Assassination Classroom : Updating Data

Depuis mon premier billet en Septembre dernier, il est grand temps de mettre à jour mon avis. En effet, depuis, Assassination Classroom est devenu la coqueluche de son éditeur japonais (Shueisha pour ne pas le citer) et l’on comprend pourquoi : le tome 3 se retrouve déjà à la sixième place dans le classement des meilleurs tirages initiaux de l’éditeur sur la période d’Avril 2012 à Mars 2013 !

assassinationclassroom3583337

Lors du dernier article, on avait moins de dix chapitres à se mettre sous la langue, on est désormais à près de 40. Et bientôt un an de prépublication, aussi.

Et donc, question : est-ce toujours aussi bien ?

Sans plus attendre, la réponse : oui. Mais j’aimerai bien que le récit décolle. En effet, pour l’instant, aucun arc narratif n’a apporté d’évolution concrète . Mais le problème, c’est que les histoires s’étalent sur trois à quatre chapitres maximum, et puis, hop, problème réglé, ce qui ne permet donc pas de réellement faire avancer les choses, à part l’année scolaire.

Bon, en seulement trois tomes, je sais pertinemment qu’il ne faudrait pas trop en demander non plus, mais quand même quand il n’y a que des bribes d’informations trop habilement distillés à coup de flash-back mystérieux ou d’allusions sibyllines, je ne peux qu’être frustré de devoir attendre un développement éventuel… Surtout qu’avec le succès inespéré que rencontre Assassination Classroom, ma principale peur est désormais le délayage inutile mais inhérent aux titres du Jump.

Néanmoins, pour se rassurer, on constatera aussi que si la narration de Matsui garde le même rythme temporel, l’échéance promise de la destruction de la Terre devrait arriver avant la vingtaine de tomes. A moins qu’il ne lance un arc plus long et plus important prochainement, étalant ainsi quelques journées sur plusieurs chapitres voire tomes, comme Togashi étale des secondes sur 180 pages et quelques.

FOND

En conclusion, pour faire bref, Assassination Classroom continue son chemin en variant les situations, passant de la traditionnelle sortie scolaire au match de base-ball, tout en émettant, de temps à autres, des touches de science-fiction bienvenues. Une seule envie : que le récit prenne de l’ampleur, tout en gardant sa fraîcheur actuelle. Un vrai défi, en somme.

Quant à la parution française, les rumeurs actuelles attribuent le titre à Kana, vu l’indice que leur site nous donne. Et tant pis pour Kazé !

Edit : Le temps que je rajoute le paragraphe ci-dessus, je vois que l’annonce a été faite sur le Twitter de l’éditeur. Youhou !

4 réflexions sur “ Assassination Classroom : Updating Data ”

  1. Je suis content que Kana ait chippé la série à Glénat et Kaze \o/

    Ce que tu dis est rassurant, mais pas trop. J’ai hâte de voir ce que va donner la série sur la durée.

    1. Vu l’échec de Neuro, je sais pas si Glénat a essayer de s’offrir le nouveau titre de l’auteur… Vu le succès au Japon, peut-être, mais ils sont bien placés pour savoir qu’en France, la réussite commerciale n’est pas toujours valable.

      Je suis assez impatient de voir l’auteur étoffer réellement son récit et lui donner l’envergure qu’il mérite. Pour l’instant, ses essais sont encore trop timides… Mais bon, ça devrait bientôt se faire.

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s