Saru

Dans la longue liste des mangas achetés directement ou indirectement à cause de l’influence grandissante de Meloku, Jojo ou quelque soit le nom qu’il s’est choisi à notre époque, voici le dernier venu. Saru. Titre en deux tomes réunis en une intégrale par les éditions Sarbacane, dont je découvre l’existence. Ils ont, du coup, supprimé la couverture du tome 2 que l’on ne retrouvera nulle part et même pas en quatrième de couverture, ce que je trouve fort dommage. Mais c’est bien là le seul reproche que je peux faire à ce titre (avec un « Je » en trop qui s’est glissé dans l’une des bulles de je ne sais plus quelle page mais comme ça n’avait plus de sens, je l’ai aussitôt remarqué).

Lire la suite Saru

Publicités