Princess Jellyfish

Ce manga est le futur titre à sortir chez Akata à l’automne. Encore en cours au Japon, avec 7 tomes au compteur, ce jôsei d’Akiko Higashimura a un succès fou au Pays du Soleil-Levant. En sera-t-il de même en France ? Mystère et boule de gomme…

Et comme souvent avec Akata, un visuel (provisoire) des premières couvertures est dispo, ce qui est déjà bien sympa. Et puis, comme d’hab’, maintenant, un résumé (made in éditeur) :

Tsukimi Kurashita, fan hardcore de méduses, s’installe à Tokyo avec le projet de devenir illustratrice. Elle emménage dans la résidence Amamizu qui a la particularité de n’être habitée que par des filles otaku, et bien évidemment, d’être interdite aux hommes ! Alors qu’un soir, Tsukimi sort pour rendre visite à une adorable médusette enfermée dans un minuscule aquarium, son destin va être bouleversé par sa rencontre avec une fille bien trop « fashionable » pour être vraie !

Le premier chapitre est vachement sympa, drôle et entraînant. Impossible de ne pas craquer devant le charme de ces personnages, toutes otaku (dans le sens monomaniaque, pas « fan hardcore de manga »). Entre l’héroïne dingue des méduses, la folle des kimono, l’adepte des « Trois Royaumes » ou encore la maniaque des trains, difficile garder son calme et sérieux durant la lecture, pleine de moments drôles et touchants. Bref, une bonne petite surprise, qui donne envie d’être en automne !

Le titre a été décrit comme un néo-shôjo par l’éditeur français, reprenant le terme japonais sans pour autant l’expliciter ou le définir. Pour savoir ce qu’est un néo-shôjo, il nous faudra donc attendre patiemment d’avoir le tome dans nos mains pour comparer par rapport un shôjo lambda. Ci-dessous, en exclusivité interplanétaire, la réponse d’Akata à ma question pourquoi « néo » ? (sachant qu’il n’y a pas de rapport avec Matrix) :
« Néo-shôjo » est une appellation qui a été utilisée par la presse japonaise pour parler de « Princess Jellyfish ». Nous l’avons donc reprise telle quelle. Je pense qu’à la lecture de la série, qui mélange et utilise de très très nombreuses thématiques du genre, vous comprendrez bien cette appellation.

Bref, tout cela est encore… dans le plus grand chaos ! C’est ça, Princess Jellyfish !

12 réflexions sur “ Princess Jellyfish ”

    1. Mais c’est exactement ça, en plus ! Franchement, leur explication reste dans le flou… Les Japonais l’utilisent, alors on fait pareil ? Juste de quoi s’emmêler les pinceaux avec toutes ces termes de classification à la noix…

      Vivement Octobre, effectivement ! =D

        1. Ce n’est pas que j’aime pas l’auteur ou ses titres, c’est juste que je méfie de lui, au vu du « massacre » 20th/21st Century Boys… Après Monster était génial. Mais du coup, ça fait quitte ou double, c’est gênant…

        2. Bah écoute, je comprends que 20th puisse frustrer, mais de là à parler de massacre, là je comprends pas. Et entre nous, Monster, c’est clairement le Urasawa que je préfère. J’ai l’impression que là, il a voulu rendre un truc bien propre, un 20/20, mais du coup il ne s’est « lâché » et ça se sent bien… Surtout quand on connait tous ses mangas. De ce point de vue là, même Happy! est meilleur.

        3. Attends, attends, tu dis que Happy! est meilleur, m’enfin, sur le sujet de MN, tu le mets largement dans le bas de ton classement Urasawa, en le qualifiant de « lourdingue »…😄

        4. Je me disais bien qu’il manquait un truc dans cette phrase, pour justifier le « entre nous » !😄 Concernant le manque de fantaisie sur Monster, ben ça ne me gêne pas. Après, j’avoue que je n’ai lu que deux titres de lui, l’un que j’aime bien, l’autre que je ne supporte pas. =/ Donc, évidemment, j’ai beaucoup de mal à encenser l’auteur comme tu le fais ! ^_^

  1. Moué, faut déjà être bien barré pour adorer les méduses, alors j’imagine bien le truc !
    Perso, je préfère quand l’héroïne vit plutôt avec son harem de mecs; c’est vachement plus intéressant.

    1. Elle vit avec un harem d’otaku, et c’est bien plus marrant comme ça😄 Nan, franchement, je connaissais pas ce manga avant, mais maintenant, j’adoooore ! ^.^

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s