Bilan manga 2010 (6)

Dernière partie ! « Enfin », souffleront certains (bande de mauvaises langues). Aujourd’hui, je vais finir ce bilan. Eh ouais, pas trop tôt, mais c’est qu’il s’en est passé des choses, côté manga, en 2010.

 

Les titres que j’attendais et qui ne m’ont pas déçu :

Guettant les annonces des éditeurs, il n’est pas rare que des news me ravissent. L’attente qui s’ensuit est souvent moins agréable. En 2010, mine de rien, pas grand chose que j’attendais réellement.

 

Heartbroken Chocolatier

Il fait partie des heureux élus, attendus depuis que les premières images du manga ont filtré sur le blog de l’auteur, il y à maintenant près de trois ans ! O_ô (eh ouais, ça passe vite)

Un titre plus léger cette fois-ci pour Setona Mizushiro, et cela fait du bien de la découvrir dans un autre registre !

 

Shi Ki

Un shônen à l’ambiance glauque et sombre, alliant un scénario bien ficelé à des dessins atypiques. Chaque tome apporte sont lot de morts, mais aussi et surtout un moment de lecture unique. J’attendais la sortie de cette série avec une impatience non dissimulée, et je ne suis en rien déçu. L’édition de Kazé est en plus, comme d’habitude, de bonne facture.

 

Bus Gamer

Sa sortie était attendue, mais aussi inespérée vu le peu de succès que semble rencontrer Kazuya Minekura en France. L’annonce de Tonkam est donc le second miracle de l’année 2010. En espérant que les ventes soient suffisamment encourageantes pour qu’ils se lancent dans l’exploration de ses autres travaux…

 

Ça c’est fini cette année !

Juste avant de conclure, parlons quelque peu des rares titres que j’ai terminé cette année. Deux seulement…

 

Get Backers

Après autant d’année d’achat, ça m’a fait étrange d’enfin connaître la fin de cette série. *émotion* Une chronique arrivera évidemment dans les prochaines semaines (ou prochains mois, au pire)

 

Otogi Matsuri

Un très bon manga, mais qui est déjà en arrêt de commercialisation… donc si vous voulez vous le procurez, c’est presque trop tard… Dommage, car le titre est très bon, sans temps morts, l’auteur ne perd pas de temps en divagations inutiles et entre directement dans le vif du sujet. En plus, en tant que fan de yôkai et autres monstres japonais, ce manga devait absolument figurer dans ma mangathèque !

 

Et enfin, une catégorie toute nouvelle, histoire de clore le bilan 2010 sur une note étrange…

LE manga que je ne pensais pas du tout acheter !

Il s’agit d’un titre d’un petit éditeur, assez récent dans le domaine du manga, et qui sort assez peu de titre, mais de bonne qualité (au niveau de l’édition).  Il s’agit de…

Tango

Un nouveau yaoï dans ma collection, qui l’eut cru ? Pas moi, en tous cas. Ça, c’est de l’achat impulsif !

 

Vous pouvez maintenant reprendre une activité normale, vous empiffrer pour le réveillon, et je vous souhaite une bonne année 2011 ! =D

Publicités