Pokemon ~ Noir & Blanc

Alors que Kurokawa annonçait fin Avril/début Mai la grande nouvelle que les Pokéfans réclamaient depuis l’abandon de la série par Glénat (il y a très très longtemps), à savoir, la réédition de La Grande Aventure (prévue demain), votre humble serviteur s’est décidé à commencer la dernière série en date (Noir et Blanc), avant l’édition prochaine, on n’en doute pas, de X et Y (suivi de Saphir Alpha et Rubis Omega) (ça ne s’arrêtera jamais, mouahahaha !).

POCKET MONSTER SPECIAL- BLACK AND WHITE © 2010 Hidenori KUSAKA, Satoshi YAMAMOTO / Shogakukan Inc. ©2011 Pokémon. ©1995-2011 Nin

Bon avant d’approfondir le sujet, je l’introduis : l’arc Noir et Blanc édité par Kurokawa en France fait parti de la saga Pokemon Special au Japon. Un peu comme les Jojo’s Bizarre Adventure qui sont divisés en saisons en France mais pas dans leur pays d’origine. Oui, j’ai osé comparer Pokémon et Jojo’s. J’assume.

Là où le bat blesse, c’est qu’entre la prépublication et la parution en volume relié, il se passe bien au moins un an. Du coup, si Noir et Blanc s’est terminé en Juin 2013, ce n’est pas encore le cas dans la version tome relié (ce le sera sous peu avec le t.51, prévu cet été). Et même si l’arc Noir 2 et Blanc 2 est terminé lui aussi (ou en pause, j’ai pas bien suivi), XY n’est pas encore paru en version Pokemon Special. Du coup, c’est dans une série à part que XY sort, le temps que la saga principale rattrape son retard ahurissant dans la compilation des chapitres prépubliés… Tout ça pour dire que si Kurokawa veut nous transmettre XY (ce dont plus personne ne doute), le matériel japonais est disponible. D’ailleurs, une version américaine est prévu d’ici fin 2014.

Bref. Noir et Blanc. Quel est l’histoire ? Le manga reprend les personnages du jeu vidéo (humains et pokémons), les grandes lignes du scénario, mais en fait autre chose, de moins répétitif et de plus feuilletonnant. Cela démarre avec un chapitre mignon présentant Gruikui, Moustillon et Vipélierre. Les trois pokémons sont choupinous. Mais ce n’est pas le sujet du manga. Non, le but est de voir l’ascension de Noir vers le sommet, battant les champions d’arènes tout en éclaircissant les mystères entourant la Team Plasma…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le tout avance vite, parfois même trop vite. Les combats prennent rarement plus de un chapitre, le gimmick répétitif du Munna qui mange les rêves de Noir pour vider son esprit et l’aider à se concentrer sur l’énigme à résoudre devient rapidement lassant et l’on peut regretter les facilités scénaristiques qui mettent en déroute la Team Plasma à chacune de leurs rencontres avec le héros.

Une fois cela exposé, on a dit tout ce qu’il y a à reprocher à la version manga de Pokémon. Si le scénario réussit à mêler habilement les combats d’arène et le fil conducteur sur les Pokémons légendaires d’Unys – Zekrom, l’Idéal, contre la Réalité de Reshiram – on a parfois l’impression que cela est trop facile, que les réponses tombent sans même avoir à attendre ni à les chercher. Heureusement, reste le charisme des pokémons, ou leur aspect mignon pour les plus choupinous d’entre eux (la grande majorité).

Ne connaissant pas le jeu vidéo d’origine, je ne sais pas si le manga respecte à la lettre le scénario de la version DS. Mais je suppose que non, le scénariste Hidenori Kusaka aimant prendre quelques libertés. Cependant, je connais assez bien les pokémons de cette génération (j’ai complété mon pokedex dans Y, hihi) pour être content de les retrouver sur le papier. Notamment Tutankafer, même si on ne le voit pas beaucoup. Snif. Par ailleurs, le style de Satoshi Yamamoto, bien que simple et peu détaillé, colle parfaitement à l’univers enfantin de la série. Car même si on m’avait dit que le manga était plus mature que la version animée, avec du sang, des blessés voire des morts, pour l’instant, sur 8 tomes lus, c’est loin d’être le cas…

Manga - Manhwa - Pokemon - Noir et Blanc Vol.7

En même temps, c’est supposé être un manga pour enfant, alors voir des morts et de la violence à la Eden (Hiroki Endô), ça m’aurait méchamment surpris. Et malgré la rapidité du récit, le manga réussit à introduire quelques surprises et des retournements de situation imprévisibles. Alors on a certes l’impression que certains pokémons légendaires (comme Meloetta) n’apparaissent que parce qu’il le fallait bien plus que pour servir le scénario, mais dans l’ensemble, ça passe bien, puisque les auteurs n’ont pas fait du forcing en montrant les 649 pokémons (dont les 155 nouveaux de la 5G) tel un catalogue IKEA (placement de produits). Alors que, à l’origine, comme dans chaque jeu Pokémon, le but initial est de compléter le pokédex de la région. Mais si cela peut être cool mais assurément chronophage dans les jeux vidéos, en manga, ça aurait été lourd et répétitif. Ce que n’est donc pas Noir et Blanc.

En attendant, le neuvième et vraisemblablement dernier tome serait prévu pour le dernier trimestre 2014, ce qui laisse espérer une parution de Noir 2 et Blanc 2  (ou X et Y directement ?) pour 2015 (beaucoup d’incertitudes dans cette conclusion, que de mystères !).

Publicités

14 réflexions sur « Pokemon ~ Noir & Blanc »

    1. Ah ? J’ai lu les 8 tomes en moins d’un mois et ça m’a pas semblé si répétitif pour un manga de combats. Juste l’aspect trop rapide et parfois pas assez stratégique de ces combats qui m’a gêné.

  1. Bon article, ça donne envie de se lancer dedans. Personellement j’ai quand même du mal avec le dessin, mais je vais quand même me lancer dans la réédition des 3 premiers arcs. Je déciderai ensuite si oui ou non je me lance dans Noir et Blanc…

    1. Le dessin de Mato est meilleur que celui de son successeur, alors qu’étrangement semblables d’une certaine manière. J’ai du mal à comprendre… Article à venir sur cette réédition de la Grande Aventure sous peu. :3

  2. J’aime bien le principe de coller deux mots au hasard pour nommer chaque arc Pokémon. Bientôt chez vous Cactus Magenta, Opale vibrante ou Cadillac et dinosaures (ah non, ça existe déjà).

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s