Fuck the rules, I’m in plastic !

Après le petit mais courageux Yûgi, voici son rival de toujours, le menaçant Seto Kaiba. Comme le veut la coutume de Kotobukiya, la première édition est accompagnée d’un petit strap, ici, on a ainsi le Battle Ship sur lequel se sont déroulées les épreuves des quarts de finale. La réplique miniature est parfaite.

DSCF6367

Lire la suite Fuck the rules, I’m in plastic !

Publicités

Ne cliquez pas sur cet article !

Si vous avez cliqué pour lire cet article, c’est que vous n’avez vraiment rien d’autre à faire que de lire les billets de ce blog… Et non, moi, je n’aurais pas de peine pour vous.

Y a des jours comme ça, on tombe sur de drôles de choses. Comme sur Nautiljon. Je vous avais déjà parlé, assez brièvement, des kikoolols et des trolls. Mais la section « présentation » recèle encore bien des merveilles. Car si l’on tombe souvent sur des fans de K-pop qui ne savent que mettre des gifs exécrables, parfois, il y a des perles.

De merveilleuses perles.

D’autant plus que le post est écrit pas un modo, supposé représenter le site et donc respecter son règlement.

Comme je respecte vos yeux autant que les miens, je vous autorise à cliquer sur l’image pour l’obtenir en taille plus lisible. On notera également que j’ai anonymisé les participants. Enfin, avec un peu de recherches, vous pouvez trouvez qui est qui…

Depuis, le sujet a été verrouillé, et toutes les réponses supprimées. Encore une fois, ce n’est pas aux modos de se remettre en cause, évidemment…

Vassalord

Avec 6 tomes au compteur dans son pays d’origine, Vassalord est l’une des séries les plus longues de Nanae Chrono, qui, à l’instar de certaines consoeurs, en poursuit plusieurs à la fois. Senki Senki Momotama fait seulement sept tomes, et c’est le record perso de la mangaka.

En France, l’auteur s’est faite connaître grâce à Peace Maker (5 vol.) et sa suite (en pause), avec que Kami ne cesse toute activité. Ils avaient également publié les deux premiers tomes de Vassalord, et c’est aujourd’hui grâce à la branche manga des éditions Soleil que la série revient.

Pour marquer le coup, Soleil décident de tout changer : maquette de la couv’, traduction, lettrage, pages plus blanches, encre plus noire, présence d’une page couleur; bref, on fait table rase du passé.

© 2005 by Chrono Nanae / M A G Garden

Personnellement, je connaissais les travaux de l’auteur grâce aux deux autres séries, et j’avais adoré Peace Maker. Et aussi Peace Maker Kurogane, mais en l’absence de fin, en sachant que l’auteur sort un tome tous les 4 ans. Bon, ben, ça refroidit les ardeurs…

Vassalord est prépublié dans le Comic Blade des éditions Mag Garden, aux côtés de titres atypiques comme Amanchu ou un peu nase tel Princess Lucia, et comme tous les titres publiés dans ce magazine, le public visé reste assez flou.

Bref, de quoi ça parle ?

Lire la suite Vassalord

Jojolion (3)

Ce tome aura mis plus de temps à sortir, suite aux pauses régulières prises par l’auteur, sûrement occupé par l’exposition estivale sur Jojo qui s’est tenue je-ne-sais-plus-où au Japon et aussi par le dessin animé, sur lequel il doit quand même donner son avis, je suppose. Mais le voilà enfin, ce troisième volume, et l’on peut dire « enfin » ! Pas « enfin », parce qu’on l’aura attendu, mais plutôt « enfin », parce que, enfin, Hirohiko Araki s’est affranchi du fond unicolore moche !

Alors, certes, ce n’est pas non plus un beau décor, mais c’est déjà une nette amélioration.

En France, avec la réédition de Stardust Crusaders et la nouvelle saison Steel Ball Run dès Janvier, on peut espérer, si le lectorat suit, que Jojolion suivra en 2016.

Oui, je vois sur le long terme.

Comme pour beaucoup d’entre vous, la rentrée scolaire est arrivée, et avec elle un changement total de mon rythme de vie. En effet, avec un emploi du temps chargé à bloc, 8h-18h, du lundi au vendredi, je vais avoir du mal à actualiser ce blog aussi souvent que pendant la période bénie de mes vacances.

Néanmoins, je vais faire des efforts pour garder ce lieu aussi vivant que possible, avec des nouveautés assez irrégulièrement, mais bon, au moins, y en aura de temps à autre.

Courage, les vacances reviennent dans 9 mois.

Ahah.

D.Gray-Man : Reverse (1)

Paru en 2005 au Japon, alors qu’il n’y avait que 4 tomes de sortis, il aura donc fallu attendre sept longues années pour voir ce roman traduit dans cette si belle langue qu’est le français.

Ce premier roman n’en est pas vraiment un, puisqu’il regroupe en fait trois nouvelles écrites par Kaya Kizaki et illustrées par Katsura Hoshino. Et retrouver son style d’antan attise la nostalgie ! Que d’émotions !

Lire la suite D.Gray-Man : Reverse (1)

Assassination Classroom

Yûsei Matsui est un mangaka qui raffole de l’étrange et de la bizarrerie ambiante. Après avoir fini Neuro, au bout de 23 tomes, en 2009, il nous revient en ce « bel » été avec un nouveau synopsis déjanté.

Ce monstre tentaculaire, que vous pouvez regardez à loisir ci-dessus, vient de détruire une bonne partie de la Lune. Et comme il compte faire de même avec la Terre, le gouvernement japonais le charge d’enseigner à un classe d’assassins comment devenir les meilleurs tueurs afin de l’exterminer, lui. Et ils ont jusqu’à Mars, fin de l’année scolaire, pour y parvenir…

Lire la suite Assassination Classroom

« I summon Controversial Black Magician ! »

Depuis la révélation en début de semaine du prototype coloré du tant attendu Black Magician, la polémique enfle et prend des proportions inattendues. La page facebook, jusqu’alors la proie des haters, fait l’objet désormais d’une véritable guerre des opinions, les fans de ce choix arrivant à la rescousse de Kotobukiya en leur affichant un soutient sans faille.

De mon côté, je suis perdu. Mais alors, complètement. Car je fais partie d’un troisième camp invisible constitué de moi, principalement.

En effet, on a, à droite du ring, ceux qui abhorre cette version et qui réclame celle de l’annonce. Un Black Magician qui serait donc tiré de l’anime.

Nouvelle image de KalasRaven (superbement réalisée, d'ailleurs)

A gauche du ring, on a ceux qui acclament ce choix couillu, car peu commun et sûrement peu fédérateur (la preuve), en prétextant qu’il ressemble à celui de la première version de sa carte, présente dans les boosters Legende of the Blue Eyes White Dragon.

Hum.

Vraiment ?

Regardons de plus près.

Lire la suite « I summon Controversial Black Magician ! »