Shi Ki – Tome 10

Déjà 10 tomes au Japon pour la série d’horreur de Fujisaki Ryû (Hôshin-L’investiture des Dieux, que Juju n’a finalement jamais terminé, n’est-ce pas ? XD) et de Fuyumi Ono (Les 12 Royaumes, idem).

A chaque sortie, je suis sidéré par le talent du dessinateur pour rendre unique chacune des couvertures, semblables par le style mais différentes par l’ambiance qui s’en dégage. D’ailleurs, depuis quelques tomes, les couleurs se font de plus en plus présentes, ce qui n’est pas forcément synonyme de joies et de bonheurs pour les protagonistes, plongés dans les ténèbres de l’histoire.

Sotoba, petit village rustique entouré de montagne se trouve un jour la cible d’une étrange épidémie. Les morts se multiplient, cet été-là, et aucune cause certaine n’est trouvée. Pendant ce temps, une famille s’installe en ville, dans le château de type européen surplombant le village. Y aurait-il un rapport entre les deux (hum, que c’est mystérieux) ?

Chaque personnage a le droit à son instant d’honneur et de gloire en posant en couverture, mais, depuis le tome 9, ils posent par couple, peut-être parce que la fin approche (?). Cette fois, ce sont Kaori et Akira Tanaka qui admirent un paysage éclairé d’une lumière sanglante, un soleil couchant ou un incendie ravageur ? Nous le saurons en le lisant, dans quelques mois.

En France, ce tome devrait pouvoir sortir en juin 2012. Oui, c’est loin.

20 réflexions sur “ Shi Ki – Tome 10 ”

  1. Je trouve cette couverture foutrement moche.

    La couverture du Pays des cerisiers, ça c’est de la couv’. On y voit (il faut regarder devant et derrière) une jeune femme souriante et réveuse se promenant sous un cerisier en fleur au bord d’une rivière qui reflette le couché du soleil. Au second plan de cette couverture douce et poétique on retrouve une ville d’Hiroshima détruite par la bombe atomique. Derrière cette jeune femme et ce magnifique paysage ce sont des ruines que l’on apperçoit. Et cette scène se passe dix ans après le bombardement américain. C’est horriblement beau.

    Sinon si tu veux un manga dans un village, lis Soil. Des disparations, des meurtres, une ambiance à la Twin Peaks, un découpage cinématographique, Shi Ki est surclassé sur tous les points. De toutes façon, il surclasse quasiment tous les manga sorti en France depuis 2009.

    1. Lave-toi les yeux avec de l’encens, t’y verras sûrement mieux è_é

      Je trouve rien d’extraordinaire dans la couv’ du Pays des Cerisiers. Quand on connaît le contexte, effectivement, ça prends son sens, mais sinon…
      Alors que pour celle de Shi Ki, je suis subjugué par l’alliance des couleurs et des contrastes, sans même savoir à quoi correspond cette scène. J’ai des hypothèses, mais pour voir si elles sont vérifiées, va falloir attendre longtemps.

      Quant à Soil, j’avoue que c’est en cours de réflexion chez les Hautes Instances.

      1. Mais oui, t’as raison: Vive la colorisation aseptisée faite par ordinateur ! :p

        Voilà le dessin de la couverture déplié du Kono. Si tu restes insensible à se vue, je ne peux plus rien faire pour toi ^^:

        1. La colo est peut-être faite par ordinateur, mais elle est loin d’être « aseptisée ». On n’insulte pas le travail de Fujisaki-sama ! è_é

          Je ne suis pas insensible à la couverture de ce manga. J’ai juste dis que selon mes goûts à moi, en toute subjectivité donc, elle était moins belle que celle présentée dans ce billet. Mais de toute façon, elles sont à des kilomètres de distance en terme de technique, de rendu et d’expressivité. L’aquarelle (si c’en est bien une, j’ai un doute ?), c’est classe. ^_^ Mais je préfère celle de Shi Ki.

  2. J’ai lu Hôshin à la médiathèque et je crois avoir déjà mentionné que je manque de motivation pour continuer une série dont je sais la fin. Mais un jour, je le ferai c’est sûr, parce que ça m’a beaucoup plu. Par contre, pour le Royaume, j’ai arrêté car j’avais pas forcément envie de les acheter avant d’autres livres, et une chose en entrainant une autre, j’en ai finalement plus acheté.

    1. Ce que je trouve marrant, et que je n’avais pas remarqué avant d’écrire ce billet, c’est justement le hasard de la vie. Deux auteurs dont tu as arrêté l’achat de leurs séries se mettent ensemble pour un titre que tu n’achèterai même pas. Quelle coïncidence hasardeuse totalement aléatoire !

      1. Si tu le dis…espèce de matheux !
        Au fait, ça fait longtemps que je voulais te demander, mais quand je passe les Arakure et les Skip Beat à Didi, tu les lis ?

        1. Bon, bah, si le grand Meloku le dis…

          Juju, t’as plus qu’à les repasser à Didy, je vais tenter de lire. On verra bien ce que ça donne ! =)

  3. Arakure aussi c’est génial ! Je me doutais bien que tu les lisais pas, mais ça a beau être des shojô, ils sont tout simplement hilarant. Malheureusement, faute de moyen, je n’ai pas beaucoup de Skip Beat pour l’instant, mais je passerai le premier à Didi et tu me diras si tu veux lire le reste. Au fait, je viens de faire un nouvel article !

        1. Houlà mon message ne s’est pas affiché en entier. Je crois que mon ordi à un problème avec ton blog ^^’

          Je reprend donc:
          … ), mais Skip Beat est génial. C’est drôlement drôle et plutôt original.
          C’est un manga petit et puissant ! (je connais déjà la sortie)

          Pour Arakure, j’ai longtemps hésité à commencer la série. Mais le fait qu’il y ait une grande possibilité qu’il ne soit jamais publié en entier m’a bien refroidi. J’ai envoyé un mail à 12 Bis pour en savoir plus mais je n’ai reçu aucune réponse. Wait & see…

        2. C’est plutôt inquiétant pour Arakure, quand on voit que le tome 6 est sorti en octobre, que sa fiche n’existe pas sur le site de l’éditeur, et que le tome 7 n’est pas annoncé. D’un autre côté, ce serait vraiment con d’arrêter à 4 tomes de la fin…

  4. Tu n’était pas très intéressé par Skip Beat, ceci explique cela. Mais si tu désires maintenant les lire, je me ferais une joie d’être l’intermédiaire de Juju (je pourrais les relire en plus.)
    A propos Juju, achète la suiiiite ( dans tes priorités d’achat.^.^)!!
    Je suis les scans au fur et à mesure mais je préférerais le manga papier en main.><

    1. Je n’ai pas mis d’avis sur Shi Ki (honte à moi!)
      La couverture ne me choque pas , au contraire. Les couleurs censées chaudes contrastent avec l’atmosphère sombre du manga; cela s’accorde parfaitement avec Shiki, car je ressens un certain malaise à la vue des teintes rouges et jaunes qui s’allient au bleu. Résultat: l’ensemble apporte à la couverture une ambiance froide et tendue qui colle parfaitement à l’histoire. Qu’importe donc selon moi la technique utilisée du moment que cela me fasse réagir de la sorte et que cela corresponde à ce que j’attends du manga.

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s