Freaks’ Squeele : Succube Pizza

Le quatrième tome de la déjà cultissime série de Florent Maudoux est sorti il y a déjà une semaine dans sa version simple, la version collector sortant la semaine prochaine. En impatient que je suis, je l’ai évidemment acheté la veille, mon fournisseur m’avouant que les tomes « part[aient] comme des petits pains ». Ce dont je suis extrêmement content.

Succube Pizza reprend là où nous avait laissé son prédécesseur, le Tango de la Mort, en plein suspens, à un moment crucial où la tension était à son comble. Pas de panique, l’auteur ne passe pas à la trappe ces instants captivants et nous les dévoile patiemment, prenant le temps de résoudre cette partie de l’histoire avant d’embrayer sur la suite.

Qui se trouve être le début de leur deuxième année d’étude à la F.E.A.H ! Et quel début ! Ca démarre directement sur les chapeaux de roue, ne perdant pas de temps, si ce n’est une courte mais nécessaire présentation des changements survenus pendant les vacances d’été. Le reste n’est qu’action folle et déjantée, péripéties en tout genre et retournements de situation déjantés. Rien n’est prévisible. Et ça, c’est génial.

On retrouve nos héros préférés dans une bien belle aventure de 144 pages, rien en émotions et en révélations. Encore une fois, je suis surpris par l’inventivité de l’auteur, Florent Maudoux, pour faire vivre son univers tout en y distillant des références bien réelles. On a encore droit à ses petites phrases brillantes et aux réparties cinglantes de Chance, et l’auteur lui-même fait une apparition, guest-star suprême de sa propre BD (ça, c’est du fan-service !).

Ce qui est extraordinaire dans ce tome, c’est que l’auteur s’amuse avec ses lecteurs, comme par exemple via le concours de personnages qui lui a permis d’insérer les créations de ses lecteurs comme figurants ! Il s’est aussi joué de l’impatience des lecteurs, en créant une « fausse fin de tome ». Du coup, quand le couperet final tomba bien plus tôt que prévu, en pleine action décisive, j’en ai eu des frissons d’horreur, mes mains se crispant, mon coeur se tétanisant, ma vue se troublant… Bref, c’était la panique. Soupir de soulagement page suivante.  Pfiouuu…

Sinon, dans les bonus du tome, intercalé entre la saison un et deux, on apprend que l’univers de Freaks’ Squeele va s’agrandir un peu plus. Deux spin-off sont officiellement en cours. Le premier dessiné par l’auteur sera centré sur Funérailles, sa vie, son oeuvre. Fortunate Son, c’est son nom, n’a pas encore de date de sortie. J’ose espérer qu’il s’intercalera entre la sortie de Doggybags et celle du tome 5 de Freaks’ Squeele.

Le second sera consacré à l’enfance de Xiong-Mao, ce passage important de sa vie ne pouvant être narré dans la série principale. Cette fois, Maudoux en sera juste le scénariste, le dessin étant confié à Sourya, dont le trait plus rond et plus japonisant me semble convenir à merveille.
Enfin, dernier spin-off, plus court, dans le premier tome de Doggybags qui sort le 10 février prochain et dont j’en ai glissé un seul mot plus haut. Doggybags, c’est un recueil détonnant contenant trois nouvelles, une de Run (Mutafukaz, aussi sorti chez Ankama sous le label 619), une de Guillaume Singelin (dont je ne connais pas les travaux) et enfin une de Florent Maudoux, comme on s’en doutait. Sinon, j’en aurais pas parlé ici. Cette nouvelle porte sur la mère de Xiong-Mao, Masiko (qui se trouve être le titre de cette courte BD). Doggybags se veut être un hommage au vieux films américains, d’ailleurs on peut trouver une belle bande-annonce, avec la voix française d’Al Pacino !
Et puis, enfin, pour terminer cette série d’informations capitales, un dernier projet vient de naître officiellement, plus mystérieux. Kim Trauma, de Sano (le lien vous emmène sur son blog), parlerait de la folle histoire d’une infirmière scolaire à la F.E.A.H…

En attendant, plus de nouvelles du spin-off de Valkyrie, la plus bodybuildée des magical girl ! Snif…

A noter que Florent Maudoux a reçu le prix ActuaBD/Conseil Général des jeunes de Charente (oui, c’est un peu long comme nom) lors du festival d’Angoulême, pour le tome 3 de la série. Plus d’info ici:  http://www.actuabd.com/Angouleme-2011-Freaks-Squeele-T3

15 réflexions sur “ Freaks’ Squeele : Succube Pizza ”

  1. Je connais le titre, mais je n’en ai jamais lu aucun. A vrai dire, les BD m’intéressent beaucoup moins que les romans, donc j’en lis pratiquement jamais, mais ça m’intéressait de le voir adapté, surtout si c’est avec la voix d’Al Pacino (« ma, la familla…). Par contre le festival d’Angoulême, ça me parle déjà plus, même si j’en ai pas forcément une image très positive à cause de Boulet…

    1. Tu veux que je te les prête ? =)

      Concernant l’adaptation, il est question d’une version animée, mais Ankama attend que la BD soit (encore) mieux installée qu’elle ne l’ait déjà. Histoire que la vente auprès des grandes chaînes soit assurée.

      1. Hmm…faut voir. Comme je te l’ai dit, il faut vraiment que la BD soit trop intéressante pour me donner envie de la lire, sinon mon attention flanche très vite. Si je devais te donner des noms de BD que j’ai lu, y aurait « Rapaces » que j’ai tout simplement adoré (je les ai lu quand j’avais 11 ans et mon frère se moquait de moi à cause des scènes de cul), « Lanfeust », évidemment, et « Sillage » bien sûr. Ce sont les trois oeuvres qui sont en premier sur ma liste, mais j’en ai lu bien d’autres évidemment (merci la médiathèque !) Bref, tout ça pour dire que j’ai des goûts très diversifiés, mais que je suis sévère sur la qualité…

        1. Ben, c’est en la lisant que tu sauras si oui ou non elle est vraiment super méga intéressante de la mort qui tue. « Rapaces », je ne connais que de nom, jamais lu. Mais « Sillage » et « Lanfeust », c’est excellent (surtout les premiers tomes pour le second). Donc comme tu sais que j’ai très bon goût, il n’y a normalement pas de risque à essayer Freaks’ Squeele. =)

    1. Quelle injustice ! O_ô Tu devrais l’acheter tout de suite, là, maintenant, quitte à sacrifier, pour un peu de temps, tes achats manga. Tu enrichirais ainsi ta collection d’une oeuvre inestimable (enfin, si, 14.90€ le tome). =)

  2. Je ne dirai jamais non à quelqu’un qui veut me prêter un livre, à moins que ce dernier soit reconnu par moi comme étant « catastrophiquement catastrophique » (par exemple Na..) Donc, quand tu y penseras, comme quand j’y penserai pour Skip Beat, donne les à didi.

    1. Nan, sérieusement, tu as compris à quoi je faisais référence, non ? Je n’ai pas cité le nom pour ne pas m’attirer des inimitiés inutiles.

        1. N’importe quoi, j’aime bien Naruto ! J’aimerais bien avoir la suite un jour, d’ailleurs. Voyons Bobo, il y a une série que je ne supporte vraiment pas, qui m’irrite rien que par son titre…ça te dit vraiment rien ? Demande à Didi sinon, elle doit savoir elle.

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s