Banana Fish

Sous ce titre se cache le premier manga d’Akimi Yoshida à avoir traversé les frontières du Japon pour venir se vautrer en France. Se vautrer, oui. Parce que Banana Fish, ça n’a pas du tout fonctionné en terme de vente, et je suis encore surpris qu’un éditeur français ait décidé de traduire Kamakura Diary (merci Kana).

Lire la suite Banana Fish

Publicités