Digimon Adventure Tri : Ketsui

Enfin ! Le deuxième film de Digimon Adventure Tri est disponible sur Crunchyroll. Intitulé Ketsui (« Détermination »), il est comme le précédent divisé en 4 épisodes d’une vingtaine de minutes chacun. Cette deuxième salve d’épisodes reprend quelques temps après Saikai et se concentre cette fois-ci sur Mimi et Joe, tout en développant la nouvelle venue, Mei et son digimon chat trop kawaii choupi je l’aime NYAN. Le reste du casting n’est pas non plus trop en retrait, même si Sora, Yamato et Taichi font un peu de la figuration (et c’est tant mieux pour les deux derniers cités parce que leur conflit, j’en ai que faire).digimontriketsui

En effet, le premier épisode offre une pause bienvenue avec un voyage aux bains japonais pour célébrer l’arrivée de la nouvelle au sein du groupe. Mais devinez donc qui manque à l’appel ? Oui, c’est bien Joe ! Là encore, il préfère privilégier ses études à sa vie sociale. Gomamon s’y rend donc seul avec les autres.

En bref, malgré l’absence de Joe qui pèse sur le pauvre Gomamon, ces 20 premières minutes sont bien joyeuses et servent avant tout à bien montrer comment Meiko s’intègre dans la petite bande d’amis. Malgré son air innocent, Meicoomon reste encore bien mystérieux. On se demande d’où il sort et pourquoi il semble être la cible de digimon bien puissants… Et cet épisode réussit à nous faire oublier ces interrogations à son sujet, en nous le présentant comme un digimon trop mignon et encore novice dans ses interactions avec les autres humains et digimon. Alors même qu’il est au niveau Champion, comme Tailmon/Gatomon.

Les trois derniers épisodes se déroulent durant le festival du lycée, où l’on se doute qu’une distorsion va se produire, afin de nous offrir le combat promis par l’affiche de ce deuxième film. Et je dois avouer que si ces épisodes sont sympas, c’est quand même assez long pour juste voir ces deux évolutions tant attendues. M’enfin, je ne boude pas mon plaisir de voir Rosemon et Vikemon à l’écran, l’attente en valait la peine.

Cette classe !
Cette classe !

Certes, la relation entre Joe et Gomamon est bien traitée, de même que le focus sur Mimi est intéressant, mais le tout reste au final assez peu dynamique, et l’on en ressort avec encore plus de questions qu’à la fin de Saikai. Que fait Hackmon dans notre monde ? Qu’est réellement Meicoomon ? Pourquoi ces distorsions ? Pourquoi ces infections virales de digimon ? Quelles sont les intentions et motivations de Himekawa et Nishijima ? Que cherchait Alphamon ?Tant de questions encore en suspens à la fin de Ketsui… Et j’en passe… On a quelques indices sur ce qui trouble le monde digital au point d’avoir des conséquences dans le monde réel, mais à ce stade du récit, tout ce que l’on peut formuler, ce sont des hypothèses.

Le point positif, c’est que les digimons sont vraiment mis à l’honneur par rapport à leurs compagnons humains. Que ce soit lors de leur voyage d’accueil ou lors du festival, ils s’amusent tout le temps, insouciants des drames à venir. On les voit beaucoup interagir entre eux, prendre du bon temps et surtout : manger. C’est cool.

Heureusement, l’on revoit des têtes familières, avec un premier lieu, Ogremon et Leomon. Toujours à se battre en eux, ils ne manqueront pas de perturber un peu plus la tranquillité d’Odaiba. L’intrigue sur les digimon infectés avance donc quelque peu puisqu’il se trouve qu’Ogremon l’est, et que Leomon a quelques infos sur le sujet. Kôshiro va donc pouvoir faire progresser ses recherches, mais sans plus. Mais ne vous attendez pas à des révélations de folie. Ce sera pour plus tard, peut-être.

KAWAII
KAWAII

Par contre, comme beaucoup l’avaient deviné lorsque l’affiche de Ketsui avait été dévoilée, la présence d’Imperialdramon, évolution de Paildramon, lui-même évolution ADN (je crois que c’est le terme fr ?) de ExVeemon et Stingmon, trahie donc la présence de Ken Ichijôji (et aussi celle de Daisuke Motomiya ?). Preuve, s’il en fallait, que le cast d’Adventure Zero-Two n’est pas oublié, même si leur sort reste encore bien mystérieux à l’issue de Ketsui.

En bref, on est toujours à se demander où veulent en venir les scénariste, puisqu’au final ce nouveau film n’aura pas apporté grand chose à l’intrigue. On avance à petit pas, alors que l’essentiel de Ketsui s’est attelé à nous montrer des digimons s’amusant aux bains, s’amusant à manger ou encore s’amusant dans un concours de déguisement. On s’amuse beaucoup, moi compris, mais pendant ce temps, les mystères restent dans l’ombre… Cependant le chapitre 3, Kokuhaku (« Confession ») devrait, je l’espère, apporter quelques réponses. Il est malheureusement prévu pour fin Septembre, donc dans plus de 6 mois, snif. A ce rythme, on aura le dernier chapitre en mars 2018… Ce qui nous rapprochera des 20 ans de la saga Digimon !

Advertisements

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s