Archives du mot-clé Hirohiko Araki

Jojo’s Polemical Adventure

Comme personne ne peut l’ignorer à l’heure actuelle, un débat fait rage dans les Internets. Non, je ne parle pas de l’ouverture du mariage aux personnes de même sexe, mais bel et bien de la réédition de Stardust Crusaders et de la sortie de Steel Ball Run par Tonkam.

Et là, pouf polémique ! En plusieurs points, que je vais traiter consciencieusement. Enfin, peut-être.

JOJO'S BIZARRE ADVENTURE STEEL BALL RUN  © 1989 by Hirohiko Araki / SHUEISHA Inc.

Lire la suite Jojo’s Polemical Adventure

Publicités

Sugar Baby Love

Drôle de titre pour commencer ce billet. Sugar Baby Love est une chanson du groupe The Rubettes. Ce fut leur premier single, sorti en 1974 (merci Wikipedia). Le rapport avec le shimilibilick ? J’y viens. Patience, voyons !

L’une des premières fois que j’ai entendu cette musique, ce fut dans un spot vidéo vantant les mérites du safe-sex pour les homos.

Sinon, comme vous le savez, je me suis mis récemment à la longue saga des Jojo’s. Le lien ? Ahah, cette fois, la réponse est proche. Très proche. (Oui, je joue la montre.)

Mon Dieu, aurais-je trouvé un lien entre la gayttitude et Jojo’s ?

Presque.

Lire la suite Sugar Baby Love

Jojolion : chapitre 18

Cela fait un bon bout de temps que j’ai pas eu l’envie/l’occasion/le temps de parler d’un chapitre de Jojolion lors de sa sortie. On en est déjà au dix-huitième, le dernier du tome 4, qui compte une cinquantaine de pages, ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps. D’ailleurs, c’est aussi la première fois depuis belle lurette que le manga ne fait pas la couverture et n’a pas de pages couleurs.

jojo18

Mysterious Sailor Jojo...

On s’était quitté la dernière fois à l’issue du chapitre 2. Autant dire que de l’eau a coulé sous les ponts, depuis.

Lire la suite Jojolion : chapitre 18

Jojo’s Heaven

Comme vous avez pu le remarquer sans être forcément pointilleux, la bannière du blog a (encore) changé, les fêtes de fin d’année étant désormais loin derrière nous. Et il se trouve que, je ne sais pas trop comment, je n’ai pas fait l’article habituel pour prévenir de ce changement. L’oubli est donc réparé.

A l’occasion de la sortie de Steel Ball Run et de la réédition de Stardust Crusaders, voici donc que mon blog s’habille à la mode Jojo.

Il y a quatre bannières différentes réalisées par mes soins et talents de graphiste super expérimenté (ahah). Collectionnez-les toutes !*

(*Opération valable dans les Internets participants et dans la limite des stocks disponibles)

Jojo’s Bizarre Adventure : l’anime

L’annonce de la sortie d’un anime pour Jojo’s Bizarre Adventure à l’occasion des 25 ans du manga fut une bonne surprise. Néanmoins, si l’enthousiasme est bel et bien présent, le pari est risqué, car les premières saisons, il faut le dire, sont assez spéciales.

Et pourtant, l’anime s’en sort bien.

D’abord, grâce à son chara-design qui, s’il respecte les visages et proportions ahurissantes des musclors de cette première partie, modernise le tout en l’égayant de couleurs vives et chatoyantes. C’est beau.

D’ailleurs, les décors sont très jolis, eux aussi.

Lire la suite Jojo’s Bizarre Adventure : l’anime

Jojolion : Soft & Wet

L’éditeur de figurine Di Molto Bene s’est depuis assez longtemps spécialisé sur le manga Jojo’s Bizarre Adventure, en sortant pratiquement chaque mois. Après les multiples Star Platinium ou Rohan Kishibe, voici que la dernière partie se voit enfin adaptée en plastique, avec le stand Soft & Wet révélé récemment, suivi prochainement de Sailor Jojo.

Reste, comme souvent, la problématique des couleurs.

On avait donc un Soft & Wet blanc et violet sur la couverture de l’Ultra Jump d’octobre 2011, une version grise et rose un an et dix chapitres plus tard, avec entre temps, un autre modèle orange et vert, entraperçu sur la couverture du premier tome.

Alors, quel est le premier choix de Di Molto Bene ?

Lire la suite Jojolion : Soft & Wet

L’anniversaire de Jojo.

En ce mois de Septembre, maintenant bien passé (ndlr), Jojo a fêté ses 25 ans, avec la sortie dans l’Ultra Jump d’un petit livre rendant hommage à la série d’Araki. L’occasion pour les célèbres auteurs de la Shûeisha de gribouiller un petit truc sympa. Et si, pour certains, ce sera réellement un brouillon vite fait, mal fait (oui, je parle de toi, Togashi !), d’autres font bien mieux. Mais l’exercice est difficile, et je trouve dommage que beaucoup de mangaka aient tenté de copier le style d’Araki plutôt que d’adapter au leur les personnages de Jojo’s.

Lire la suite L’anniversaire de Jojo.

Jojolion (3)

Ce tome aura mis plus de temps à sortir, suite aux pauses régulières prises par l’auteur, sûrement occupé par l’exposition estivale sur Jojo qui s’est tenue je-ne-sais-plus-où au Japon et aussi par le dessin animé, sur lequel il doit quand même donner son avis, je suppose. Mais le voilà enfin, ce troisième volume, et l’on peut dire « enfin » ! Pas « enfin », parce qu’on l’aura attendu, mais plutôt « enfin », parce que, enfin, Hirohiko Araki s’est affranchi du fond unicolore moche !

Alors, certes, ce n’est pas non plus un beau décor, mais c’est déjà une nette amélioration.

En France, avec la réédition de Stardust Crusaders et la nouvelle saison Steel Ball Run dès Janvier, on peut espérer, si le lectorat suit, que Jojolion suivra en 2016.

Oui, je vois sur le long terme.

Jojolion tome 2

Et voilà. Ce jeudi sort le deuxième tome de Jojolion, l’occasion s’offre donc de dévoiler ici la couverture de ce second volume, au ton plus sobre que le précédent. Mais aux poses toujours aussi jojoesques, sans lesquelles Jojo ne serait pas Jojo.

De mon côté, je n’ai avancé que d’un ou deux chapitres depuis le dernier billet sur Jojolion (en Décembre), la faute au scan-trad un peu longuet. Mais bon, je ne vais pas me plaindre, vu les efforts qui sont faits pour aller plus vite.

Sinon, du côté de la France, Tonkam a confirmé aujourd’hui la sortie à l’horizon 2013 de Steel Ball Run. Une très bonne nouvelle qui devrait me motiver et me forcer à acheter la (très longue) série des Jojo’s !

Jojolion tome 1

Voici sans aucune exclusivité mondiale la couverture du premier tome de la huitième partie de Jojo’s, sortant ce 19 décembre, alors que les chapitres continuent de paraître mensuellement et de nous promener dans un univers étrange où tout semble possible, l’imagination de l’auteur pour inventer des situations improbables étant sans limite. En attendant, le tome 2 devrait sortir d’ici quatre/cinq mois. Mais pas de précipitation, observez déjà toute l’attitude jojoesque de notre nouvel héros !

Une couverture assez étonnante puisque, comme le dirait ce très cher Raimaru, Sailor Jojo semble ici se prendre pour une vahiné, ce qu’il n’est pas vraiment. Ou pas du tout, pour être plus juste. De même, à l’instar des premières pages couleurs de la prépublication, cette couv’ dévoile partiellement le Stand du héros, alors que celui-ci n’est montré intégralement qu’en toute fin de tome… Bref, juste de quoi attiser la curiosité des lecteurs…

Sinon, aparté pas totalement inutile… Vous vous demandez sûrement pourquoi je n’ai pas parlé longuement des chapitres 3, 4, et suivants, comme j’aurais pu le faire, tellement Jojolion c’est bien. Eh ben… J’avais la flemme. Oui. La flemme. Voilà une raison suffisante qui, couplée à la bizarrerie sans réponse du huit-clos qui s’est étalé sur deux/trois chapitres, m’a fait abandonné mes compte-rendus détaillés. Mais je continue de lire la série, et là, j’attends le septième chapitre ! \o/