L’Infirmerie après les Cours

Titre : L’infirmerie Après les Cours
Auteur : Setona Mizushiro
Editeur Japonais : Akita Shôten
Editeur Français : Asuka/Kazé Manga
Nombre de tomes : 10
Date de sortie du premier volume : 22/12/04 (Jap), 09/03/06 (Fr)
Date de sortie du dernier volume : 16/01/08 (Jap), 10/07/10 (Fr)

L’histoire:
Mashiro a tout du bishônen qui fleurissent dans les pages de shôjo. En tout cas, aux yeux des autres, il est un garçon et, pour parfaire cette réalité, le voilà qui sort avec une autre fille. Mais pourtant, il se trouve qu’il cache un terrible secret : il est à moitié fille. La partie basse de son corps renferme des chromosomes XX alors que la partie haute est XY (ce qui est scientifiquement aberrant mais passons).

Son lycée d’apparence classique renferme lui aussi de bien mystérieux secrets, avec un infirmière qui convoque Mashiro a des cours du soir des plus étranges… Des cours où chacun apparaît selon sa véritable nature…

Tous les jeudis, Mashiro se rend donc à l’infirmerie… et c’est revêtue d’un uniforme féminin qu’elle évolue dans ce monde parallèle.

Il ou elle ? Mashiro devra le déterminer…

Graphisme:
Le style de dessin de Setona Mizushiro est unique, agréable à l’oeil et s’améliore au fil des tomes. Les regards sont très expressifs, comme toujours dans les shôjo, mais ici, les yeux ne prennent pas les 3/4 de la tête de l’héros/héroïne. C’est bon, un peu de changement.
Par contre, j’avoue que sa manie de toujours mettre une mèche volant au vent au sommet du crâne de ses persos, franchement, ça m’agace un peu. Heureusement que la fréquence d’apparition de ces cheveux indisciplinés diminue avec les tomes. Mais ça ne reste qu’un détail, et je suis peut-être le seul à m’être fixé dessus…

Scénario:
L’histoire de ce manga est dès le début intriguante, tant on se retrouve plongé dans un univers inquiétant et insensé. Le monde du rêve est rempli de noirceur, mais le monde réel n’est pas en reste. Beaucoup de questions se posent durant la lecture, et toutes auront une réponse, car le scénario était construit d’une façon logique dès le départ, ce qui a permis à l’auteur de respecter ses plans, sans trop changé de choses. Ainsi, la plupart des scènes sont importantes pour l’évolution des personnages, et le tout amène la fin avec d’autant plus de justesse qu’elle arrive au bon moment. 10 tomes, ce n’est ni trop long, ni trop court.

La fin :
Poignante et surprenante. Deux mots qui résument parfaitement bien une fin réussie sous tout ses aspects. Préparées dès les toutes premières pages de la série par la mangaka, on peut dire que cette fin était plutôt inattendue, alors que plusieurs indices pouvaient y mener. Plusieurs lectures et relectures sont d’ailleurs conseillées pour se replonger dans cette histoires et retrouver les différentes pistes qu’à laissées l’auteur. =)

Conclusion :
Pour moi, c’est l’un des meilleur shôjo sortis à ce jour en France, sans être trop réducteur. A posséder et à lire absolument ! (Ceci n’est pas sensé être un ordre, mais prenez-le comme vous voulez).

Un très bon dossier : ici

Publicités

3 réflexions sur “ L’Infirmerie après les Cours ”

  1. L’infirmerie après les cours est l’un des meilleurs manga que j’ai lu. Depuis quelques jours je suis en train de les relire alors que mes Black Rose Alice n’ont jamais été ouvert…
    (tu pourras faire une chronique sur Le jeu du chat et de la souris un jour ? Ca m’intéresserai ^^)

    1. Roooh, ouvre tes Black Rose Alice. Même si le manga est pour l’instant clairement en-dessous de L’infirmerie, il est largement au-dessus de la masse de la production actuelle.
      Pour la chronique sur le Jeu du Chat…, c’est une bonne idée. J’en commence un brouillon pour ne pas oublier. =)

Laisser un nyan !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s