Miam, un chat-beignet !

Les japonais sont fous. Chaque jour qui passe nous en apporte la preuve. Aujourd’hui, on va s’aventurer dans les labyrinthes obscurs d’un manga au concept étrange. La série a commencé en Décembre dernier, et le premier tome verra le jour le 25 Août prochain.

Ce ténébreux récit commence dans un futur apocalyptique, où l’Humanité aurait disparu. Apparaît alors notre héros, partiellement amnésique, décidé à découvrir toute la vérité ! Et notre héros… c’est… ça…
s005

Un chat-beignet.

Oui, oui.

Vous ne rêvez pas.

Il y a bien, quelque part au Japon, un humain comme vous et moi (à quelques caractéristiques près), qui a osé dessiner un mélange improbable entre un chat et un donut. Comme je sens que la populace scande « Que le coupable se dénonce ! », je me dévoue à la tâche : son nom est Yûsuke Kozaki.

En France, ce mangaka est connu pour être au dessin de Kyoko Karasuma, inspecteur à Asakusa, dont le dernier tome devrait sortir prochainement chez Taïfu. Mais aussi pour une série de quelques chapitres publiés dans Robot, l’étrange magazine/manga/artbook initié par Range Murata, narrant les aventures d’un duo de lycéennes s’attaquant à démystifier les légendes urbaines (devenu un manga à part entière récemment).

Bref, tout ça semble avoir traumatisé notre bonhomme.

En effet, quel humain sensé aurait l’idée de créer une telle créature, mi-chat, mi-doughnut ? Je veux dire, si on exclue ceux responsable de mi-chat, mi-chien ?

s013

Donyatsu est un seinen (oui, oui) comme on en trouve bien peu (et c’est bien normal, à vrai dire, me répondrez-vous). On essaie de nous vendre « a super unique, hardcore sci-fi, romance story » comme le dit la phrase d’accroche, et l’on se retrouve avec un chat-donut. Certes.

Outre notre héros (qui donne son nom au manga), on rencontrera un chat-bagel dénommé… Bagel. Yep, c’est original. A eux deux, ils représentent de mystérieuses créatures, soudainement apparues sur Terre, dont la forme spéciale ignore royalement la théorie de l’évolution… Est-ce un caprice du diable ou un méfait de dieu ?* Mystère…

Evidemment, il devient difficile dès lors de prendre au sérieux ce récit sur la fin du monde alors que le protagoniste principal est un chat-beignet savoureux et moelleux.

Et pourtant, on se laisse emporter sans peine dans les aventures incroyables de Donyatsu, accompagné de Bagel. Reste à espérer une sortie française dans un futur pas trop éloigné, de peur que les premiers chats-beignets n’apparaissent réellement sur Terre, annonciateur de la Nyanpocalypse !

[*Texte en anglais disponible sur les boîtes de goodies issu du manga, traduction maison]

5 réflexions sur “ Miam, un chat-beignet ! ”

    1. Je confirme, c’est diaboliquement débile. Totalement inclassable, et difficile à rapprocher d’un autre manga…

      Vu la faible avancée des scans, j’en ai pas lu grand chose, mais si le reste est de la même veine, ça promet du bon ! =D

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s