Assassination Classroom

Yûsei Matsui est un mangaka qui raffole de l’étrange et de la bizarrerie ambiante. Après avoir fini Neuro, au bout de 23 tomes, en 2009, il nous revient en ce « bel » été avec un nouveau synopsis déjanté.

Ce monstre tentaculaire, que vous pouvez regardez à loisir ci-dessus, vient de détruire une bonne partie de la Lune. Et comme il compte faire de même avec la Terre, le gouvernement japonais le charge d’enseigner à un classe d’assassins comment devenir les meilleurs tueurs afin de l’exterminer, lui. Et ils ont jusqu’à Mars, fin de l’année scolaire, pour y parvenir…

Et ça, c’est publié dans le Jump, aux côtés de Naruto, One Piece et Bleach. Eh ben. Comme quoi, même dans le plus industriel des magazines shônen, de bonnes surprises peuvent apparaître !

Bref, à partir de là, les élèves vont enchaîner les tentatives, allant de la franche fusillade au fourbe empoisonnement. Car outre la sauvegarde de l’Humanité, ce qui n’est pas rien, tout de même, le gouvernement japonais et les instances mondiales (qui gardent quasi-secrète l’existence du monstre) ont promis une récompense astronomique à celui ou celle qui mettrait fin au jour de monsieur tentacules. Juste de quoi donner une motivation supplémentaire, s’il en fallait vraiment une.

Le début met donc à l’honneur une personne ou un groupe, mettant au point son plan, avant que Maître Koro n’en vienne à bout grâce à ses extraordinaires facultés. Cela nous permet à la fois de comprendre l’étendue des pouvoirs de cette chose, tout en nous présentant quelques-uns des camarades de cette classe.

De son côté, le véritable héros de cet histoire, même s’il se fait voler la vedette par la pieuvre humanoïde,  se contente de prendre des notes et d’observer ses points faibles. Nagisa est patient, et ce sera peut-être la clé de sa réussite…

Mais certains élèves sont largement plus doués que lui, et quand des mercenaires professionnels s’en mêlent, ça devient rapidement le bordel !

Eh oui, même si le manga de Matsuei se veut assez léger dans son traitement, ce qui rajoute à son aspect étrange voire malsain, il n’en oublie pas d’être plus sombre par moment, comme par exemple lors de flash-back encore bien mystérieux. Grâce à son professeur charismatique et surtout anormal et à son scénario complètement barge, Assassination Classroom est le manga à suivre actuellement (1er tome prévu pour Novembre).

4 réflexions sur “ Assassination Classroom ”

  1. Je savais pas que Matsui avait lancé une autre série dans le Jump. J’aime bien Neuro (faudra que je pense à continuer d’ailleurs), mais ce scénario a l’air encore plus prometteur ! J’espère le voir un jour en France.

    1. Moi aussi ! J’espère que la série durera suffisamment pour avoir un développement correct, et une fin satisfaisante. Mais bon, là, je m’avance un peu.

      J’ai hâte, néanmoins, que le manga entre dans un véritable arc (qui semble se construire, déjà), une fois qu’on aura fini les présentations.

    1. Yep, elle est vraiment chouette, et chaque chapitre apporte une avancée, alors que c’est le genre de série dont une trop rapide progression entraînerait une fin prématurée. Pour l’instant, l’auteur gère bien son sujet.

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s