Jojolion : chapitre 18

Cela fait un bon bout de temps que j’ai pas eu l’envie/l’occasion/le temps de parler d’un chapitre de Jojolion lors de sa sortie. On en est déjà au dix-huitième, le dernier du tome 4, qui compte une cinquantaine de pages, ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps. D’ailleurs, c’est aussi la première fois depuis belle lurette que le manga ne fait pas la couverture et n’a pas de pages couleurs.

jojo18

Mysterious Sailor Jojo...

On s’était quitté la dernière fois à l’issue du chapitre 2. Autant dire que de l’eau a coulé sous les ponts, depuis.

Mais sus aux spoils, vous n’aurez aucune réponse à vos nombreuses interrogations. On a eu quelques combats contre des manieurs de stand aux pouvoirs toujours aussi tordus, mais de l’identité de ces ennemis je ne traiterais point. Ce sera la surprise pour la future parution française (ahah). On a eu la révélation du nom et de la forme du stand de Sailor Jojo, mais ça, vous le savez déjà.

En attendant, force est de constater que Hirohiko Araki mène son récit tranquillement, continuant la quête de Sailor Jojo avec minutie. Le chapitre 17 fut riche en révélations croustillantes, ce pourquoi le chapitre du mois fait office de transition, avec une nouvelle journée qui commence, et un nouvel ennemi qui s’apprête à lui mettre des bâtons dans les roues. Evidemment, tout ceci est encore bien mystérieux, et on ne sait rien de l’identité, des pouvoirs ou des motivations de ce nouvel arrivant ou même s’il a un rapport avec toute la choucroute… Jojolion est placé sous le signe du Mystère…

fanserv

Des dialogues percutants et toujours enrichissants...

Les références aux précédentes saisons ont continué, que ce soit discrètement (une course poursuite à moto comme dans la partie 4) ou carrément visible (Je-ne-dirais-rien-même-sous-la-torture). Bref, ça fait plaisir, ça titille l’esprit du fan, et je suis également pressé de voir les futurs clins d’oeil.

Le seul bémol de la série, à mon goût, et la faiblesse du casting, alliés, opposants ou même stand. Mis à part celui du héros (que je trouve superbement classe), et celui de Yasuho, les autres brillent pas leur design étrange voir repoussant. D’où ma hâte de voir le prochain chapitre, afin d’avoir la preuve que ce n’était qu’un mauvaise passe, et que la suite va tout arranger.

En attendant, cette suite n’est pas pour tout de suite, vu qu’il va falloir attendre le 19 mars pour avoir la chapitre 19. Snif…

30 réflexions sur “ Jojolion : chapitre 18 ”

    1. Ben, en gros, Sailor Jojo cherche qui il est et ce qui a causé son amnésie. Evidemment, ça va pas être simple, car les pistes sont minces, et les ennemis nombreux…

      2015 ? C’est une estimation optimiste, car si Steel Ball Run reste bimestriel tout du long de sa parution, ça fait quatre années complète…

    1. Nan, ça, c’est pour Stardust Crusaders :
      Janvier : Tome 1
      Février : Tome 2
      Avril : Tome 3-4
      Juin : Tome 5-6
      Août : Tome 7-8
      Octobre : Tome 9-10
      Décembre : Tome 11-12 (fin)

      Steel Ball Run, ce sera un tous les deux mois.

        1. Oui, moi aussi !

          J’espère que la réédition va suffisamment se vendre pour permettre la sortie de Phantom Blood à Japan Expo 2013, celle de Battle Tendency quelque temps plus tard, et Diamon is Unbreakable en 2014 (si possible au même rythme que la saison 3).

          Cela nous ferait des années riches et intenses !

        2. T’as tout prévu :3

          Rien à voir, ou presque. T’as lu Steel Ball Run ? C’est bien ? Tu penses quoi de la crise ? (Tellement de questions cons que j’ai l’impression d’être un « journaliste » télé).

        3. La seule chose que je ne peux pas prévoir, ce sont les ventes effectives et donc la pérennité de cette réédition…

          Pour Steel Ball Run, j’avais bien aimé, mais j’ai arrêté en plein milieu, parce qu’il n’y avait pas l’intégralité en scan, et donc ça m’a refroidi. Et puis, maintenant, j’ai la flemme de m’y remettre… :3

          La crise, c’est nul, ça sert à rien.

        4. J’ai hâte :3

          Et punaise, j’ai lu le tome 9 de Golden Wind, et c’est de la torture psychologique. Je veux tellement avoir la suite. J’aurai dû acheter jusqu’au 10😥

        5. Il me faut le tome 6, mais il est en rupture définitive… J’espère le trouver sur Caen… Arf. J’ai l’impression que ça va être dur pour Golden Wind.

          Au moins, je sais que je vais pouvoir finir Stone Ocean dans la semaine.

        6. Je t’ai envoyé un lien sur fb. Plus ça avance, plus j’accroche à Golden Wind. Et je suis trop fan de Narancia et Trish. Kyaaaa.
          Et Fugo a trop la classe. Rien que son nom impose le respect.

          Et histoire de faire un check up complet, t’as lu jusqu’où Stone Ocean ?

        7. J’en suis au tome 10 pour S.O, j’ai commandé le 11 à mon libraire, et ils ont les 12 à 17 en rayon, donc pas de soucis de ce côté-là.
          Pour Golden Wind, ils en ont plus aucun, donc va falloir que je les commande ou les trouve sur le net. Je verrais en fonction de mes envies. :3
          J’aime beaucoup Leone et son stand. Pour Fugo, carrément d’accord, et là où j’en suis, il est un peu dans un sacré bordel… Le pauvre…

        8. C’est celui que j’aime le moins de la bande pour l’instant Abbachio. Il est constamment en train de contredire Giorno pour finir par dire « putain il avait raison ce petit connard » :3
          Mais je fais confiance à Araki pour me le faire aimer mieux que ça \o/

          (Le jour où tu commanderas le 9, prends le 10 avec, ne fais pas la même connerie que moi, parce putain… oO)

        9. Mais nan, c’est exactement ça qui est cool avec lui. Il voit qu’il a tort, et il ne se remet même pas en question. Quel style de vie inimitable !

          (Ok, je note ton conseil précieusement ! :3 )

  1. Je suis gentil comme gars, je t’informe d’un truc que j’ai l’intention de faire alors que je devrais me taire pour pas m’en prendre plein la gueule : je n’achèterai pas les Jojo chez Tonkam. Pas en neuf en tout cas. Et pourtant, dieu sait que j’ai envie de lire Steel Ball Run et Jojolion.

  2. La traduction pue la merde, mais je me serais pas arrêté là. C’est le ton méprisant des traducteurs dans le dernier communiqué, leur spoil genre « j’en ai rien à foutre du plaisir de lecture » qui m’ont fait dire « stop, on arrête les frais ». Ça allonge la longue liste des couacs sur la communication dégueulasse autour du titre. J’avais déjà les cheveux hérissés quand ils ont demandé aux lecteurs de participer au processus de production, et en les culpabilisant si ça marche pas, mais en plus, Stardust et SBR ont deux traducteurs différentes; sont bourrés de fautes d’orthographe; ne sont pas uniformes avec GW et SO (m’en fout du respect de l’œuvre originale si ça dépareille), et cetera et cetera. Tonkam est, en plus d’être l’éditeur le plus cher du marché, le plus amateur et le plus irrespectueux vis-à-vis des lecteurs. J’ai jamais vu un éditeur de manga attaquer aussi frontalement le lectorat, de manière directe ou plus vicieuse. Bref, je suis écœuré.

    En plus, il parait que SC et SBR sont déjà en rupture ? Ça marche ? C’est bon ça. J’aurais pas à en chier pour les trouver d’occasion. Je le ferai jusqu’à ce que l’équipe actuelle en charge du projet soit entièrement remplacée.

    1. Autant pour le traducteur de SC, j’étais d’accord avec lui, autant la réponse de celui de SBR est alambiquée, puisqu’il reconnaît partiellement son erreur sur le Gyro/Jayro. Pas logique. Dans ce cas, une note de traduction sur la prononciation appropriée aurait pu suffire.
      Pour l’uniformité des tranches, ça me dérange moins pour SBR, vu que c’est un total reboot. Donc un reboot des tranches, ben, ça marque le coup. Mais pour SC qui s’incruste en plein milieu de la saga, ça fait bizarre (à la Jojo’s).

      J’ai pas fait gaffe à l’orthographe. J’ai du mal à voir les fautes dans les manga (alors que dans les polycopiés des profs, là, je suis un expert). :3

      Oui, a priori, SBR et SC sont déjà en rupture dans certaines librairies. C’est bon signe. Même si ça signifie aussi que Tonkam a sous-estimé l’engouement du public…

      1. Perso j’ai trouvé la traduction excellente, qu’elle soit pour SC ou pour SBR. J’adore la façon de parler de Jayro. J’adore Jayro !! De la même manière j’accroche à fond avec les différents tons employés dans SC.
        Et y’a pas plus de fautes qu’ailleurs (pourtant j’ai lu SBR deux fois, en faisant attention la seconde fois). Le seul truc qui m’a fait grincer des dents c’est le « Joline » dans les pubs. Mais ce ne sont que des pubs…

        Honnêtement Stone Ocean est bien plus critiquable à ce niveau. Il regorge de perles. Mais personne ne râlait que je sache…

        Pour les deux traducteurs, je ne vois pas en quoi c’est gênant. D’autant que les deux gugusses se sont concertés. Ca se voit dans les choix qu’ils font, en lisant les mangas.

        Et 6,99 euros pour un shonen, ce n’est pas ce que j’appelle un prix élevé (enfin pour 2013).

        Je trouve ça nul (avec tout le respect que j’ai pour toi Rai) de ne pas acheter un manga qu’on aime à cause de haters qui avaient commencé à foutre en l’air le manga bien avant qu’il ne paraisse.

        1. Et ben moi, je trouve pas ça nul. C’est un pur signe de protestation envers des petits détails, qui un à un auraient pu être supportables, mais qui au bout de 10 ont de quoi largement énerver (la culpabilisation, le pointage du doigt, le ton méprisant, les hardcofans rageux qu’on nourrit, le manque de rigueur, le spoil, le manque d’uniformité…). Mais ce sur quoi je proteste le plus, c’est le fait que Tonkam ait demandé aux lecteurs de participer à l’élaboration du manga, sans réelle contrepartie. Je trouve ça juste hallucinant de la part d’une entreprise commerciale, et je ne te cache que je suis extrêmement étonné que pas plus de monde ne tique là-dessus. Et si un éditeur, Tonkam ou un autre, nous refait le coup, ça sera la même chose : le boycott, de la série au moins.

          Je trouve d’ailleurs, sauf ton respect, que tu fais preuve de mauvaise foi en défendant ce genre de chose.

          (Et sérieusement, comment peut-on défendre « Jairo » ? On perd la référence et on est les seuls au monde à le faire, pour soi-disant avoir un nom qui existe ?! Mais où le traducteur a vu qu’il devait y avoir une logique de noms pareille dans Jojo alors que tous les noms des personnages relèvent du pur délire ? Là, le traducteur a franchi la limite entre traduction et appropriation du texte.)

        2. Et pour aller jusqu’au bout de ma pensée, vu le travail complètement foireux de l’éditeur et la rage des fans de la série et de Tonkam, ça ferait du bien à tout le monde que la série fasse un four. La France ne mérite vraiment pas Jojo. Il faudrait retenter l’expérience après que tout ce beau monde ait murit =|

        3. « Mais ce sur quoi je proteste le plus, c’est le fait que Tonkam ait demandé aux lecteurs de participer à l’élaboration du manga, sans réelle contrepartie. »
          Sans réelle contrepartie ? Ils éditent un manga de plus de 100 tomes qui se vend à 150 exemplaires pour les fans. Ca fait une sacrée contrepartie je trouve. Après ouais, ils en ont trop fait. Mais peut-on leur reprocher de tout faire pour mettre en avant une série aussi casse gueule ? Ils ont tenté un truc inédit, ils ont foiré. Tant pis. Mais de là à les boycotter pour ça, je ne comprends vraiment pas…

          « Et sérieusement, comment peut-on défendre « Jairo » ? On perd la référence et on est les seuls au monde à le faire, pour soi-disant avoir un nom qui existe ?! Mais où le traducteur a vu qu’il devait y avoir une logique de noms pareille dans Jojo alors que tous les noms des personnages relèvent du pur délire ? Là, le traducteur a franchi la limite entre traduction et appropriation du texte. »
          Jairo c’est le nom « officiel » japonais. Nous, on a Jayro. Perso j’accroche à fond. Si on avait eu J-lo comme les italiens, j’aurais un peu boudé par contre ^^’

          « Et pour aller jusqu’au bout de ma pensée, vu le travail complètement foireux de l’éditeur et la rage des fans de la série et de Tonkam, ça ferait du bien à tout le monde que la série fasse un four. La France ne mérite vraiment pas Jojo. Il faudrait retenter l’expérience après que tout ce beau monde ait murit =| »
          Non mais ce que tu appelles les « fans », c’est juste 4 ou 5 types. Je les ai stalké, et ils n’ont jamais lu la série !!
          Si seulement c’étaient des fans…
          En revanche leur rage à fait le tour d’internet, car elle a été repris par des types qui, comme toi, n’ont même pas lu les bouquins. Parmi les lecteurs, tu trouveras plus de bonnes réactions que de mauvaises sur le net.
          Et puis qu’on se le dise, c’est l’unique occasion de lire JoJo. Il n’y en aura plus jamais. Ni chez Tonkam, ni chez Kaze, ni ailleurs.
          De plus, personne ne murira, les choses resteront toujours en l’état. Et pour moi, boycotter un éditeur, ce n’est pas faire preuve de maturité (même si j’en ai envie bien souvent). A mes yeux, quand tu achètes la série, tu soutiens JoJo, et non Tonkam.

        4. Il y en a beaucoup qui appellent au boycott pour des cacahuètes. Mais j’ai jamais vu un éditeur se planter autant, sans visiblement se remettre en question. Quand les haters ont parlé de « connards », « de p’tits cons immatures » à ceux qui pointaient du doigt les bizarrerie de cette communication. Je me suis senti visé. Et qu’a fait Tonkam en réponse ? Attiser la rage de ces haters. C’est indigne de leur part. Un indicateur quine communique pas comme Pika ne peut se trainer ce genre de casseroles. Et quand je disais que tant pis si ça fait un four, c’est vraiment tant pis. Tant pis si on aura plus jamais Jojo, Y’a un paquet de monde qui l’aura bien cherché, et je suis plus fan de Jojo au point de regretter ça. Soutenir une série, c’est aussi soutenir l’éditeur derrière, et je veux pas soutenir Tonkam.

          « Ils éditent un manga de plus de 100 tomes qui se vend à 150 exemplaires pour les fans. Ca fait une sacrée contrepartie je trouve. Après ouais, ils en ont trop fait. Mais peut-on leur reprocher de tout faire pour mettre en avant une série aussi casse gueule ? Ils ont tenté un truc inédit, ils ont foiré. Tant pis. Mais de là à les boycotter pour ça, je ne comprends vraiment pas… » Primo, le coup des 150 exemplaires est mal interprété par tout le monde. GW et SO se sont (au passé) vendu à des milliers d’exemplaires (Tonkam parlait de 1700 par tome au début de SO, c’est eux qui l’ont dit hein). Et secondo, le coup de la contrepartie, c’est la joie de voir une série qui marche pas bien éditée chez nous, c’est… pas un argument qui me suffit pour payer plein pot une série dont l’éditeur a (mal) fait la moitié du boulot seulement. A noter qu’ils menacent les lecteurs de stopper en cours de route si ça marche pas et annoncent qu’ils ne réimprimeront pas les autres saisons. « JOJO par Tonkam, la série faite à 75% par l’éditeur, bourrés de fautes, et dont je ne suis pas sûr d’avoir la totalité un jour ».

          « Si on avait eu J-lo comme les italiens, j’aurais un peu boudé par contre^^’ J’aurais pas râlé contre J-Lo, parce qu’au moins, ça colle à la référence qu’aurait voulu faire Araki, et on se rapproche de l’esprit de traduction dans le respect de la pensée de l’auteur. Eh ouais.

        5. Perso, j’aurais gueulé contre un J-Lo. Pour Jayro, j’ai juste hâte de voir la pirouette par lequel ils vont passer pour intégrer ça au gyroscope et gyro-truc. *w*

          Et pour les rageux, quand j’en vois qui disent arrêter de soutenir Tonkam alors qu’ils n’ont pas acheté ni golden Wind, ni Stone Ocean, je me gausse. Bonjour la crédibilité.

        1. Mon petit Rai, je suis tellement malade que je n’ai pas le courage de te répondre précisément. Mais sache que je ne suis pas d’accord avec 95% de ce que tu dis (ouais, c’est un chiffre balancé au hasard). Vu qu’on a souvent des avis tranchés, ça devient une habitude😄
          (Enfin je trouve que c’est toujours sympa d’être confronté à des avis différents)
          (Surtout avec toi en fait, les autres m’énervent x) )

          Nos opinions divergent sur trop de sujets. Par exemple quand j’achète Dorohedoro ou Alive Last Evolution en neuf, je soutiens la série, pas l’éditeur. Ca me fait le même effet que quand j’achète Yotsuba ou Punpun chez des éditeurs que j’aime bien pourtant. Je ne sais pas si je suis clair dans ce que je dis ^^’

          (Punaise j’ai mis plus de 30 min à écrire ça ^^’)

        2. Et juste:
          « J’aurais pas râlé contre J-Lo, parce qu’au moins, ça colle à la référence qu’aurait voulu faire Araki, et on se rapproche de l’esprit de traduction dans le respect de la pensée de l’auteur. Eh ouais. »
          Non, ce n’est pas la référence qu’a voulu faire Araki. Il voulait faire un jeu de mot avec gyroscope, mais comme il n’est pas doué avec le romanji, il a écrit Jairo (au lieu de Gyro). Alors je trouve que Jayro colle bien au personnage. Même si corriger l’erreur de l’auteur n’aurait pas fait de mal.

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s