Saiyuki Reload : suite et fin par Panini (?)

En septembre dernier est sorti le tome 8 (sur 10, l’auteur travaillant actuellement sur la dernière partie, nommée Saiyuki Reload Blast). On a crié au miracle, tant cette parution était inespérée et tant attendue.

Pour la suite, Panini a annoncé sur son Facebook les dates du planning prévisionnel 2011. A prendre avec des pincettes, évidemment, parce que de un c’est Panini, et de deux parce que ce planning est encore sujet à modifications.

Donc:

Tome 9 : mars 2011

Tome 10 : septembre 2011.

Source

Publicités

Suite de Psychometrer Eiji

On a appris mi-Novembre que Psychometrer Eiji verrait paraître sa seconde partie en 2011. En espérant que ce soit début 2011, et non en fin d’année.

Evidemment aucune nouvelle pour la France, il faudra sûrement attendre que le manga soit bien installé là-bas avant d’espérer une quelconque annonce…

source

Freaks’ Squeele

  • Histoire :

Imaginez un univers où il existerait des universités formant les futurs justiciers masqués à gérer leurs superpouvoirs et développer leur héroïsme mais aussi à maitriser leur image dans les médias. Et bien, continuer d’imaginer et lisez enfin Freak’s Squeele.

Vous y ferez la connaissance de « Chance » la démonette, « Ombre » le loup garou resté coincé sous sa forme animale et « Xiong Mao », l’étudiante modèle qui n’a aucun pouvoir mais qui est une acharnée du travail. A la Faculté des Etudes Académiques des Héros, les trois étudiants de première année vont découvrir les joies de la vie universitaire, la concurrence sans pitié des autres étudiants, les professeurs sadiques et le stress des examens.

  • Tomes :

1 Etrange Université
2 Les Chevaliers qui ne font plus « Ni »
3 Le Tango de la Mort
4 Succube-Pizza (existe aussi en version collector)
5 Nanorigines
6 Clémentine (prévu début 2013)

  • Avis :

Trouvé un peu par hasard en librairie en fin 2008, cette lecture fut un véritable coup de coeur ! Les personnages sont attachants, l’ambiance est coll et teintée d’humour, grâce à des références diverses, et la lecture est dynamique. Le scénario tient la route, et on regrette qu’il n’y ait « que » 144 pages une fois arrivé à la fin ! La suite ! >< »
Côté dessin, le style est maîtrisé, avec un savant mélange entre manga et franco-belge, un bon découpage, et le passage en couleur (car le reste est en noir et blanc, avec des teintes de gris pour les décors) est très beau. Beaucoup d’humour, de références, de détails sympatoches, cette série est un véritable régal.
Bref, une lecture rafraîchissante, une BD que je conseille fortement ! =D
Le reste de la série développe les personnages, niveau psychologie, pouvoirs et relations, tout en faisant avancer l’histoire à un rythme trépidant. Aucune longueur, ni de délayage, de l’humour toujours très présents et pas mal de références éparpillés, comme un petit jeu, cette série se bonifie avec les tomes !

Quelques planches, histoire de vous faire saliver (ou pas):