serait la dernière (je mettrai la source dans cette parenthèse dès que je l’aurais trouvée, ça marche ?).

Lire la suite


Kill la Kill

Alors que la série vient de se terminer après 24 épisodes de bons et loyaux services, j’ai décidé de m’y (re)mettre. Mieux vaut tard que jamais, comme on dit. Kill la Kill, c’est la dernière nouveauté du studio créateur de Little Witch Academia, un petit bijou graphique plein d’inventivité. J’aurais par ailleurs beaucoup aimé que LWA bénéficie d’une série animée plutôt que d’un deuxième OAD. Mais bon, passons, ce qui est fait est fait, et profitons, pour le moment, de Kill la Kill.

Lire la suite


"Die Yugi, die !"

Et voilà ! La dernière figurine présentée par Kotobukiya est arrivée chez moi. Voici donc pour ne pas changer les habitudes, une petite présentation, photos à l’appui.

Pour commencer, la boîte. Presque la plus petite de toutes, s’il n’y avait pas eu celle de Jôno-Uchi.DSCF7359

Lire la suite


Jojolion #6

J’ai l’impression que le temps est passé plus vite depuis le dernier tome, mais voici qu’Araki (Hirohiko de son prénom) nous gratifie d’un nouvel opus pour sa saga cultissime à rallonge, avec le sixième volume de Jojolion.

loading

Je suppose que la grosse bulle dans laquelle ils se câlinent fait référence aux bubulles de Soft & Wet, le Stand de Sailor Jojo.

En toute honnêteté, je n’ai pas lu un seul chapitre depuis la dernière fois, et je serais bien en difficulté pour comprendre ce qui se passe dans ce sixième tome. Je crois qu’on y découvre le Stand du monsieur aux cheveux rouges, à moins que ce ne soit pour le volume suivant, puisque celui-ci ne contient que les chapitres 23 à 26 (enfin, je suppose, mais niveau pagination, on atteint le quota nécessaire). Quoiqu’il en soit, pour le peu que j’en ai vu, puisque je n’ai fait que survoler les derniers chapitres sortis, j’aime bien l’allure de son Stand.

Bref.

Reste plus qu’à attendre la sortie en France. Dans longtemps.


Magi, the Labyrinth of Magic

A l’occasion de la reprise de la série – de mon côté évidemment puisque Kurokawa a tranquillement continué de publier sans relâche et surtout sans m’attendre, je refais un article. Avec deux tomes achetés en 2012 puis un seul à l’été 2013, je n’avais à peine fait qu’effleurer l’univers créé par Shinobu Ohtaka. Car les tomes 4 à 8 contiennent le premier « grand » arc de la série, avec l’arrivée d’Aladin à Balbad, ville-royaume d’où est originaire Ali Baba. Et cet arc permet au manga de prendre un nouvel envol.

Lire la suite


Nostalgia ~ Tsujiki Nao

Nostalgia est un artbook édité par Ototo. Chose à souligner puisque la sortie d’un artbook par un éditeur français est rare, désormais. Il suffit de voir le revirement de Kurokawa qui, après nous avoir sorti les deux premiers artbook de Fullmetal Alchemist, a laissé lettre morte pour le dernier. Triste.

Lire la suite


Ma Wishlist pour Kotobukiya

Comme cela fait un bon bout de temps depuis les dernières nouvelles de Kotobukiya, je me permets une petite wishlist des figurines que j’aimerai voir un jour prochain, comme une sorte de lettre au Père Noël, et j’espère que celui-ci m’amènera les jouets que j’ai demandé, cette fois-ci. Hihi.

Pégasus Jr. Crawford

Kotobukiya semble être passé directement à la phase Battle City, ignorant tout ce qui précède. Pourtant, Pegasus est un méchant emblématique, le premier à occuper un certain nombre de tomes (ou un nombre certain). Sans compter qu’il est l’inventeur du jeu de cartes Magic & Wizards et que sans ces cartes, il n’y aurait pas eu de tournoi, pas de cartes divines, pas de mémoire retrouvée, voire, pire, pas de centaines de pages de duels interminables et donc pas de manga. Donc Pegasus, c’est pas n’importe qui, quand même ! Et puis, il nous faut la galerie complète des possesseurs d’Objets Millénaires…
Idée strap : son Œil, tout simplement (même si, personnellement, j’aimerais beaucoup Funny Bunny). Lire la suite


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 114 followers