Archives du mot-clé MediaWorks

Yotsuba &! 11

Novembre est un mois très riche en actualité pour la plus meugnonne des petiote aux cheveux verts. En effet, le tome 11 dévoile sa couverture pour sa sortie japonaise le 26 de ce mois. Admirez !

En attendant la version française dans (sûrement) un peu plus d’un an, n’oubliez pas que le tome 10 est disponible, ainsi que la fabuleuse réédition du premier tome. Et que celle du deuxième tome approche (le 8 décembre) !

Publicités

Gunslinger Girl 13

Chaque année, la sortie d’un tome de Gunslinger Girl est un petit évènement en soi. Car avec un seul tome par an, on peut affirmer sans se tromper que la série se laisse désirer…

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore l’un des meilleurs seinen sortant en France, voici un rapide résumé, fait-main (d’après le résumé fournis par Kazé, faut pas trop m’en demander, non plus… >_<).
Pour combattre le crime organisé, le gouvernement italien a pris une mesure extrême. Sous couvert d’activités sociale et médicale, le service d’aide sociale assure en fait la logistique pour une équipe de professionnels chargés d’éliminer les chefs de clan ou d’assurer la protection de témoins-clefs, en utilisant des enfants-soldats : les gâchettes de l’agence sont toutes des jeunes filles, conditionnées physiquement et psychologiquement après divers accidents. Placées sous la tutelle rapprochée d’un adulte membre de l’agence, chacune de ces enfants est devenue une véritable machine à tuer, d’une efficacité redoutable.

She's still an andolescent child.

Depuis quelques tomes, on sent que la série approche inéluctablement de sa fin. Chaque couverture est donc un indice pour découvrir, avec une avance d’environ 6 mois (par rapport à la sortie française), ce qui se passe dans le tome en question.
Et l’ambiance rouge de ce volume n’est pas pour nous rassurer. Une explosion, les larmes d’Henrietta, le visage semblant impassible de José… Cette couverture nous promet de l’action mais aussi de l’émotion, de la tristesse, le tout sous le cadrage dramatique d’une lumière rougeâtre fortement inquiétante.
Assurément l’une des plus belles couvertures de la série.