Gunslinger girl 96

C’est une tradition. Je poste en effet régulièrement un billet pour faire état de l’avancé du manga au Japon et en France. On n’en apprend pas grand chose, à chaque fois, mais comme je ne veux pas perdre une si bonne habitude, allons-y gaiement !

Lire la suite Gunslinger girl 96

Publicités

Courte étude comportementale d’une société virtuelle.

Ce matin très tôt a eu lieu un évènement qui a agité la sphère mouvante du topic flood de Nautiljon. Je ne pensais pas de nouveau remplir cette nouvelle catégorie, mais l’occasion se présente, n’hésitons pas.

On sait tous que Nautiljon est un vivier de personnes toutes (presque) différentes. Mais certains se démarquent plus que les autres. Non, je ne parle pas des modos.

Je fais bien évidemment mention des boulets, qui sont pourtant gentiment prier d’aller voir ailleurs.  La plupart du temps, bien qu’agaçant, le boulet est gentil, mignon et naïf. Mieux, parfois, il est invisible, comme le boulet qui s’inscrit UNIQUEMENT pour ensuite accueillir les autres nouveaux.

Mais le cas, oui, le CAS, qui nous intéresse est spécial, et plus nuisible. Un boulet unique en son genre ! J’ai nommé le boulet récidiviste d’extrême-droite.

Longtemps resté à l’état de légende urbaine, il se cache, il se terre, espionne dans les coin les plus sombres, avant de resurgir à l’improviste, au moment où l’on s’y attend le moins. Quoiqu’on fasse, il reviendra, prêt à aboyer, toujours aussi mordant. J’ai enfin pu avoir un aperçu de ce charmant monsieur. Notez bien le second degré irrésistible, associé à un sens de la formulation exemplaire.

On se gausse.


 Oui, c'est un screenshot modifié pour prendre le moins de place possible.

Il a été désactivé dans la demie-heure, par chance, vu qu’un modo traînait dans le coin, et le flood n’a même pas été locké, ce qui est un incontestable progrès !

Mais bon, entre Nautiljon et Yahoo, je ne sais pas où sont les pires boulets…

Tout vient à point…

Enfin ! On n’y croyait plus. Alors que le manga avait débuté en fanfare avec tout plein d’effets d’annonces et publicités, il a fallu attendre plus de deux ans avant que le premier tome ne sorte. Je veux, bien évidemment, parler du premier tome de Saiyuki Reload Blast, la série de Kazuya Minekura, dernière partie de cette longue saga (sans compter Ibun, série annexe encore en pause).

Lire la suite Tout vient à point…

My Little Pony : Friendship Is Magic !

Si vous avez eu une crise cardiaque en voyant le titre de cet article, ça peut paraître normal. Eh oui, qui aurait cru, qu’un jour, on parlerait de « Mon petit poney » sur Heaven Manga ? Même pour moi, on dirait une mauvaise blague…

Et pourtant… Je ne suis on ne peut plus sérieux ! Et vous devriez, je l’espère, rapidement comprendre pourquoi…

 Pinkie Pie, la plus folle de tous les poneys !

Avant d’aller plus loin, un peu de détails techniques.

Lire la suite My Little Pony : Friendship Is Magic !

I am a Hero t.3

Souvenez-vous. On avait laissé notre héros, à la fin du tome précédent, en fâcheuse posture, coincé dans un train, alors que des zombies attendaient patiemment à l’arrêt suivant. Son seul espoir ? Le fusil qu’il transporte toujours sur lui.

Les déambulations de notre héros continuent donc, et il frôle la mort à plusieurs reprise, coincé dans un train puis dans un taxi, toujours cerné par les zombies. Il échappe à divers accidents grâce à son statut de personnage secondaire devenant un héros, comme Hideo essaie de se convaincre lui-même.

« I am a Hero ». Le titre du manga prend tout son sens. Cette invasion de zombie est l’occasion pour Hideo d’enfin s’emparer de la fonction de personnage principal et de reprendre ainsi sa vie en main !

On en apprendra pas beaucoup plus, mais le rythme est lancé. Désormais, il faut survivre !

Ce tome a failli prendre un côté international, mais malheureusement, c’est de courte durée. Juste le temps de voir une base américaine exploser. On ne sait toujours pas comment à débuter la contamination, ni si le mal s’est propagé à la planète entière. Peut-être qu’on pourra le savoir par la suite, même si j’en doute…

Vers la fin de ce tome, un nouveau personnage voué, je suppose, à accompagner Hideo apparaît, et l’on comprend ainsi mieux la couv’ du tome 2.
La fin nous remontre du zombie, après un interlude bucolique et phylosophico-délirant, qui offrait encore une fois des double-pages saisissantes.

I am a Hero continue donc sur ce chemin de qualité, où les zombies ne sont pas l’unique intérêt du récit, qui préfère se focaliser sur Hideo, héro atypique par excellence.

Yotsuba & ! tome 11

Et voici enfin venu le jour tant attendu ! Aujourd’hui, 14 juin 2012, c’est la sortie du onzième tome des passionnantes aventures de Yotsuba, la petiote aux cheveux verts !

Courrez donc l’acheter dans toutes les bonnes librairies !

Quant à l’Enjoy Everything Project, il reprendra cet été, dès le mois d’Août, avec la réimpression du tome 7. Les deux suivants sortiront, eux, en Septembre puis Octobre. Bref, désormais, il n’y a plus aucune excuse valable pour ne pas commencer ce fabuleux manga ! Alors, on se bouge, hein !

De mon côté, j’aurais adoré vous parler en long et en large des inestimables qualités intrinsèques de ce tome, mais comme mon revendeur inhabituel ne l’avait pas en rayon, ce sera pas pour cette fois-ci. Pauvre de moi…

Card Captor Sakura

Titre : Card Captor Sakura
Auteurs : CLAMP
Éditeur japonais : Kôdansha
Éditeur français : Pika
Nombre de tomes : 12 (finis), 6 dans la version double.

L’histoire :
Résumé rapide. Sakura Kinomoto, CM1, découvre un livre qui brille dans la bibliothèque de son papa. Curieuse, elle l’ouvre, réveillant alors la mascotte du manga, Kero, qui dormait au lieu de faire son boulot. Et évidemment, quand le chat n’est pas là, les souris dansent. Ici, les souris, ce sont des cartes. Kero s’arrange donc pour que Sakura devienne la Card Captor ! Oui, vraiment, elle s’est fait couillonnée.

Lire la suite Card Captor Sakura

Yugi-thème !

Et nous voici le premier juin, l’été approche, et mon blog retourne donc, comme l’année dernière, dans l’ambiance Yu-Gi-Oh ! Voici donc un ensemble de bannières spéciales.

Désolé Punpun, mais chacun son tour, et sans rancune, hein !

 

Et non, pas la peine de le préciser, il n’y a pas de bann’ avec boobs ou panties…