Archives du mot-clé Shûeisha

[Préco] Soft & Wet 2.0

Vous rappelez-vous ce temps lointain où j’évoquais la possibilité de nombreuses colorisations pour la figurine de Soft & Wet par Di Molto Bene ? Eh bien ce temps est venu. Le temps du Soft & Wet Second.

Pour faire original, le stand de Sailor Jojo a exactement la même pose, la même taille et le même poids (donc même IMC, évidemment), et le même prix (en yen, puisque le taux de change avantageux devrait montrer une baisse potentiellement significative). Mais au lieu du blanc/violet de la première version qui se basait sur l’une des premières illustrations couleurs du manga, cette fois-ci, on a les couleurs issues du premier tome, en moins criard et agressif pour l’œil. Le orange laisse place à un jaune plus pâlot, contrastant avec un vert franc.

Notons que même l’étoile au sommet de son crâne est verte (rouge pour la version 1.0) mais que les épaulettes sont toujours aussi immaculées. Dommage.

Ce Soft & Wet est prévu pour la fin de l’année, à la même période que le Yami Marik de Kotobukiya, ce qui ne peut être une coïncidence fortuite… Je n’y crois pas. #Destin

Quoiqu’il en soit, il ne reste que deux autres variations, si Di Molto Bene se lance dans la brèche : le gris-rose du tome 3 et le bleu-rose du suivant. Gageons que Hirohiko Araki nous invente d’autres possibilités sous peu.

Du coup, comme j’ai une armée de Donyatsu en formation, je me dois, désormais, pour contre-attaquer, de rassembler une légion de Soft & Wet. Logique, je vous dis.

Publicités

Vous reprendrez bien un peu de chance ?

On connait tous quelqu’un à qui tout réussit et dont le chemin semble tout droit tracé dans la chance et le bonheur. Ichiko Sakura est de ces gens-là. Tout, absolument tout, lui réussit depuis sa naissance. Belle, elle dispose d’un physique avantageux qui place toute la plèbe masculine à ses pieds. Intelligente, elle résout avec brio les problèmes mathématiques, possède un accent anglais parfait et réussit sa scolarité sans le moindre soucis. Bref, la belle vie, sans faire le moindre effort.

Jusqu’au jour funeste où intervient Momiji, la Déesse de la Poisse. En effet, il y a urgence : Ichiko absorbe involontairement l’énergie du bonheur des gens qui l’entourent, ce pourquoi sa vie est si rose ! Inconsciemment, elle leur vole du bonheur, voire leur cause du malheur !

Tama, la Maneki Neko déjanté, Momo, l’inugami masochiste, Bobby le bonze pervers en compagnie d’un inconnu sûrement dérangé du ciboulot. Lire la suite Vous reprendrez bien un peu de chance ?

Katsura Hoshino is alive !

Voilà une nouvelle qui devrait grandement faire plaisir à Meloku. En effet, si la série principale de l’auteure, D.Gray-Man, est en pause depuis le début de l’année et reviendra quand les chats arrêteront d’être mignons tout plein choupinous kawaî kyaaah, le Miracle Jump sorti fin avril contenait un court one-shot intitulé The Demon King (Ayakashi no Ô en vo).

Comme je suis toujours en avance sur mon époque, j’ai appris la nouvelle hier soir.

Oui, cette image sent l’originalité à plein nez. La fille a des cheveux verts, quand même !

Lire la suite Katsura Hoshino is alive !

Jojolion tome 4

Eh ben ! On l’aura attendu celui-là. Mais trêve de gémissements plaintifs, parce que j’ai fait ça la dernière fois, et on en voit le résultat…

Ce tome contient donc les chapitres sortis de septembre dernier jusqu’à mars de cette année. Ce qui fait beaucoup de chapitres, mais certains étaient plutôt courts, pour du mensuel. Hoshino Katsura-style.

Voilà donc une couverture ambiguë  qui nous montre deux Sailor Jojo qui semblent nous interroger du regard, tandis que dans le fond, deux Soft & Wet se jaugent mutuellement. Voilà qui est bien mystérieux. Et bizarre. Dans l’esprit de la série quoi.

Dans tous les cas, c’est la première fois que Araki nous montre Soft & Wet avec cette panoplie de couleurs.
Lire la suite Jojolion tome 4

Jojo’s Bizarre Adventure : l’anime

L’annonce de la sortie d’un anime pour Jojo’s Bizarre Adventure à l’occasion des 25 ans du manga fut une bonne surprise. Néanmoins, si l’enthousiasme est bel et bien présent, le pari est risqué, car les premières saisons, il faut le dire, sont assez spéciales.

Et pourtant, l’anime s’en sort bien.

D’abord, grâce à son chara-design qui, s’il respecte les visages et proportions ahurissantes des musclors de cette première partie, modernise le tout en l’égayant de couleurs vives et chatoyantes. C’est beau.

D’ailleurs, les décors sont très jolis, eux aussi.

Lire la suite Jojo’s Bizarre Adventure : l’anime

L’anniversaire de Jojo.

En ce mois de Septembre, maintenant bien passé (ndlr), Jojo a fêté ses 25 ans, avec la sortie dans l’Ultra Jump d’un petit livre rendant hommage à la série d’Araki. L’occasion pour les célèbres auteurs de la Shûeisha de gribouiller un petit truc sympa. Et si, pour certains, ce sera réellement un brouillon vite fait, mal fait (oui, je parle de toi, Togashi !), d’autres font bien mieux. Mais l’exercice est difficile, et je trouve dommage que beaucoup de mangaka aient tenté de copier le style d’Araki plutôt que d’adapter au leur les personnages de Jojo’s.

Lire la suite L’anniversaire de Jojo.

Jojolion (3)

Ce tome aura mis plus de temps à sortir, suite aux pauses régulières prises par l’auteur, sûrement occupé par l’exposition estivale sur Jojo qui s’est tenue je-ne-sais-plus-où au Japon et aussi par le dessin animé, sur lequel il doit quand même donner son avis, je suppose. Mais le voilà enfin, ce troisième volume, et l’on peut dire « enfin » ! Pas « enfin », parce qu’on l’aura attendu, mais plutôt « enfin », parce que, enfin, Hirohiko Araki s’est affranchi du fond unicolore moche !

Alors, certes, ce n’est pas non plus un beau décor, mais c’est déjà une nette amélioration.

En France, avec la réédition de Stardust Crusaders et la nouvelle saison Steel Ball Run dès Janvier, on peut espérer, si le lectorat suit, que Jojolion suivra en 2016.

Oui, je vois sur le long terme.

Assassination Classroom

Yûsei Matsui est un mangaka qui raffole de l’étrange et de la bizarrerie ambiante. Après avoir fini Neuro, au bout de 23 tomes, en 2009, il nous revient en ce « bel » été avec un nouveau synopsis déjanté.

Ce monstre tentaculaire, que vous pouvez regardez à loisir ci-dessus, vient de détruire une bonne partie de la Lune. Et comme il compte faire de même avec la Terre, le gouvernement japonais le charge d’enseigner à un classe d’assassins comment devenir les meilleurs tueurs afin de l’exterminer, lui. Et ils ont jusqu’à Mars, fin de l’année scolaire, pour y parvenir…

Lire la suite Assassination Classroom

Docteur, j’ai une baie empoisonnée dans la tête !

Nounai Poison Berry revient en ce bel moche été avec un deuxième tome des plus ocres !

La pause de Black Rose Alice semble aussi profiter à ce shôjo atypique. Les aventures d’Ichiko la demoiselle aux multiples personnalités continuent donc pour notre plus grand bonheur. Enfin, notre futur grand bonheur, vu qu’on attend encore LA bonne nouvelle de la part de Kazé.

Car avec les cinq personnalités qui gère sa vie, Ichiko a du boulot pour rester cohérente et ne pas passer pour une folle ! Entre le chef Yoshida, qui change d’avis dès qu’il sent le vent tourner, Hatoko la Gothic Lolita qui rêve du Grand Amour (en MAJUSCULE, évidemment) ou la pessimiste Ikeda, notre héroïne se retrouve au centre d’un conseil d’administration psychique complètement barré !

Et on a hâte de lire ça, en français. Merci Kazé, on n’attend plus que vous !