Torchwood MD : Rendition / Dead of Night

[Cet article contient des spoils mineurs et des hypothèses invérifiées. Prudence… La conclusion, logiquement placée en toute fin d’article, se veut garantie spoiler safe !]

Si le premier épisode de Miracle Day a été écrit par Russel T. Davies, créateur de la série, la suite s’offre des scénaristes américain bien connus dans le monde des séries télé. Ainsi Rendition et Dead of Night , épisode 2 et 3, ont été écrits respectivement par Doris Egan (Dark Angel, Smallville…) et Jane Espenson (Battlestar Galactica, Caprica, Buffy…).

A noter que si chaque épisode à son titre, celui-ci n’apparaît nul part durant le générique. Dommage…

Rendition voit donc l’embarquement de Torchwood vers les Etats-Unis d’Amérique. Torchwood= Jack & Gwen, donc Rhys et le bébé dégagent et restent sur place. L’essentiel des scènes se déroule donc dans l’avion les emmenant. Car si Rex a mis quelques minutes à traverser l’Atlantique à l’aller, grâce à la magie des ellipses temporelles, ici, pour le retour, on prend notre temps. Ce qui permet à Lyn, agent de la CIA brillamment interprétée par Dichen Lachman (Dollhouse…), de tout faire pour tuer Jack, selon les ordres qu’elle a reçu de sa hiérarchie (ceux-ci allant donc à l’encontre des motivations de Rex, hum, c’est suspect).

Lire la suite Torchwood MD : Rendition / Dead of Night

Neon Genesis Evangelion

Neon Genesis Evangelion, c’est maintenant un quand même assez vieil anime de 26 épisodes, qui a marqué toute une génération et que j’ai loupé à quelques années près. Quatre ans après (par rapport à la sortie française), et je mettais (enfin) au manga. Bref, cela aurait été sympa qu’ils daignent m’attendre un peu. Mais bon, tant pis, j’ai fait sans pendant des années… J’ai survécu tant bien que mal, et me voilà, plus de dix ans après sa sortie, à explorer l’univers de cet anime.

 Catch Me If You Can
 Lire la suite Neon Genesis Evangelion 

Gunslinger Girl 13 & 14.

Avec un tome seulement par an, il est clair que la série de Yu Aida sait se faire désirer. De fait, les ventes, en France, on baissé tome après tome, comme trop souvent quand un manga voit sa parution ralentie (je me demande bien ce que ça va donner avec le futur t.10 d’Agharta…).

Du coup, proposer un tome en solitaire n’offre aucune visibilité à la série, et Kazé change d’optique (comme Glénat dernièrement).

Numéro de juin (27/04/11) contenant le chap.84

Au pays du joli Soleil-Levant, le tome 13 est sorti en avril dernier, et il aurait donc pu paraître en France fin 2011, au plus tôt. Mais Kazé en a décidé autrement, histoire de proposer le tome suivant plus rapidement.

Ainsi, le tome 14, qui a déjà près de la moitié de ses chapitres prépubliés (chapitre 87 le 27 juillet), devrait suivre de quelques mois son prédécesseur. Mais pour cela, il faudra être patient et attendre jusqu’en 2012.

En plus, il se pourrait bien que ce t.14 soit le dernier tome… En tout cas, clairement l’un des derniers…

Hetalia (Axis Power)

Hetalia-Axis Power est un manga de Himaruya Hidekazu (pseudonyme) paraissant depuis début 2008 sous forme de volumes reliés. Avant cela, c’était un webcomic. La série est un succès vu qu’un anime voit le jour début 2010 (deux saisons et une centaine d’épisodes de 5 minutes environ). Quatre tomes sont pour l’instant sortis.

En France, on attends encore.

Comme on est en France, j'ai mis la couv' avec France, évidemment.
 Lire la suite Hetalia (Axis Power) 

Yu-Gi-Oh – Death-T Arc

pDeuxième partie du manga selon l’auteur, le Death-T regroupe les chapitres 26 à 40 (tome 3 en bunko, mais tome 4 et 5 en normal). Il s’agit simplement de la vengeance de Kaiba à l’encontre de Yûgi (et son double) suite à sa défaite dans la première partie. Défaite qui a permis à Yûgi de récupérer la carte de son grand-père, le Blue-Eyes White Dragon, qui contenait son âme (hum, quoi, qu’est-ce que j’ai dit de bizarre ?).

Lire la suite Yu-Gi-Oh – Death-T Arc

Torchwood MD : The New World

Le premier épisode de Torchwood-Miracle Day ne réserve pas beaucoup de surprise quand on connaît l’histoire de la saison et qu’on a suivit de (trop) près l’actualité entourant la série.
La grosse surprise vient du générique de début. En effet, beaucoup de gens avait remarqué la similitude entre House M.D (Dr House en vf) et Torchwood MD. Et voilà que, non content d’avoir un lien avec la série médicale, le générique lui même s’offre des allures d’imagerie médicale !
Je vous laisse juger :

Bref, plus long et moins dynamique, ce générique bien blanc laisse revenir le calme après les premières scènes « choc ».

Lire la suite Torchwood MD : The New World

Il est encore plus content le Bobo, encore plus !

Suite du précédent billet (sous-entendu, celui sur le même sujet), qui ne se terminait pas par un cliffhanger de malade et ne présageait nullement à une suite, mais bon,c’est comme ça, la vie.

Après avoir reçu tout dernièrement le premier set, voici le second (pour le moment), constitué lui aussi de 10 figurines, dont une secrète mais qui ne l’est plus, parce que dévoilée partout sur le net par les gens qui parlent de cette collection de figurines made in Kotobukiya. Et je vais faire comme eux, na.

Par contre, si la figurine secrète du premier était un personnage majeur et plus qu’apprécié, pour le second, le choix est plus mystérieux. Je cite mon frère : « c’est qui celle-là ? » Hum. Bonne question. C’est Kisara, qui hébergeait en elle le Dragon Blanc aux Yeux Bleus. Sa présence dans le set se justifie par celles du Dragon en question et du prêtre Seto. Sinon, avoir Pegasus, Shadhi ou Rishido à sa place, ça ne m’aurait pas dérangé (au contraire, même).

Voici le fameux trio des trois Bakura me servant actuellement de bannière. Avec le Bakura de l’Egypte Antique à l’honneur ! Sur son socle façon vieille tablette est représenté le monstre de son âme, Diabound…

Lire la suite Il est encore plus content le Bobo, encore plus !

Shi Ki 11

Et voilà. Avec ce onzième tome, Shi Ki se termine. Déjà, oui. (Enfin, souffleront les mauvaises langues.) Quand l’annonce de la fin est tombée, il était alors envisagée que le tout fasse 12 tomes, mais finalement, non. Ce qui signifie que les chapitres sortaient rapidement dans la version reliée, avec donc très peu d’avance entre la prépublication en magazine et la sortie finale. Et, effectivement, alors que le dernier chapitre est sorti en Juin, le tome 11 sort ce mois-ci. Aujourd’hui, pour être exact.

Onze tomes d’horreur et de frissons allant crescendo avec les découvertes des différents protagonistes. A ce sujet, ils auront fait chacun leur tour la couverture d’un tome, et ce dernier n’est pas sensé faillir à sa tâche.

Pourtant, quelque chose cloche. Malgré la beauté de cette couv’, d’une extrême sobriété grâce à la simplicité du noir et blanc, je ne reconnais pas ou peu le perso représenté. Qui est-il ? Tout cela me semble sujet à bien des spoil, genre, ceux du dernier chapitre, par exemple.

Quoiqu’il en soit, ce tome devrait nous parvenir en Septembre 2012.

Yu-Gi-Oh – School Arc

[Je retrouve ma passion Yu-Gi-Oh , ça s’est vu, alors je vous préviens, vous allez vous manger des articles estampillés Yu-Gi-Oh dans les semaines qui suivent. Miam.]

Yu-Gi-Oh est ressorti en une version Bunko (format légèrement plus petit, pour plus de pages) de 22 tomes, nouvelles couvertures, postface de l’auteur et également cartes de tarot représentant les persos). Une bien belle édition dont j’ai déjà fait mention ici (c’était la belle époque où il y avait bien plus d’images que de texte…).

Mais le plus important, c’est qu’on apprend le découpage en arc que voit l’auteur. Si, pour moi, c’était basiquement tomes 1-7 (premier arc, sans nom)/8-15 (Royaume des Duellistes)/16-31 (Battle City)/32-38 (Monde de la Mémoire), Kazuki Takahashi découpe son manga en 7 parties distinctes, certaines étant très courtes.

On va s’intéresser ici à la première, nommée School Arc (arc de l’école, en français, au cas où).

Lire la suite Yu-Gi-Oh – School Arc