Archives du mot-clé Mort

American Horror Story : Asylum

« Dominique-nique-nique s’en allait tout simplement… »

American Horror Story : Asylum est la deuxième saison de la série, et vous remarquerez que je n’ai pas évoqué ici-même la première. C’est normal. J’aurais pu le faire, j’aurais dû le faire, mais ça viendra plus tard, en temps voulu. Après tout, chaque saison est indépendante des autres. En effet, les acteurs, s’ils restent les mêmes, changent de rôle chaque année, pour une toute nouvelle histoire dans un tout nouveau lieu.

Asylum, comme son nom l’indique, se déroule ainsi dans un asile. Et évidemment, ce sera sordide, glauque et sombrement dérangeant.

Lire la suite American Horror Story : Asylum

Publicités

Le Mythe de Donyatsu

« L’horreur eût été moindre si les diverses descriptions des monstres n’avaient pas si bien concordé. En l’occurrence, elles présentaient plusieurs points communs. Ces êtres fantastiques étaient des espèces d’énormes anneaux à tête de chat munis de deux paires de pattes et d’un glaçage blanchâtre déposé au milieu du dos. »

« L’idole mesurait quatre à cinq centimètres de haut et était d’une facture exquise. Elle représentait un monstre grossièrement ronds dans ses contours; mais avec une tête de chat dont la face n’était qu’une masse aux yeux obscènes, un corps creux d’aspect caoutchouteux, des coussinets formidables aux quatre membres et une couche glacée sur le dos. L’ensemble donnait une impression de vie anormale, d’autant plus terrifiante que la statuette était d’une origine absolument inconnue. »

-récits de survivants

DSCF6514

Hier ont donc débarqué chez moi deux de ces horribles chat-beignets dont les yeux vides sont emplis d’une horrible malignité.  Je vais vous ai déjà touché deux ou trois mots de ces étranges créatures dernièrement. J’espère que vous ne m’avez pas cru fou. Car ce récit pourrait vous en convaincre.

Lire la suite Le Mythe de Donyatsu

Un cadeau pour ma Juju !

Et voilà, le 14 Juin est là, le beau temps aussi (euh ?) et surtout les vacances tant attendue par ma Juju, suite à une période de révisions et d’examen bien trop longue. Mais aujourd’hui n’est pas une simple et banale journée comme les autres, monotone à souhait et ennuyeuse à crever. Non ! Bien plus que cela ! Aujourd’hui, notre Juju va souffler ses vingt-et-une bougies ! 21 !


Eh oui, cela va lui donner une nouvelle fois l’occasion de parler vieillesse, cheveux blancs, retraite anticipée et respect aux personnes âgées. Hum. On y croit. Franchement, si, si. Après tout, déjà un cinquième de sa vie d’écoulée, déjà. Le temps passe… Inéluctablement… Et la vieillesse réclame son dû, tandis que la mort attends patiemment son tour…

Mais loin de moi l’idée de faire passer cette magnifique journée pour une annonce funeste et glauque. Loin de moi l’idée d’écrire un texte sombre et torturé, mêlant pensées de mort et noirceur de l’âme. Non, non, je vous le dis de suite. Ce n’est qu’une impression.

En fait, c’est la joie, la bonne humeur, le soleil et les papillons qui dominent cet article à l’ambiance bon enfant. Bon, il est vrai que, l’inspiration venant, j’ai failli laisser libre cours à la folle invasion des Ténèbres avant de me ressaisir. Hey, c’est un anniv’, pas un enterrement ! Faut pas se faire des cheveux blancs, hein Juju ? (ahah)

Bref, on est là pour faire la fête ! Virtuelle, la fête. Et offrir des cadeaux ! Tout aussi virtuels, les cadeaux. C’est pas ma faute, c’est celle du blog.
(Note : par contre, l’alcool, ça serait bien qu’il ne soit pas virtuel, hein.)

Bref, le cadeau. Choix difficile. J’ai beaucoup hésité. Ce fut dur et long, avant de m’arrêter sur un choix net et précis.
Autant prévenir de suite, âme sensible s’abstenir. Je sais que ce ne sera pas le cas de ma Juju.

Lire la suite Un cadeau pour ma Juju !