Archives du mot-clé Sho-U Tajima

Haneurino Shownen (Sho-U Tajima)

Comme je le prévoyais il y a deux semaines, j’ai donc succombé de nouveau à la Tentation. Comme souvent, en fait… C’est mon compte en banque qui doit se plaindre de moi…

Encore un fois, la qualité d’image est clairement pourrie, même si l’on voit distinctement la discrète pub’ que je fais envers une série que je mentionne assez fréquemment sur ce blog. Si le message subliminal fortement sous-entendu ne passe pas, je ne sais pas ce que je peux faire de plus…

Notez bien que je ne parle pas des Banana Fish que l’on peut apercevoir à gauche de l’image. Ni des Otomen (dont le tome 12 sort ce mois-ci au Japon, soit dit en passant). Encore Raté…

Bref, passons cet intermède délicat et raffiné pour parler plus sérieusement (autant que faire se peut, expression désuète mais cool à caser). Après Pez, Haneurino Shownen rejoint donc ma collection. Plus fin et délicat que l’autre, il est également plus léger, mais tout aussi détaillé et bien réalisé. Made in China, mais avec un joli sens du détail et respectueux du modèle d’origine.

Du reste, ne possédant pour le moment aucun manga de Sho-u Tajima, cette erreur devrait être réparée dans l’année (ce qui me laisse encore du temps).

Publicités

Pez (Hiroyuki Asada)

La série Robot, initiée par Range Murata et éditée en France par Glénat (bien que le tome un a subit une première sortie chez Kami, éditeur en voie de disparition, voire déjà disparu, comme leur site-web…), a connu une dérivation sous forme de six figurines en résine, d’environ 10 centimètres de hauteur chacune (plus ou moins), adaptée des différentes nouvelles du premier tome.

On retrouve « Groundpass Drive » pour Range Murata, « Pez & Hot Strawberry » pour Hiroyuki Asada, « Ebony & Evory » pour Suzuhito Yasuda, « Dragon Fly » de Shigeki Maeshima, « Les Anges du Planétarium » de Sho-U Tajima et enfin « Eventyr » de Haccan.

Vu le titre de ce billet, vous devinez aisément sur laquelle j’ai jeté mon dévolu. En grand fan de Hiroyuki Asada, je ne pouvais que l’acheter. Et j’en suis très content, même si c’est la plus petite du lot. Bon, la qualité de l’image est pourrie, mais c’est la web-cam de mon ordi…

Prochainement, je pense acquérir  Haneurino Shownen (issu de la courte mais excellente nouvelle de Sho-U Tajima).

Voilà, c’était le billet pas trop utile du jour. =)