Heartbroken Chocolatier tome 5

Ce mois de mars aura vu la parution du cinquième tome de Heartbroken Chocolatier, près d’un an après le précédent. Une longue attente, alors que le rythme s’est considérablement accéléré au Japon (oui, un tome tous les huit mois au lieu de douze, pour moi, c’est « considérable »).

Manga - Manhwa - Heartbroken Chocolatier Vol.5

« Tremble devant les choix lexicaux des Français !!! »

Ce cinquième volume nous promet de sombres moments, avec cette couverture pessimiste. Un coeur brisé, c’est si beau, si cruel. Même en chocolat.

Après un tome 4 un peu mou dans lequel le rythme de l’histoire ralentissait drastiquement, on en attendait beaucoup. Dans le « on », j’inclus tous les lecteurs de la série qui on été légèrement déçu par la non-évolution de la relation entre Saeko et Sohta. Alors, est-ce que cela change pour ce tome ?

Le tome s’ouvre dans la légèreté, avec Noël qui approche (depuis quelques chapitres, déjà, quand je disais que ça n’avançait plus, hein). Légèreté et humour apportés notamment grâce à Rikudo, qui est la source principale des quiproquos. Dommage que Mizushiro le cantonne à ce seul rôle…

Du côté de Saeko, comme l’indique le résumé, c’est loin d’être le bonheur parfait d’un mariage réussi. Setona Mizushiro commence alors à évoquer un sujet bien plus sérieux et concret que l’amour : les femmes battues. Car si, pour l’instant, cela ne semble être qu’un accident, la façon gênante qu’à le mari de minimiser le drame (« c’est une petite blessure de rien du tout »), de vouloir à tout prix tout cacher (« j’espère que tu n’as rien dit de suspect ») et de s’en dédouaner lâchement (« mais je ne l’ai pas fait exprès, hein? »), de rejeter la responsabilité sur elle (« tu t‘es juste coupée »), me laisse craindre le pire.

En fait, la plus grande avancée se fera du côté d’Elena, qui ose enfin faire le premier pas vers l’homme qu’elle aime. Une déclaration qui causera des bouleversements aussi bien pour elle que pour Sohta et… Kaoruko.

« Je suis, depuis longtemps, une créature de l’océan chocolat. »

Notre chocolatier préféré prend alors une décision cruciale, inattendue, se fixant du même coup un objectif et une date butoir, qui devrait arriver d’ici le prochain tome. Ou le suivant, si Mizushiro joue la montre et réussi à délayer encore plus son récit. Ce qui, au des dernières pages, ne serait pas impossible.

Au niveau des chocolats et pâtisseries, on retrouve en début de tomes les pains d’épices et la bûche de Noël déjà évoqués dans le tome 4. Contrairement aux premiers tomes où les sentiments étaient évoqués métaphoriquement par les chocolats, où chaque évènement amenait un nouveau produit, et où Choco la vie était quasiment l’unique lieu du manga, désormais, l’auteur développe ses personnages, et il faut bien attendre avant de voir les projets pour la Saint Valentins. Dommage, c’est quand même le plus gourmand du manga. Miam.

« Au cinéma, on aurait placé quelques signes avant-coureurs pour ce genre de rebondissements !!! »

Ce tome 5 marque donc une évolution réelle et bien marquée, autant pour Sohta et Saeko, même si cela reste chacun de leur côté, et la dernière page laisse présager de nouveaux chamboulements pour la suite. De quoi espérer que Kazé ait prévu ce volume 6 avant 2014…

Publicités

Une réflexion sur “ Heartbroken Chocolatier tome 5 ”

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s