Levius

Levius est un titre de Haruhisa Nakata, plus ou moins terminé en 3 tomes, et qui paraîtra chez nous en octobre prochain, chez Kana (à presque 13€ le tome, ce sera un grand format a priori). Plus ou moins terminé ? m’interrogez-vous avec curiosité. Oui, presque, parce qu’il fait partie des rares titres de feu Ikki (Shôgakukan) à ne pas avoir repris dans un autre magazine de l’éditeur (je ne sais pas pourquoi). Du coup, une suite paraît depuis fin Avril sous le titre Levius/Est dans l’Ultra Jump de la concurrence Shueisha.

Si je vous cause de ce titre inconnu, ce n’est pas seulement parce qu’il fut publié au sein d’un magazine culte aux côtés de Dorohedoro, mais parce que ses couvertures m’avaient intriguées. Comme Ikki recèle souvent des mangas à l’univers riche et prenant, je me suis dit que Levius et son style graphique impressionnant devait en faire partie. Surtout lorsque j’ai appris, au détour d’une vidéo, que Haruhisa Nakata travaillait seul, sans assistant (je mets au passé parce que je ne sais pas si c’est encore le cas maintenant qu’il est passé à l’ennemi) (mais il n’y a pas de raison que ça change). Et puis, comme si cela ne suffisait pas, il y a son sens de publication atypique pour les Japonais : il se lit à l’occidentale. Pour une fois, on ne pourra pas se plaindre que l’éditeur français fait n’importe quoi. Sauf si Kana le remet en sens japonais. Ce qui serait bien stupide vu que si Levius fut publié en ce sens, c’était pour le vendre à l’étranger (paraît que la marché japonais est saturé)(voir la vidéo où l’éditeur en cause)(si je l’avais vue plus tôt, j’aurais su bien plus tôt qu’un éditeur fr était intéressé).

Après, cette vidéo est intéressante puisqu’elle montre que le mangaka voulait faire 2-3 tomes et qu’il en prévoit désormais une dizaine. Sauf qu’entre le moment du tournage et la publication des vidéos, l’Ikki a été arrêté. C’est ballot.

Bref. On est quasiment à un tiers de l’article et encore rien sur l’histoire de Levius. Eh bien, ça arrive. Levius, c’est le nom du héros. L’histoire se déroule dans un monde qui fut ravagée par une guerre et où, à l’instar de Fullmetal Alchemist, les blessés et amputés furent équipés de prothèses mécaniques. Levius en fait partie, et comme dans la série précédemment cité, c’est son bras droit qui est remplacé par un automail euh, une prothèse mécanique. Mais contrairement à FMA, sa mère n’est pas morte. Ouf. Elle est dans le coma. Oups. Et son papa est mort. Arf.

Mais ici, pas d’alchimie. Du coup, pour s’occuper, Levius fait de la boxe mécanique. c’est de la boxe normale mais avec des gens équipées de prothèses. Et voilà le résumé. Bien que celui de l’éditeur mentionne que ces combats risquent de chambouler la civilisation (mais perso, je ne vois pas comment) (et après tout, j’ai bien lu un manga dans lequel le sort du monde reposait sur le gagnant d’un duel de cartes…).

Voilà. J’étais intrigué par l’ambiance et les dessins du titre, avec des pages couleurs sublimes et un découpage quasi cinématographique m’évoquant ARMS (chez le même éditeur en France comme au Japon, simple hasard ou vaste complot ?). Mais bon, le scénario tel que présenté ne m’attire pas plus que ça, et ce malgré le côté steampunk/SF qui pourrait jouer un rôle plus important dans la suite de l’histoire. Et puis, avec Levius/est qui sort chez un autre éditeur, je suis encore moins emballé (parce que dans l’annonce de Kana, rien n’est dit sur la publication de cette suite) (et je me suis déjà fait avoir avec Professeur Eiji) (et aussi avec Psychometrer Eiji) (Kana a clairement un problème avec les Eiji). A voir en octobre donc…

Pour voir encore plus de dessins jolis, vous pouvez aussi retrouver l’auteur ici : https://www.facebook.com/haruhisa.nakata999

5 réflexions sur “ Levius ”

  1. Merci pour l’article, c’est vrai que cette licence interpelle, surtout grâce à ses somptueux graphismes !
    Après, effectivement le changement d’éditeur japonais peut inquiéter sur le sort de la série chez Kana… Faudra leur poser la question tiens ! :p

    1. Ouais, mais les 3/4 du temps, la réponse c’est « pas encore prévu au planning ». Parce que Kana ne révèlent ses sorties que 3 mois à l’avance (sauf cas exceptionnel).

  2. Yoho, joli article ! C’est vrai que la couverture est assez intrigante en plus d’être jolie. Qu’il dessine seul pour un mensuel est aussi assez étonnant. Il me rend curieux rien qu’avec cette couverture. Reste à voir si l’histoire est aussi intéressante, en tout cas ton résumé donne envie de s’y mettre :3.
    J’espère que j’y penserai en octobre mais je suis sur en même temps que la couverture m’interpellera quand je le verrai en magasin.

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s