Bilan Manga 2012 (3)

Pour cette troisième mais pas dernière partie de cette non-trilogie qu’est mon Bilan Manga 2012, je vais me permettre de déverser toute ma haine et ma rancoeur ! Mouahahahaaaaa !

Hem.

Oui, y a des manga qui déçoivent. Des manga qui, démarrant bien, se perdent en route. Et s’égare tellement qu’on sait pertinemment qu’ils ne retrouveront jamais le droit chemin. Chaque année, je crois pouvoir y échapper. Chaque année, des mangaka s’efforcent de me surprendre. Dommage pour eux, mais va falloir que j’arrête les frais, hein.

Vous voulez la liste ? La voilà !

Manga - Manhwa - Sprite Vol.5

On commence par Sprite. L’histoire démarrait bien, avec un tsunami temporel qui embarquait une fille, ses amies et son oncle dérangé dans le futur, alors que d’étranges enfants fuyaient le « temps ». Mais voilà. L’auteur abuse de mystères irrésolus, de métaphores angéliques incongrues, de scènes d’actions floues avec des monstres bizarre à l’origine inconnue et laisse dans le néant toute explication sur le phénomène mystérieux de la vague temporelle. Alors que celle-ci revient au moins trois ou  quatre fois en 5 tomes.

Que fait cette vague ? Elle est sensée embarquer ceux qui y échappent dans le futur. Déjà, c’est bizarre, comme concept. Mais alors, quand elle permet de retourner dans le passé un bref instant, c’est à ne plus rien comprendre.

Je suis perdu.

Au secours.

Manga - Manhwa - Btooom ! Vol.3

En deuxième position, on a Btooom! d’Inoue Junya. Après l’excellent Otogi Matsuri publié chez Doki-Doki, je m’attendais à un retour tout aussi parfait. Eh ben non. Après seulement trois tomes, je décroche déjà.

Avec un premier tome où le bonhomme ne se rend même pas compte des similitudes troublantes entre ce jeu réel et le jeu virtuel dont il est l’un des champions mondiaux, quand même, il y avait de quoi se poser des questions.

Passé ce détail, on retrouve le schéma classique du battle royale avec le héros qui veut survivre sans tuer quiconque. C’est beau.

Et puis, ce fan-service dérangeant sur une fillette qui voue forcément une haine terrible à la gent masculine. Cliché. Fillette qui a été violée, d’où sa haine. Cliché. Fillette qui va tomber amoureuse du héros. Cliché. Après qu’il l’eût sauvée. Cliché.

Bref. Les aventures de Ryuta pour survivre en milieu hostile sont divertissantes. Mais bon, y a mieux.

Manga - Manhwa - Beelzebub Vol.7

Enfin, en troisième position, je place Beelzebub. Le shônen à succès du Jump commence déjà à me lasser. Ou, du moins, je me suis rendu compte que, même en passant six mois sans acheter un seul tome, ben l’envie de lire la suite ne me titille même pas.

Triste constat.

Manga - Manhwa - Gantz Vol.8

Last but not least, voici Gantz, le manga qui coûte presque 10€ pour beaucoup de vide. Oui, de nos jours, on peut acheter du rien. Et c’est plutôt cher. Et quand on voit la tournure des évènements en scan, la possibilité d’une suite qui se profile, on ne peut que se décourager. C’est donc ce que j’ai fait.

***

Sur ce, on se retrouve dans le futur pour un article un peu plus positif !

11 réflexions sur “ Bilan Manga 2012 (3) ”

  1. Et bien je valide ton classement à 100%.
    Pour Sprite, je ne cherche même plus à comprendre tellement l’auteur fait n’importe quoi. Btooom a du mal à me passionner autant qu’Otogi Matsuri. Je ne lis plus Beelzebub depuis un moment, et je m’en porte très bien. Et après 10 dons, j’ai arrêté de distribuer mon argent à mon libraire. Il est sympa, mais quand même.
    (Nice résumé)

    N’empêche que tout ça est relégué au second plan par Hunter x Hunter 29. C’est un foutage de gueule d’une puissance… A ce niveau je crois qu’on appelle ça de l’art.

        1. Ben non. A part l’amnésie du roi qui ne sert à rien, le reste était superbement mis en scène, notamment lorsque l’on retourne vers Gon. Et puis, cette fin, quoi.

        2. /!\ Risques de spoil /!\
          (au cas une âme innocente s’aventure jusqu’ici)

          Ah ben si, l’amnésie du roi elle sert. Elle sert à allonger inutilement la durée de cet arc car l’auteur n’a aucune idée sur comment faire avancer l’intrigue.

          Pour moi, ce qui ce passe avec Gon, c’est juste pour faire réagir le lecteur. Ca relève du « t’as vu, moi je peux dessiner des trucs délirants auxquels tu t’entends pas pour relancer l’intérêt autour de mon manga ». Après il lui suffira de faire une pirouette scénaristique, sans même prendre la peine d’offrir de cacahuète à ses lecteurs, et de reprendre un chemin classique. Mais je suis désolé, premièrement, le coup du bras de Gon, on y a déjà eu droit (mais là c’était génial). Et ensuite, ce n’est pas ce que j’attends de ma lecture de Hunter x Hunter. Je demande que Togashi, mais autrement. Je veux quelque chose de plus inventif qu’un simple m’as tu vu racoleur. En tout cas, j’ai vraiment eu l’impression d’être pris pour un nigot avec ce tome.

        3. Pour le roi, comme toi, je pense que Togashi cherche juste à rallonger la sauce.

          Mais ce qui arrive à Gon, non, c’est réfléchi. Je suis sûr que ça va avoir des conséquences par la suite. Bon on dirait un power-up à la DGM, mais je pense que Togashi va en faire quelque chose de plus construit. Vu la gueule du truc, le contrecoup va être terrible…

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s