Bilan Manga 2012 (2)

Pour cette deuxième partie, j’ai décidé à la dernière minute de me consacrer aux one-shot acquis cette année. Ils sont peu nombreux, ce qui va me permettre d’en oublier aucun.

Commençons par celui dont le contenu s’est à peu près envolé de ma mémoire assez rapidement. Sorti en début d’année, peu relu depuis (et donc même pas pour cet article) A l’Unisson est un yaoi méga soft de Sumomo Yumeko, autre pseudo de Mizu Sahara, l’auteur des excellents My Girl et Un Bus Passe. C’était donc une raison suffisante pour que l’achat en vaille la peine.

Manga - A L'unisson

Pourtant, si son style graphique qui me charme tant était bien au rendez-vous, au niveau des différentes histoires présentées, c’était pas trop ça. Dommage. Certes, c’était bien, certes, ce n’était pas une lecture inintéressante, mais je n’en conserve pas un souvenir durable. En fait, j’ai carrément tout oublié, pour dire.

Et par rapport à ses autres productions disponibles en France, il s’agit clairement d’une déception. Espérons que le prochain titre que Kazé nous sortira en France on ne sais pas encore quand en 2013 sera meilleur.

Passons à la suite.

Manga - Palepoli

Palepoli était un titre attendu depuis son annonce par Imho quelque part en 2011. Maintes fois repoussé, sinon, ça ne serait pas drôle, l’avoir entre mes mains fut une joie sans nom.

Ma (courte) chronique n’en disait que du bien, et ça n’a donc pas changé depuis. Trouver le titre ici n’est donc pas une surprise. Vraiment, un titre carrément barré, mais indispensable si l’on apprécie l’auteur.

J’ai hâte de le retrouver, de nouveau chez Ihmo, plus ou moins en 2013.

Manga - Time Killers

Le one-shot suivant est un recueil de nouvelles, dont l’une est la base qui a servi a créer Blue Exorcist. Je parle bien évidemment de Time Killers de Kazue Katô, sorti cet été chez Kazé.

Entre des historiettes d’une seule page et d’autres récits plus longs, entre un scénario loufoque et un autre plus sérieux, l’auteur dévoile là une imagination bouillonnante. Et son art ne s’arrête pas là, puisque ses pages couleurs magnifiques et sa mise en scène achève de convaincre. Ce sont des récits de jeunesse, et pourtant la qualité est là.

Un titre à posséder.

Manga - Manhwa - Coeur de Thomas (le)

Le dernier one-shot de cette courte sélection est arrivé en début de semaine chez moi, puisqu’à peine sorti dans notre verte contrée. Il s’agit du premier « yaoi » de l’histoire, écrite par une maître du shôjo, Moto Hagio. Le coeur de Thomas est un gros pavé regroupant les trois tomes que compte la série à l’origine.

Mis à part la couverture peu avenante, le contenu est bien plus alléchant, affichant un romantisme exacerbé, tant dans la narration que dans le dessin, avec un propos mature, dans lequel l’amour et la mort, l’éros et le thanatos, se rejoignent en une litanie cruelle. Les codes graphiques du shôjo sont utilisés ici à bon escient, et l’on constate avec plaisir la présence de décors.

Bref, cette lecture enthousiasmante est une expérience de lecture à vivre.

***

On se retrouve prochainement pour une troisième partie toute aussi enrichissante !…

6 réflexions sur “ Bilan Manga 2012 (2) ”

  1. Hasard du hasard, je me suis pris A l’unisson et Le coeur de Thomas cette semaine. Mais je ne les pas encore lu.
    Sinon en one shot sympa, il y a Tohu-Bohu de Shin’ya Komatsu. Je suis en train de le lire et j’accroche à fond à l’univers « sf kawaii ».

    1. Ah faudra que tu me dises ce que tu as pensé du premier, puisque je ne doute pas que tu apprécieras le second.

      Pour Tohu-Bohu, je ne me rappelle pas l’avoir vu en rayon, ni même qu’il était déjà sorti (ahah). Mais s’il y a du kawaï dedans, va falloir que j’y jette un oeil ! *_*

  2. Y’a beaucoup de yaoi par ici. Je m’en vais *fuiiiiite*

    Nan, je déconne, il en faut pour tous les goûts.

    En matière de nouveauté, cette année, il y a eu quelques bonnes surprises (genre, Samidare et Ratman, mais surtout Samidare), mais j’ai l’impression d’avoir été moins emballé que l’an passé. Peut-être est-ce parce que j’ai été raisonnable en nouvelles séries. Faut dire que ma collection, c’est un peu un set de démarrage tant j’ai de débuts de séries pas continuées. Alors je me suis dit qu’il fallait que j’en finisse quelques unes (je me suis ainsi ruiné en City Hunter, 30 tomes cette années =’/)

    Enfin, en pur produit de 2012, je viens de commencer 2001 Nights Stories (j’ai lu les deux premiers chapitres), et ça s’annonce ex-ce-llent. Dommage que ça soit pas pour toutes les bourses. J’ose espérer qu’une version plus cheap sortira, vu qu’il y a marqué sur le coffret « version d’origine ». Sous-entendu qu’il y a aura une réédition différente ?

    Sinon, en 2013, j’ai de quoi m’amuser avec les Jojo, Master Keaton (deluxe = cher), Trouble is My Business, Ashi Meshi. C’est soit long, soit cher, soit les deux. Et pas toujours justifié avec ça. Youpi.

    1. Mais non, Le coeur de Thomas, c’est un shôjo avec que des mecs, pas un yaoi. 😄

      Pour ma collection, t’inquiètes, elle est comme la tienne, avec des débuts de série dont on attend encore que j’achète la suite (Nura, Thermae Romae, Soil…). Mais je compte m’y mettre sérieusement en 2013, en ne commençant que les Jojo. Et Silver Spoon. Et peut-être les séries courtes d’Asano.

      2001 Night Stories est trop cher pour mon budget, dommage. L’initiative est intéressante et le produit en lui-même est alléchant, mais je me vois mal mettre autant pour un « simple » coffret…

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s