Sprite – avis rapide sur le premier tome.

Tout juste sorti ce jeudi, Sprite, seinen de Yûgo Ishikawa édité par Kazé en France, nous propose un séjour dans un monde au bord du chaos, loin d’être aussi rafraîchissant et pétillant que ne le laisserait supposer la bonne blague éculée issue du titre (ah, ah).

En effet, Sprite est un anglicisme désignant un phénomène lumineux éphémère, visible en haute atmosphère. On les nomme farfadets en français. Mais bon, passons, on n’est pas sur un blog scientifique, ici, que je sache.

Voici le résumé officiel :

D’abord, des flocons noirs tombèrent du ciel… Puis il y eut ce terrible séisme, le raz de marée noir et… plus rien. Yoshiko, ses amies et son oncle se retrouvent bloqués au sommet d’un gratte-ciel quand la catastrophe frappe Tokyo. Aucun survivant ne sait ce qui s’est passé, mais déjà la panique s’empare de certains, tandis que d’autres profitent de la confusion pour s’approprier les maigres ressources restantes. Tous ont compris que leur monde ne sera plus jamais le même. 

Un résumé pareil est particulièrement alléchant. Mais comme d’habitude, il faut se méfier de la publicité des éditeurs, au risque de déceptions…

Je vais donc donner mon avis assez succinctement, parcque même s’il y aurait beaucoup à dire, je n’ai pas envie de spoiler et gâcher les surprises de ce prometteur premier tome.

Le début du tome nous immerge dans un quotidien plutôt banal, si l’on excepte les flocons noirs que notre jeune héroïne voit. Mais la situation devient rapidement critique et même catastrophique, avec l’arrivée totalement étrange de cette vague noire… Tout le reste du tome se déroule en huis-clos, donnant quelques menues réponses à nos nombreuses interrogations. Interrogations qui s’accumulent et explosent avec la fin du tome, où le « What The Fuck » atteint son paroxysme, avec un bel « à suivre » qui nous force à ronger le frein d’impatience.

Les personnages sont attachants et ont des caractères variés, chacun réagissant de manière différente face à ce cataclysme. Certaines scènes offrent même de quoi sourire, allégeant un peu l’ambiance sombre que dégage le titre, violent et dérangeant, et qui semble vouloir offrir quelques réflexions métaphysique… A voir si l’auteur continuera à explorer cette piste (elle semble quand même être le sujet principal, mais bon, sait-on jamais…)

Bref, personnellement, ce tome m’a captivé et j’attends la suite, avec l’espoir que l’auteur sait où il va et qu’il n’avance pas à l’aveugle…
Suite en juillet, avec le tome 2 !

8 réflexions sur “ Sprite – avis rapide sur le premier tome. ”

  1. J’ai vu après coup tout le bien que tu pensais de 20th Century Boys dans ton message précédent sur Sprite, et je dis : OBJECTION ! Mais c’est pas le sujet.

    Mais justement, ce n’est pas parce que Ishikawa a été l’assistant d’Urasawa que je suis tenté par Sprite, au contraire, je ne suis pas emballé du tout. J’attends, j’attends de voir si au bout de quelques tomes, l’intérêt est maintenu pour ceux qui le lisent actuellement.

    1. « Mais justement, ce n’est pas parce que Ishikawa a été l’assistant d’Urasawa que je suis tenté par Sprite, au contraire »

      Ah ben comme moi, alors. ^_^ Comme je disais à Meloku, ça ne veut pas dire grand chose. Après tout l’auteur d’Otomen a été assistante sur Psychometrer Eiji, et ça ne se voit pas. Alors l’influence des relations maître-assistant sur les travaux de ce dernier…

      Mais tu mets le doigts sur ce qui m’inquiète le plus. Est-ce que le titre continuera à garder un intérêt constant (ou mieux, croissant) ? Aucune idée, mais en attendant, le premier tome est un régal, dans le domaine. =)

  2. Je n’ai pas eu le temps de me rendre à la librairie en cette fin de semaine donc je testerai Sprite sous peu.

    Concernant la relation mangaka / assistant c’est parfois visible (Shin Takahashi et Asano, Nihei et Hayashida, Fujisawa et le dessinateur de Get Bakers, …).
    Enfin bref, assistant d’Urasawa ou pas, je veux lire Sprite !

  3. Reste poli Bobo, on dit « What the heck ? » et pas WTF. Tss, toute une éducation à refaire.
    Décidément, beaucoup de tes mangas sont de ceux dont je ne m’intéresserais pas outre mesure, mais après avoir vu ton résumé (et aussi parce que le sprite est une de mes boissons préférées), ça m’a donné envie d’y jeter un coup d’œil. Mais bien évidemment, cela dépend de toi mon fournisseur. Peut-être que tu pourrais songer à me prêter tout cela comme cadeau de mon anniversaire, non ?

  4. J’ai acheté ce manga vraiment à l’arrache en le découvrant seul sur un coin d’étagère de mon libraire préféré. J’aimais bien la couverture, le résumé avait l’air sympa mais je partais avec l’a priori d’un manga un peu gore sans réel saveur comme j’ai pu en connaitre beaucoup. Le genre de manga dont on ne regrette pas forcément l’achat mais qui a pour unique but de tuer le temps un soir où on s’ennuie

    Bah.. quelle suprise.. j’ai vraiment accroché à ce 1er tome et comme l’auteur, j’ai passé mon temps à enchaîner les WTF et OMG dans ma tête lors de la lecture des dernières pages en ne pouvant que regretter qu’il se termine déjà. J’attends la suite avec impatience en espérant qu’il ne s’agisse pas que de poudre aux yeux et qu’il y ait du véritable contenu derrière

    PS : 1ere fois que je mets les pieds sur ce site. J’aime bien le design😀

    1. Effectivement, ce premier tome est vraiment accrocheur. On a déjà pas mal de réponses, mais en même temps, on se demande comment tout cela est possible, et si la situation va s’arranger… La seule interrogation, c’est ce que va faire l’auteur par la suite, mais personnellement, je pense qu’il sait où il va.

      Et merci pour le design ! (bien que je n’ai pas eu à faire grand chose d’autre que de choisir un thème😄 )

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s